La NASA imagine un rover inspiré des ordinateurs mécaniques

Alexandre PAULSON
02 septembre 2017 à 14h00
0
L'agence spatiale américaine travaille sur un prototype de rover inédit dépourvu de composants électroniques, capable de résister à l'environnement extrêmement hostile de la deuxième planète du système solaire.

Des conditions infernales



Moins en vue médiatiquement que l'exploration martienne, celle de la planète Vénus fascine au plus au point la communauté des astrophysiciens. Alors que la NASA vient d'annoncer l'envoi prochain d'une flotte de mini-satellites pour étudier la composition des couches de nuages de la planète, l'agence spatiale américaine projette également dans le futur de retenter d'y poser un rover capable d'en arpenter la surface.

Le problème avec Vénus réside dans son inhospitalité : l'atmosphère y est 90 fois plus dense que sur Terre, et la température de surface atteint 465°C. Aucun composant électronique moderne ne pourrait supporter une telle fournaise. Mais une technologie pourrait malgré tout réussir cet exploit. Au sein de la NASA, le Jet Propulsion Laboratory (JPL) planche ainsi sur un concept de rover dont l'architecture s'inspire des anciens ordinateurs mécaniques.

01F4000008743240-photo-venus-aree-rover.jpg


Des technologies à toute épreuve



Proposé en 2015, le projet AREE pour Automaton Rover for Extreme Environments (rover automatisé pour les environnements extrêmes) tournerait à son avantage les contraintes climatiques de Vénus : le rover serait alimenté par les vents violents, jusqu'à 400 km/h soufflant sur Vénus. L'intérieur de l'ordinateur central ressemblera à celui d'une horloge, avec des composants en carbure de silicium capables de résister aux très fortes chaleurs. Sa technologie s'avérera finalement assez rudimentaire : la sonde terrestre communiquera en code Morse à des ballons en orbite autour de Vénus qui relaieront ensuite les messages vers la Terre.

Le Projet AREE n'en est pour l'heure qu'à ses balbutiements. Mais s'il voit le jour, ce rover de l'extrême ne sera pas le premier à se rendre sur Vénus : il y a 30 ans, les Soviétiques avaient tenté, lors de la mission Vega, de déployer une paire de ballons et d'atterrisseurs à la surface de Vénus, mais ces derniers n'avaient résisté que quelques heures. AREE, lui, pourrait tenir au moins un an, espère la Nasa.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top