De nouveaux signaux spatiaux émanant de l'espace lointain ont été enregistrés

07 juillet 2019 à 10h05
19
Galaxie Andromède
Pixabay

C'est le genre de signaux que les astronomes adorent voir s'afficher sur leurs écrans. Le 27 juin, des chercheurs russes ont publié un rapport dans lequel ils affirment avoir réussi, pour la première fois, à localiser la source d'un signal. À peine quelques jours plus tard, un nouvel ensemble de signaux a été détecté par un télescope canadien.

Bien entendu, les profanes que nous sommes imaginent d'emblée ces signaux comme émanant de petits hommes verts. Dans la mesure où ils sont une source de mystères même pour les astronomes, il y a de quoi être enthousiaste. D'autant que pour certains observateurs, des vaisseaux extra-terrestres pourraient causer ce genre de phénomènes.

60 signaux détectés jusqu'à présent

De quels signaux parle-t-on ? Les anglophones parlent de « FRB », pour « Fast Radio Burst ». Leur nom l'indique : ce sont des « vagues » de signaux radio très rapides. La vague qui a été détectée par un ensemble de télescopes canadiens fin juin n'a frappé les appareils que pendant quelques millisecondes.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel phénomène se produit. Depuis la mise en service de cet observatoire canadien (le CHIME) l'an dernier, 13 similaires ont été repérés. Les signaux de ce genre constituent l'un des phénomènes cosmiques les plus énigmatiques, même pour les spécialistes. En tout, une soixantaine de ces FRB a été recensée, depuis leur première découverte en 2007.

Cependant, les signaux qui viennent d'être reçus ont quelque chose de particulier : ce sont des signaux qui se répètent. Jusque-là, un signal répétitif n'avait été enregistré qu'une seule autre fois, et par un autre télescope. C'est donc a priori un phénomène récurrent. Le fait que ces deux signaux aient des points communs incitent aussi les chercheurs à les penser comme une famille de phénomènes cosmiques à part entière. Pour Ingrid Stairs, astrophysicienne à l'UBC (University of British Columbia), c'est très encourageant : « Un tel événement suggère qu'il puisse y avoir autre chose là dehors. Avec davantage de signaux répétitifs et davantage de sources pour nos recherches, nous pourrions mieux comprendre ce puzzle cosmique : d'où ils viennent et leur origine ».

Dans une galaxie pas si lointaine...

L'origine des signaux, est l'un des deux grands enjeux de la recherche. Les modèles répétitifs pourraient être les plus faciles à tracer.

Peu avant l'arrivée des nouveaux signaux, des scientifiques ont affirmé avoir réussi à localiser la source de deux signaux détectés en 2012 et 2018. Ils viendraient des galaxies M31 et M33, à 1,5 milliards d'années-lumières de la Terre. Pour être plus précis (toutes proportions gardées), ces signaux auraient été émis à 13 000 années-lumières du centre de leurs galaxies. Fait intéressant : les galaxies M31 et M33 ont une taille comparable à notre Voie Lactée. Pour rappel, la galaxie d'Andromède, la galaxie spirale la plus proche de la Voie Lactée, se situe à 2,55 milliards d'années-lumières. À l'échelle de l'univers, l'origine de ces signaux est donc proche.

Concernant l'origine, les scientifiques restent dans le flou. Des théories diverses sont émises. Certaines imaginent des étoiles à neutrons centrées autour d'un très fort champ magnétique. Les plus enthousiastes imaginent déjà une intelligence extra-terrestre, un vaisseau pouvant émettre ce genre de signaux. Tout est donc encore possible.

