Une collision extrêmement rare de deux naines blanches crée une "étoile zombie"

le 22 mai 2019 à 14h16
0
Supernova

Des chercheurs de l'Université de Bonn en Allemagne et de l'Académie des sciences de Russie ont repéré une étoile incroyablement inhabituelle et rare au milieu d'un nuage de gaz à environ 10 000 années-lumière de la Terre.

L'étoile, baptisée J005311, semble être sortie de sa tombe cosmique après la collision de deux étoiles mortes dans la constellation de Cassiopée.

Pas d'hydrogène, ni d'hélium


Les résultats, publiés dans Nature le 21 mai, révèlent la nature de « l'étoile zombie » exotique et de ses propriétés inhabituelles. L'équipe a découvert cet étrange objet céleste à l'aide des données du télescope spatial WISE (Wide-field Infrared Survey Explorer) de la NASA et l'a ensuite observé grâce à un télescope terrestre à l'observatoire spécial d'astrophysique de Russie.

À la fin de la vie d'une petite étoile, lorsque tout son carburant est épuisé, elle se transforme en naine blanche - une étoile minuscule, dense et morte. Des chercheurs de Bonn ont toutefois examiné les radiations émises par l'étoile et ont découvert que celles-ci manquaient d'hydrogène et d'hélium, habituellement présents au sein d'une naine blanche.

En raison du signal d'émission inhabituel de J005311, les chercheurs soupçonnent que ce qu'ils ont détecté soit le résultat d'une fusion cosmique entre deux naines blanches qui ont tourné l'une autour de l'autre pendant des milliards d'années. « Un tel événement est extrêmement rare », explique Gotz Gräfener, co-auteur de l'étude, dans un communiqué de presse. « Il n'y a probablement même pas une demi-douzaine d'objets de ce type dans la Voie Lactée, et nous en avons découvert un ! ».

Une deuxième vie


Généralement, les collisions de naines blanches se soldent par d'énormes explosions stellaires, appelées supernovas (nous pensons particulièrement à la supernova 2006gz qui avait été créée par la collision de deux naines blanches spiralant de plus en plus rapidement l'une vers l'autre du fait de l'émission d'ondes gravitationnelles). Mais J005311 n'a pas explosé : à la place, elle a été réanimée et a recommencé à brûler. Elle brille environ 40 000 fois plus que notre soleil, possède un puissant champ magnétique et son flot de vents stellaires se déplace à 16 000 kilomètres par seconde. À environ 200 000 degrés Celsius... il y fait incroyablement chaud.

Quel destin attend cette nouvelle étoile ? La mort, naturellement. Cet événement exceptionnel n'a retardé sa disparition que de quelques milliers d'années. Sa « deuxième vie » sera terminée une fois qu'elle aura épuisé tout son carburant. À ce stade, elle s'effondrera en une petite étoile et explosera.
Modifié le 22/05/2019 à 16h55
Mots-clés :
Espace
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

General Motors envisage... un Hummer 100% électrique
Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York
Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Salon du Bourget - Drones : Dassault et XSun présentent un prototype autonome à alimentation solaire
Test du Jabra Elite 85h : un casque Bluetooth performant dans tous les domaines
Libra : ce qu'il faut savoir sur la cryptomonnaie annoncée de Facebook
scroll top