Le Japon envoie sa première fusée privée dans l'espace

06 mai 2019 à 17h29
3
Fusée privée Japon Interstellar Technologies
© Kyodo News via AP

La startup japonaise Interstellar Technologies a envoyé ce week-end une petite fusée dans l'espace. Une première pour une entreprise privée originaire du pays du soleil levant.

Le Japon est loin d'être une nation novice en matière de programme spatial. Mais jusqu'à présent, les missions réalisées étaient opérées par des agences gouvernementales. Aucune société privée n'était parvenue à réaliser un lancement réussi dans l'espace. Jusqu'à ce week-end.

Un premier succès après deux essais infructueux

En effet, la startup Interstellar Technologies a suivi l'exemple d'autres entreprises aérospatiales telles que SpaceX. Elle a réussi à envoyer sa fusée, nommée MOMO-3, dans l'espace, à plus de 100 km d'altitude. Il s'agit d'un lanceur de petite taille, mesurant environ 10 m de longueur pour 50 cm de diamètre.

Son vol n'a pas vraiment été de longue durée. Lancée depuis la ville de Taiki, au nord du Japon, la petite fusée n'est restée dans les airs que durant 8 minutes et 35 secondes, avant de s'abîmer dans l'océan Pacifique. Mais cette performance constitue toutefois un véritable succès pour Interstellar Technologies, qui avait essuyé deux échecs ces deux dernières années.

Un fondateur controversé

L'entreprise espère ainsi que ce premier pas sera à même de convaincre les sceptiques. Car à terme, son ambition est de proposer la mise en orbite de satellites, à un coût radicalement moins élevé que celui proposé par l'agence spatiale japonaise (JAXA).

Mais c'est surtout le nom de son fondateur, Takafumi Horie, qui a provoqué le doute de certains observateurs. L'entrepreneur est en effet connu pour avoir créé la société Livedoor, fournisseur d'accès à Internet, dans un secteur bien éloigné de la recherche spatiale. Ainsi que pour avoir été condamné pour fraude, en 2007.

Avec Interstellar Technologies, Takafumi Horie entend donc faire table rase du passé. Mais il reste néanmoins du chemin à parcourir avant que l'entreprise ne puisse vendre ses services. En effet, si sa fusée peut transporter des charges pesant jusqu'à 20 kg, elle est pour l'heure incapable de les placer en orbite.

Source : Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
rexxie
J’attends que Ful de M metal vienne minimiser l’exploit… ah? on me dit que son fiel est juste pour SpaceX, Tesla et Elon Musk…
Niverolle
C’est quoi ce gros délire paranoïaque ?
fawaz
Tu m’as bien fait rire ^^ même si j’avoue trouver souvent ses interventions pertinentes.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

⚡ Bon plan : Enceinte bluetooth Bose SoundLink Mini II noir à 149,99€
⚡ Bon plan : Jabra Elite Active 65t Écouteurs Bluetooth à 169,99€ au lieu de 199,99€
🔥 Bon plan : La tablette Huawei MediaPad M5 lite à 243,20€ au lieu de 299,99€
Nvidia augmente (légèrement) la puissance de certaines RTX 2060/2070/2080... sans augmenter le prix
🔥 Bon plan : Samsung smart TV 43
Une tasse Starbucks dans l'épisode 4 de la saison 8 de Game of Thrones : est-ce un fake ?
🔥 Bon plan : Pack Manette Xbox filaire + Sekiro: Shadows Die Twice à 72,90€
LEGO Star Wars : bientôt une gamme BOOST avec un R2D2 programmable !
YouTube Music pour Android peut désormais jouer vos fichiers locaux
Pokémon Go : 17 000 joueurs ramassent près de 145 tonnes de déchets
Haut de page