🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Des disquettes retrouvées à bord de la station spatiale internationale

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
25 novembre 2018 à 09h05
11
Disquettes ISS
© Alexander Gerst

Alors qu'elle vient tout juste de fêter son vingtième anniversaire, des astronautes à bord de l'ISS ont réussi à retrouver des reliques d'un autre temps dans un casier oublié. Si bien que les plus jeunes auront peut-être du mal à identifier les objets en question. Voilà qui risque de ne pas nous rajeunir...

Souvenirs...

C'est à l'astronaute allemand Alexander Gerst que nous devons cette découverte. Sur Twitter, il a partagé la photo de plusieurs disquettes abandonnées depuis plus de 18 ans sur la station spatiale internationale. Un beau moment de nostalgie dans ce lieu qui fourmille portant de toutes les technologies les plus récentes.

Dans son tweet, Gerst en dit un peu plus sur sa grande trouvaille : "J'ai trouvé un casier à bord de la station spatiale internationale qui n'a probablement pas été ouvert depuis bien longtemps...". Ces disquettes contiennent, accrochez-vous bien, Norton Utilities pour Windows 95 / 98 (des logiciels de sécurité informatique). Elles embarquent également des données plus personnelles appartenant à d'autres astronautes.

La toute première expédition de la station tient sur des disquettes !

D'après The Verge, ces données appartenaient à William Shepherd et Sergei Krikalev, qui ont été les premiers habitants de l'ISS en 2000. Les deux hommes, arrivés à bord grâce au lanceur Soyouz TM-31 lors de l'Expédition 1, étaient restés sur place 136 jours. Malheureusement, nous ne pouvons pas voir ce que les autres disquettes contiennent.

Visiblement, les astronautes à bord seraient bien inspirés de faire un petit nettoyage printemps dans les semaines qui viennent. Voilà qui permettrait peut-être de dénicher d'autres raretés de ce genre. Cela reste toute de même un beau cadeau pour les 20 ans de la station spatiale internationale.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
0
boboss29200
c’est drôle en effet de s’imaginer que si on découvre dans plusieurs siècles des stations spatiales qui auraient été lancé dans l’espace à notre époque, pas sur qu’on puisse lire ou consulter les technologies embarquées : disques optiques, mémoires sur clé usb ou carte SD seront surement des reliques antiques d’ici quelques décennies…
KlingonBrain
Ah les cartes perforées, les disquettes 5"1/4 et 8", les lecteurs de cassettes… c’était un temps que les jeunes ne peuvent pas connaitre. Le temps ou l’on comptait en Kilo Octets et ou il fallait avoir un bon fer à souder.<br /> Sinon, ne vous inquiétez pas, vous aussi, un jour, vous serez des vieux cons…<br /> Encore que je me demande ce que la génération “iPhone” pourra bien raconter à ses petits enfants…
eric957
Ils philosopheront longuement sur l’arrondi des coins des rectangles, et sur la diagonale des écrans
stbx00
Je croyais que sur cette station chaque centimètre était utilisé de manière optimale. On final on peut laisser des casiers fermés pendant 18 ans… Dingue…
caprikorn
Ca doit être un joli bordel là dedans…!
debian
pas besoin d’allé si loin, j’en ai encore plusieurs boites, de ms dos 4, ms dos 5, en passant par windows 3, office je ne sais plus quel version ainsi que des logiciels comme ciel compta, paradox, etc… et des tas de sauvegardes ou des vieux jeux
5antaKlaus5
Que des robots un jour nous détruisent cela est bien possible. Surtout si leur Systèmes d’Exploitation (SE) est Windows, iOS, MaxOs, OSx. Linux.<br /> Les astronautes sont vraiment des héros d’avoir amené avec eux un produit Microsoft dans l’espace.<br /> Ils ont vraiment d’énormes couilles et n’ont pas peur des virus et des milliers de bogues.<br /> On devrait leur donner une médaille !
Popoulo
C’est à toi qu’on devrait donner une médaille, celle de l’inutilité.
twist_54
“Encore que je me demande ce que la génération “iPhone” pourra bien raconter à ses petits enfants…”<br /> ho ça c’est facile :<br /> obligé de le tenir avec ta main il n’était pas intégré à ton bras ou à ton cerveau ?<br /> il fallait le recharger ? avec un fil en plus ?<br /> il y avait des endroits où tu ne captais pas le réseau ?<br /> des video en 4k ? c’est tout ?<br />
carinae
c’est clair déjà que même aujourd’hui on se demande parfois comment on faisait il y a 25 ans pour contrôler des sous-marins nucléaires, des centrales atomiques ou des avions avec la technologie informatique de l’époque …
Mowglin
C’est pas tant une question d’évolution technologique que de qualité et de sécurité du traitement de l’information. Plus il y a de “couches” de traitements, plus il y a de sources d’erreurs. La culture de l’informatique embarquée n’était pas exactement la même que celle d’IBM et encore moins de Microsoft après cela. En tout cas elle ne devrait pas l’être.<br /> Qui a dit qu’un lanceur d’Ariane 3 (sauf erreur) avait amorcé un demi-tour vers la terre (les systèmes de sécurités indépendant ayant faut exploser la fusée quand elle passa sous l’horizontale) à cause d’un overflow non géré ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Bon Plan : le logiciel System Mechanic 18 à -50% + 3 mois offerts à 26,51€
Google fait breveter des rollers pour la réalité virtuelle
Qwant Junior et Bayard veulent un Web plus sécurisé pour les jeunes internautes
⚡ 40% de réduction sur une sélection d'accessoires Canon pendant le Black Friday
Airbnb se mêle du conflit israélo-palestinien (et se retrouve avec une plainte sur le dos)
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page