La NASA et l'ESA main dans la main pour dévier les astéroides menaçant la Terre

05 septembre 2019 à 07h31
11
hera_esa

Plusieurs agences spatiales du monde entier, notamment la NASA et l'ESA, vont se réunir la Rome la semaine prochaine pour discuter des derniers progrès en matière de déviation d'astéroïdes.

Chaque mois, plusieurs centaines d'astéroïdes filent à toute allure à proximité de la Terre. Bien heureusement, ces objets dits géocroiseurs - croisant l'orbite terrestre donc - ne sont pas tous dangereux. Certains présentent tout de même quelques risques...

Les objectifs de la mission AIDA

C'est la raison pour laquelle les agences spatiales américaine et européenne, accompagnées de plusieurs agences spatiales issues de pays du monde entier, vont se réunir à Rome, la semaine prochaine, pour faire le point sur les avancées de la mission AIDA.

La mission spatiale AIDA, acronyme de « Asteroid Impact Deflection Method », a été lancée en 2015 par l'ESA et la NASA en prévision du lancement de deux engins spatiaux à destination de l'astéroïde binaire Didymos (65803) en octobre 2022, comme l'explique l'ESA sur son site internet. Un premier engin spatial, dénommée DART et développé par la NASA, aura alors pour mission de percuter à grande vitesse l'astéroïde le plus petit du système binaire. Un CubeSat développé par l'Italie l'accompagnera afin d'analyser les effets de l'impact immédiat de DART.

Dart_asteroide

Après cela, en octobre 2024, l'ESA enverra dans l'espace un autre engin spatial, dénommé Hera. Son objectif sera d'étudier les effets à long terme de l'impact sur l'astéroïde et d'obtenir des informations précises sur celui-ci, comme sa masse par exemple.


Un essai facile à réaliser

Si les agences spatiales européenne et américaine ont choisi de « s'attaquer » à Didymos, c'est précisément parce qu'il s'agit d'une cible facile et assez lente pour réussir possiblement à changer son orbite. Néanmoins, les agences spatiales ont conscience qu'une véritable crise se déroulerait dans des conditions autrement plus compliquées.



C'est tout l'intérêt du séminaire qui se tiendra à Rome entre le 11 et le 13 septembre. Les détails de la mission et les dernières avancées seront partagées entre les participants, permettant à l'ensemble de la communauté scientifique de faire un grand pas en matière de déviation d'astéroïdes.

Source : Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
7
Athlonic
Sinon il y a Kerbal Space Program pour s’entraîner …
Felaz
Ils se préparent peut être pour apophis en 2029 bien que soit disant pas dangereux https://www.clubic.com/mag/sciences/conquete-spatiale/actualite-867388-asteroide-apophis-frolera-terre-2029-dangereux.html
nirgal76
Ils font simplement beaucoup de comm sur le sujet pour avoir des budgets. Un peu de sémantique dans les énoncés pour provoquer la peur et hop, les pepettes tombent. classique, ils ont fait pareil avec le changement climatique et ça marche.
Reverso
Ah, un théoricien du complot ?
nirgal76
Non c’est pas du complot c’est du business <br /> Au boulot c’est pareil, on fait peur à la prod en leur disant que les vieux automates et programmes vont tomber en panne et qu’il faut prévoir un budget pour les remplacer. On obtient tout avec la peur, c’est vieux comme le monde. Un complot, faudrait qu’ils se soient réunis et mis d’accord sur la dessus, mais là c’est juste de l’opportunisme, on saute sur ce qui fonctionne sur le moment.
cirdan
Ca serait sympa que tu communiques le nom de ta boite, au cas où…
nirgal76
au cas où … ?
cirdan
Au cas où on aurait besoin d’un audit informatique, étant donné ce que tu décris qui est quand même pas top pour un éventuel client.
nirgal76
Je ne travaille pas pour des clients, ça se passe en interne. Te voilà rassuré (Et c’est de l’info indus, je ne pense pas que ce soit ta branche)
cirdan
T’inquiète, ça n’était qu’un trait d’humour <br /> Et ça n’est effectivement pas du tout ma branche.
playAnth95
Tu devrais voyager et voir les effets déjà conséquent du réchauffement climatique avant de dire des conneries.
Franky
La fin du monde est proche<br /> Ça fait déjà 1 an que je ne travail plus et j’ai 52 ans<br /> Profiter de la vie je vous le dit
nirgal76
Voyager ? non ça augmente les rejets de carbone et donc le réchauffement. Mais j’ai longtemps habité en amazonie (Guyane) et c’est vrai qu’il faisait chaud, même en hiver, tu as raison. Et au Pérou, dans la cordillière des andes, j’ai eu froid même en été. C’est complètement dérèglée tu as raison. On ne connait pas le monde en voyageant mais en habitant ailleurs. Sinon c’est comme dire qu’on connait un magasin en ayant juste vu la vitrine ou un film en ayant juste vu la bande annonce.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Reconnaissance faciale, utilisation de l'IA : Christophe Castaner veut que la France accélère
Cette fois c'est sûr : Cyberpunk 2077 aura un mode multijoueurs
Le ministre de la culture souhaiterait que Free et Altice se rabibochent
Amazon étend ses points de collecte de colis en lançant Counter avec le réseau Maison de la Presse
L'attendu SoC Kirin 990 de Huawei sera dévoilé simultanément à l'IFA et à Pékin
Le widget Spotify fait son grand retour sur Android, à la demande des utilisateurs
La sortie d'Overwatch sur Switch confirmée pour le mois d'octobre
Haut de page