Orbex, start-up britannique, dévoile le plus gros moteur de fusée en impression 3D

le 14 février 2019 à 21:55
 0
Orbex - Prime
© Orbex

La start-up britannique spécialisée dans l'aérospatiale vient de présenter, le 7 février 2019, son lanceur léger nommé Prime et équipé du plus grand moteur de fusée obtenu grâce à la fabrication additive à ce jour.

Une technologie qui présente bien des avantages


Dévoilé il y a peu à l'occasion de l'inauguration de son nouveau siège social à Forres en Écosse, le deuxième étage de son lanceur Prime présente des caractéristiques remarquables puisqu'il est équipé du « plus grand moteur de fusée au monde imprimé en 3D ». Grâce à sa collaboration avec SLM Solutions - une entreprise d'impression 3D spécialisée dans les pièces métalliques - Orbex est parvenu à mettre au point un moteur fabriqué en une seule pièce à l'aide d'un superalliage et sans aucun joint.

Les caractéristiques techniques permettant à cette petite fusée (19 m de haut pour 1.3 m de diamètre) d'être innovante ne s'arrêtent pas là. Orbex a en effet indiqué que le second étage de Prime a été réalisé avec un matériau composite de fibre de carbone et d'aluminium, ce qui lui permettrait d'être « 30 % plus légère et 20 % plus performante » que des engins de taille similaire. En outre, la conception du moteur permettrait également de rendre l'ensemble bien plus résistant, comme le précise Orbex : " L'absence de soudure ou d'assemblage signifie également que la fusée pourrait mieux résister aux fluctuations extrêmes de la température et de la pression."

Orbex Prime
© Orbex

Ce surprenant moteur sera également le premier à être conçu pour fonctionner avec du biopropane, comme l'explique le PDG d'Orbex à nos confrères de Digital Trends : "L'autre grand pas en avant avec ce moteur de fusée est qu'il s'agit du premier moteur de fusée commercial conçu pour fonctionner avec le biopropane, un carburant renouvelable et à combustion propre."

Une première mission pour 2021


Conçu pour la mise en orbite de petit satellite, Prime s'est déjà vu sollicité par plusieurs clients et le lancement inaugural devrait être réalisé en 2021 pour le compte de Surrey Satellite Technology Ltd. (SSTL), qui n'est autre que le premier fabricant mondial de petits satellites.

Astrocast SA, une start-up suisse, a également choisi Orbex pour effectuer le lancement de sa constellation de 64 nanosatellites qui lui permettront de mettre en place un réseau IoT au-dessus de nos têtes. Le premier lancement pour Astrocast SA est prévu pour 2023 avec une charge utile de 10 nanosatellites.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Hier, la page de l’Apple Store australien dévolue aux AirPods, affichait une nouvelle photo de l’AirPower. Cette dernière mettait en scène la recharge simultanée d’un boîtier d’AirPods et d’un iPhone XS grâce au tapis de recharge par induction d’Apple annoncé en 2017.
La capitale a décidé de durcir le ton face à la multiplication des trottinettes, vélos et scooters en libre-service, qui provoquent de plus en plus d’accidents.
Les mots de passe d’entre 200 et 600 millions d’utilisateurs ont été accessibles à une grande partie des employés du réseau social. Facebook va prévenir les personnes touchées et les inviter à le modifier.
13:32 | Facebook
Xiaomi est en forme en ce début d’année. Après un impressionnant Mi 9, le constructeur chinois renouvelle son entrée de gamme avec le Redmi Note 7, l’indétrônable champion du rapport qualité-prix.
À l’heure où nous rédigeons ces lignes, Nick Hagues et Anne McClain se préparent à leur première sortie extravéhiculaire depuis qu’ils ont rejoint la station spatiale internationale le 15 mars à l’aide du vaisseau Soyouz. Une sortie de l’ISS à suivre en direct sur la chaîne YouTube de la NASA.
12:19 | Espace
À l’instar du service de streaming musical, la société russe de cybersécurité Kaspersky s’oppose à la politique de distribution de la firme à la pomme sur son App Store.
11:47 | Kaspersky
BMW va proposer un total de 12 voitures électriques dans son catalogue d'ici 2025.
Le groupe Razer annonce une nouvelle collaboration autour du jeu mobile, avec le chinois Tencent.
10:37 | Smartphone
Une vie extra-terrestre pourrait-elle évoluer sous la surface de la planète ? C’est en tout cas ce que la NASA aimerait vérifier à l’aide d’un drone spatial autonome capable d’explorer les grottes martiennes.
10:02 | Nasa
Selon le patron d'Epic Games, malgré ses dizaines de millions de joueurs, Apex Legends n'a jamais fait trembler Fortnite.
NVIDIA cherche à rassurer. Dans le cadre d’un événement dédié à ses actionnaires, la firme au caméléon a fait part de son optimisme sur les performances de sa gamme Turing sur le marché. On apprend notamment que cette dernière se vend mieux que la génération Pascal en son temps.
Une vidéo de prise en main du prochain Galaxy Fold de Samsung laisse entrevoir une marque bien visible une fois l’écran déplié. Cependant, le téléphone présenté pourrait n’être qu’un prototype qui aurait fuité des usines d’assemblages de la marque.
Alors que la nouvelle génération approche, Microsoft semble avoir envie de donner un ultime élan à sa Xbox One avec une version qui misera tout sur le dématérialisé.
Comme un goût de déjà vu... Quasiment un an après un premier appel à voter contre le projet de loi nommé Directive Copyright, les défenseurs d’un internet libre se mobilisent à nouveau. Dans moins d’une semaine les députés devront à nouveau statuer sur cette loi considérée comme liberticide par de nombreux acteurs de la sphère Internet.
Cette édition 2019 de la Game Developers Conference aura suscité un intérêt tout particulier chez les joueurs grâce à la présentation de Stadia par Google. Mais aussi, et comme chaque année, l'événement à destination des professionnels de l'industrie du jeu vidéo a récompensé les meilleurs titres de ces derniers mois.
scroll top