Les anneaux de Saturne n’ont plus que 300 millions d’années devant eux

Par
Le 21 décembre 2018
 0

Vue d'artiste sur l'apparence future des anneaux de Saturne © NASA/Cassini/James O'Donoghue

L'iconique système d'anneaux de Saturne, la géante gazeuse, devrait disparaître au plus tard d'ici 300 millions d'années, selon un groupe de chercheurs de la NASA. Une période qui peut paraître extrêmement longue, mais qui n'est qu'un battement de cil à l'échelle de l'Univers...

Nous ne serons certainement plus là pour voir la transformation de Saturne, mais la planète est bel et bien en train de perdre ses anneaux à un rythme qui correspond au pire des scénarios estimés il a déjà plusieurs décennies grâce à données des sondes Voyager 1 et 2.

Saturne perd ses anneaux rapidement

Selon une nouvelle étude publiée sur la revue Icarus le 17 décembre - et dont la NASA dévoile de nombreux détails sur son site - les anneaux de Saturne se précipitent vers la surface de la géante gazeuse sous l'effet combiné de la gravité et du champ magnétique. Il en résulterait une véritable pluie de poussière de glace qui, selon les estimations de James O'Donoghue du Goddard Space Flight Center de la NASA, serait capable de drainer « une quantité d'eau suffisante pour remplir une piscine olympique en une demi-heure ».

Les chercheurs expliquent ensuite que cette simple précipitation de poussières de glace vers la surface de Saturne justifie la disparition rapide de son système d'anneaux « d'ici 300 millions d'années », une période bien lointaine d'un point de vue anthropocentré, mais qui ne représente que 5 petites minutes à l'échelle de l'Univers. Toutefois, les données collectées par la sonde spatiale Cassini - qui a terminé sa mission en 2017 en plongeant dans l'atmosphère de la géante gazeuse - indiquent que cette disparition du système d'anneaux pourrait être trois fois plus rapide, d'ici 100 millions d'années.

Des anneaux éphémères au milieu de leur cycle de vie

D'après les mêmes résultats de cette étude, le système d'anneaux de Saturne ne serait pas apparu à des temps immémoriaux. Il serait même relativement jeune, puisque les chercheurs estiment qu'il est apparu il y a environ 100 millions d'années alors que la formation de Saturne remonte à bien 4 milliards d'années.

Comme le rappelle James O'Donoghue : « Nous avons de la chance d'être en vie pour témoigner de l'existence des anneaux de Saturne. Si toutefois ceux-ci sont temporaires, cela signifie aussi que nous avons peut-être manqué l'opportunité de contempler les systèmes d'anneaux géants de Jupiter, d'Uranus et de Neptune, qui n'ont que de fins anneaux aujourd'hui ! ».

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top