La NASA et l'ESA main dans la main pour dévier les astéroides menaçant la Terre

Benjamin Bruel Contributeur
05 septembre 2019 à 07h31
0
hera_esa

Plusieurs agences spatiales du monde entier, notamment la NASA et l'ESA, vont se réunir la Rome la semaine prochaine pour discuter des derniers progrès en matière de déviation d'astéroïdes.

Chaque mois, plusieurs centaines d'astéroïdes filent à toute allure à proximité de la Terre. Bien heureusement, ces objets dits géocroiseurs - croisant l'orbite terrestre donc - ne sont pas tous dangereux. Certains présentent tout de même quelques risques...

Les objectifs de la mission AIDA

C'est la raison pour laquelle les agences spatiales américaine et européenne, accompagnées de plusieurs agences spatiales issues de pays du monde entier, vont se réunir à Rome, la semaine prochaine, pour faire le point sur les avancées de la mission AIDA.

La mission spatiale AIDA, acronyme de « Asteroid Impact Deflection Method », a été lancée en 2015 par l'ESA et la NASA en prévision du lancement de deux engins spatiaux à destination de l'astéroïde binaire Didymos (65803) en octobre 2022, comme l'explique l'ESA sur son site internet. Un premier engin spatial, dénommée DART et développé par la NASA, aura alors pour mission de percuter à grande vitesse l'astéroïde le plus petit du système binaire. Un CubeSat développé par l'Italie l'accompagnera afin d'analyser les effets de l'impact immédiat de DART.

Dart_asteroide

Après cela, en octobre 2024, l'ESA enverra dans l'espace un autre engin spatial, dénommé Hera. Son objectif sera d'étudier les effets à long terme de l'impact sur l'astéroïde et d'obtenir des informations précises sur celui-ci, comme sa masse par exemple.


Un essai facile à réaliser

Si les agences spatiales européenne et américaine ont choisi de « s'attaquer » à Didymos, c'est précisément parce qu'il s'agit d'une cible facile et assez lente pour réussir possiblement à changer son orbite. Néanmoins, les agences spatiales ont conscience qu'une véritable crise se déroulerait dans des conditions autrement plus compliquées.



C'est tout l'intérêt du séminaire qui se tiendra à Rome entre le 11 et le 13 septembre. Les détails de la mission et les dernières avancées seront partagées entre les participants, permettant à l'ensemble de la communauté scientifique de faire un grand pas en matière de déviation d'astéroïdes.

Source : Engadget
11 réponses
7 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top