Source : BBC
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
0
Oncle_Picsou
Andromède est à 2.54 millions d’années lumières et pas milliards.<br /> Et non, 1.5 milliard d’années lumières, ce n’est absolument pas proche. &gt;.&lt;
snakegil
D’ailleurs tant qu’il n’y pas au moins 2 milliardS, pas de raison pour ce pluriel <br /> Je dis ça, je dis rien (1 milliard et demi) ^^
TAURUS31
Le temps que les signaux nous arrivent, si origine extraterrestre il y a, ils auront soient évolués ou disparus depuis longtemps
Rumpelstiltskin
Quand ils vont voir dans la mexde dans laquelle on est ,ils se diront : bon suivant , parce que là c’est même pas la peine …
Yoannn934
Le grand filtre
cirdan
La galaxie M31 est l’autre nom de la galaxie d’Andromède.
slc974
Et M33 n’est pas à 1.5 milliard mais entre 2 et 3 millions d’années lumière de notre soleil.<br /> fr.wikipedia.org<br /> Galaxie du Triangle<br /> Localisation dans la constellation : Triangle<br /> La galaxie du Triangle, également appelée M33, est une galaxie spirale de type SA(s)cd appartenant au Groupe local et située dans la constellation du Triangle. Sans doute satellite de la galaxie d'Andromède, sa distance au Soleil est assez mal connue. Les mesures actuelles donnent une distance allant de environ 0,73 Mpc (∼2,38 millions d'a.l.) à environ 0,94 Mpc (∼3,07 millions d'a.l.).<br /> C'est la troisième galaxie la plus massive du Groupe local a...<br /> Que de fausses informations dans cet article!!!
merotic
J’avais lu il y a quelques années que l’on devrait découvrir de vraies planètes habitables d’ici 10 ans. Ca a au moins 4-5 ans cette histoire.<br /> “La Nasa prédit la découverte de vie extraterrestre d’ici à 2025” https://www.bfmtv.com/planete/la-nasa-predit-la-decouverte-de-signes-de-vie-extraterrestre-d-ici-2025-875492.html<br /> Pourtant, avec nos moyens qui semblent fonctionner au ralenti, on en est bien loin.
Matthieu_Legouge
Selon un nouveau modèle mathématique, nous n’aurions observé que 5,8 x 10-18 de l’ensemble de notre “botte de foin cosmique” … On est encore loin de dénicher l’aiguille <br /> Par ici pour en savoir plus
trollkien
Ben faut voir.deja comment ils en bavent (pour rester poli) pour “retourner” sur la lune (lol) alors que soit disant ils on fait cet exploit il y a fort longtemps avec des boîtes de conserves et des bouts de ficelle, si on se rapporte à la technologie d’aujourd’hui.<br /> On est pas près de mettre le pied sur une exoplanète.<br /> Vaut mieux pas que on rentre en contact avec d’autres formes de vies, car avec le fonctionnement de notre planète et de ses dirigeants, au niveau de l’univers (soyons fou) on est des pecaures avec des plumes dans les fesses
max_971
Comme on est hyper loin des planètes et galaxies, si on trouve une planète qui parait déserte, ne serait-elle pas en cours de développement. Il faudrait attendre quelques milliers d’années pour être quasi sûr qu’elle est non habitée.<br /> Imaginons d’autres êtres lointains qui pointent leurs télescopes vers nous mais qu’ils voient la Terre au moment où elle est encore “déserte”. Ils penseront à tort que la Terre est inhabitée.<br /> Il faudra trouver un moyen de communiquer en instantané (à distance infinie) par une technologie très poussée et penser que d’autres êtres utilisent les mêmes moyens que nous.<br /> Il faudra qu’on laisse un répondeur si on rate le coup de fil
fredolabecane
Un signal qui se répète…ça me rappelle un certain film sur le Nostromo, attention ce n’est pas un signal de détresse mais un avertissement
LAE
Peu importe la technologie aucune information ne pourra voyager plus vite que la vitesse de la lumière… Donc malheureusement à 1.5 milliard d’années lumière, bah il faudra au moins 1.5 milliard d’années pour transporter ton info
Zathuro
Galaxie d’Andromède ou pas si on se trouve en contact avec des ET, ils seront bien plus avancés technologiquement et nous mangerais tout cru !!
gwlegion
C’est pas tout a fais vrai.<br /> Je saurais pas te l’expliquer en detail, car ca depasse largement mes competences, mais en physique quantique, c’est a priori possible.<br /> Entre autre, avec les phenomenes d’intrication quantique.<br /> Deux particules intriqués sont dans un etat quantique interdependant … si on change l’etat de l’un, l’etat de l’autre change peu importe la distance entre les deux.<br /> Encore une fois, me demande pas de te l’expliquer … Trop compliqué pour moi.<br /> Alors, d’apres wikipedia, ca permetrai pas de communiquer, mais l’information passe bien d’une particule a l’autre, instantanément, sans notion de distance .<br /> fr.wikipedia.org<br /> Intrication quantique<br /> En mécanique quantique, l'intrication quantique, ou enchevêtrement quantique, est un phénomène dans lequel deux particules (ou groupes de particules) forment un système lié et présentent des états quantiques dépendant l'un de l'autre quelle que soit la distance qui les sépare. Un tel état est dit « intriqué » ou « enchevêtré » parce qu'il existe des corrélations entre les propriétés physiques observées de ces particules distinctes : cet état semble contredire le principe de localité. Ainsi, deux ...<br />
LAE
Alors j’ai déjà entendu parler de ça effectivement, je ne comprends pas tout non plus mais ceci à fait justement débat entre Newton et Einstein. Pas sûr que nous soyons du niveau
Badulesia
pas mieux !
Badulesia
L’image principale est nommée “galaxie d’Andromède”. Cette image ne correspond en rien à cette galaxie. C’est un photomontage entre une vue réelle du ciel et une autre galaxie superposée.
Badulesia
Newton : 1642-1727.<br /> Einstein : 1889-1955.<br /> Un débat entre eux est assez difficile <br /> Si vous n’avez pas compris l’intrication quantique, rassurez-vous … plein de gens non plus, même en étant physicien de formation Il manque encore une découverte significative sur le sujet pour qu’il “prenne son envol”.
LAE
Oui pardon, débat n’était pas le bon terme, je voulais dire que Einstein n’était pas d’accord avec les théories de Newton portant sur ce sujet
Badulesia
Newton n’a rien à voir avec le sujet : il a vécu 200 ans avant la mécanique quantique …
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

J.A. Bayona réalisera la série Le Seigneur des Anneaux d'Amazon
Reporterre dévoile le plan d'Amazon pour inonder la France de colis
🔥 Soldes : les meilleures promotions et réductions de ce dimanche
Bientôt des panneaux solaires capables d'éclore (littéralement) à la chaleur
Un essaim de drones réalise un graff participatif
1,18 gigawatt ! Le plus puissant des parcs solaires se lance près d'Abu Dhabi
Cuba réfléchit à une crypto-monnaie lui permettant de passer outre les sanctions américaines
🔥 Soldes : les forfaits mobile 4G en promo chez Free, RED by SFR, B&You et Sosh
Haut de page