La première image d'un trou noir sera certainement révélée cette semaine

Matthieu Legouge Contributeur
09 avril 2019 à 12h42
0
Trou noir
© ESO/Gravity Consortium/L. Calçada

Le domaine de l'astrophysique est sur le point de réaliser une avancée significative. Cette semaine devrait en effet être présentée la toute première image d'un trou noir capturée grâce à l'Event Horizon Telescope (EHT). Une conférence de presse aura lieu le 10 avril pour présenter cette grande première.

Si le mystère qui entoure les trous noirs est encore grand, les scientifiques de l'Event Horizon Telescope s'attellent depuis 2012 à comprendre et observer l'horizon des événements de cet objet céleste si particulier.

Un réseau de huit télescopes

L'équipe de l'EHT a en effet réuni les moyens de créer un télescope virtuel d'environ 10 000 km de diamètre - soit pratiquement celui de la Terre - grâce au procédé d'interférométrie à très longue base. Les premières données ont été collectées en avril 2017 grâce à une collaboration de plus de 200 chercheurs travaillant avec les télescopes situés en France, au Groenland, au Chili, en Antarctique, en Espagne, au Mexique, à Hawaii et en Arizona.

L'EHT a pris pour cible deux trous noirs supermassifs. Tout d'abord celui qui trône en plein centre de notre galaxie, Sagittarius A*, ainsi que M87* qui est situé quant à lui au centre de la galaxie Virgo A, à 54 millions d'années-lumière de notre planète bleue.


À quoi s'attendre ?

Un trou noir est invisible et n'émet aucune lumière. Alors, à quoi s'attendre avec ce tout premier cliché ?

La résolution record que permet d'atteindre le réseau de télescopes de l'EHT a très certainement permis d'identifier l'horizon des événements de ces deux trous noirs. Selon Avi Loeb de l'Université de Harvard : « Ils ont essayé d'obtenir une image de l'ombre du trou noir, ce qui est très différent de l'ombre projetée par un objet opaque, car un trou noir n'est pas opaque, il absorbe la lumière ». Le physicien poursuit en expliquant : « Nous devrions voir une région intérieure sombre entourée d'un rayon de lumière qui ressemble à un croissant de lune ».

En outre, nous pourrions clairement voir les effets dus à l'immense gravité d'un trou noir. En déformant l'espace-temps, le trou noir dévie les photons - la lumière - passant à sa proximité. Toutefois, Heino Falcke, un astronome qui travaille sur l'EHT, précise qu'il ne faut pas s'attendre à des images profitant d'un rendu artistique comme on peut en voir dans le film Interstellar ! Il estime que les images ainsi capturées par l'EHT devraient être assez floues, ce qui s'explique par le fait que même Sagittarius A*, qui est pourtant supermassif, « est en réalité très petit dans le ciel ».

Samir Mathur de l'Université d'État de l'Ohio estime quant à lui que ces résultats devraient venir conforter la théorie de la relativité générale d'Einstein. Il déclare : « Si j'étais un parieur, je dirais que les résultats ne contrediront pas la relativité générale ».

Six conférences auront lieu demain dans le monde pour présenter les résultats de l'EHT. Celle de Bruxelles est à suivre ci-dessous.
10 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top