Orbex, start-up britannique, dévoile le plus gros moteur de fusée en impression 3D

Matthieu Legouge Contributeur
14 février 2019 à 21h55
0
Orbex - Prime
© Orbex

La start-up britannique spécialisée dans l'aérospatiale vient de présenter, le 7 février 2019, son lanceur léger nommé Prime et équipé du plus grand moteur de fusée obtenu grâce à la fabrication additive à ce jour.

Une technologie qui présente bien des avantages


Dévoilé il y a peu à l'occasion de l'inauguration de son nouveau siège social à Forres en Écosse, le deuxième étage de son lanceur Prime présente des caractéristiques remarquables puisqu'il est équipé du « plus grand moteur de fusée au monde imprimé en 3D ». Grâce à sa collaboration avec SLM Solutions - une entreprise d'impression 3D spécialisée dans les pièces métalliques - Orbex est parvenu à mettre au point un moteur fabriqué en une seule pièce à l'aide d'un superalliage et sans aucun joint.

Les caractéristiques techniques permettant à cette petite fusée (19 m de haut pour 1.3 m de diamètre) d'être innovante ne s'arrêtent pas là. Orbex a en effet indiqué que le second étage de Prime a été réalisé avec un matériau composite de fibre de carbone et d'aluminium, ce qui lui permettrait d'être « 30 % plus légère et 20 % plus performante » que des engins de taille similaire. En outre, la conception du moteur permettrait également de rendre l'ensemble bien plus résistant, comme le précise Orbex : " L'absence de soudure ou d'assemblage signifie également que la fusée pourrait mieux résister aux fluctuations extrêmes de la température et de la pression."

Orbex Prime
© Orbex

Ce surprenant moteur sera également le premier à être conçu pour fonctionner avec du biopropane, comme l'explique le PDG d'Orbex à nos confrères de Digital Trends : "L'autre grand pas en avant avec ce moteur de fusée est qu'il s'agit du premier moteur de fusée commercial conçu pour fonctionner avec le biopropane, un carburant renouvelable et à combustion propre."

Une première mission pour 2021


Conçu pour la mise en orbite de petit satellite, Prime s'est déjà vu sollicité par plusieurs clients et le lancement inaugural devrait être réalisé en 2021 pour le compte de Surrey Satellite Technology Ltd. (SSTL), qui n'est autre que le premier fabricant mondial de petits satellites.

Astrocast SA, une start-up suisse, a également choisi Orbex pour effectuer le lancement de sa constellation de 64 nanosatellites qui lui permettront de mettre en place un réseau IoT au-dessus de nos têtes. Le premier lancement pour Astrocast SA est prévu pour 2023 avec une charge utile de 10 nanosatellites.
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top