Espace : les voyages à travers les trous de ver seraient lents, mais possibles

17 avril 2019 à 08h27
0
Trou noir

Bien que théoriquement possibles, les voyages à l'intérieur des trous de ver ne seraient cependant pas utiles aux humains pour réaliser des voyages interstellaires. Ils permettront cependant de mieux comprendre certaines théories sur la physique quantique.

L'actualité sur l'espace n'est pas en reste ces derniers jours. Le 10 avril, la première image d'un trou noir M87* - un incroyable cliché obtenu grâce au puissant réseau de l'EHT, une combinaison virtuelle de 8 télescopes - était dévoilée au monde entier. Situé à 53 millions d'années-lumière de la Terre, au sein de la galaxie M87, ce mastodonte constitue à ce jour une preuve qui vient valider la théorie de la relativité restreinte d'Einstein.

Etes-vous prêts à voyager à travers un trou de ver ?


Le 15 avril, c'est une information concernant les trous de vers qui nous est parvenue. Pour rappel, les trous de ver (« whormholes » en anglais), sont des objets physiques hypothétiques qui constitueraient des sortes de raccourcis servant à relier deux zones de l'espace-temps.

Selon une étude menée par Daniel Jafferis et Ping Gao, de l'Université de Harvard, et Aron Wall, de l'Université de Stanford, ces passages entre espaces spatio-temporels, très utilisés dans les films de science-fiction, pourraient bel et bien exister.

Mais pas si vite : bien que théoriquement existants, les trous de vers ne pourraient pas, en réalité, servir à se déplacer au sein de l'espace temps, comme le font nos héros de SF.

Un voyage possible mais lent


L'utilisation des trous de ver réduirait considérablement le temps de parcours entre le point d'entrée A, modélisé par un trou noir, et le point de sortie B, représenté comme un trou blanc. Mais en réalité, le voyage entre ces deux points ne constituerait pas un déplacement instantané.

Ainsi, les chercheurs tablent sur le fait que ces voyages d'une zone à l'autre seraient effectivement faisables, mais très lents à réaliser. De fait, « il faudrait plus de temps pour parvenir à travers ces trous de ver que d'y aller directement », affirmait Daniel Jafferis, ajoutant que ces derniers « ne sont pas très utiles pour des voyages dans l'espace ». Il ne s'agirait donc pas vraiment d'un « raccourci ». Cette découverte pourrait cependant être utile aux études sur la mécanique quantique, et notamment sur la gravité quantique.

La théorie, qui se base sur les travaux d'Einstein et Rosen parus en 1935, affirme également que deux trous noirs connectés entre eux à un niveau quantique peuvent agir comme un trou de ver au travers duquel la lumière pourrait voyager. On serait donc face à un cas particulier, dans lequel des informations pourraient être extraites d'un trou noir. Une théorie que nous ne sommes pas près de vérifier dans la pratique...
Modifié le 17/04/2019 à 10h15
21 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top