Blue Origin peine à communiquer face à SpaceX

10 mai 2016 à 09h15
0
Les programmes de Jeff Bezos et Elon Musk n'ont pas grand-chose à voir entre eux, si ce n'est l'aspect réutilisable des engins envoyés vers l'espace. Pourtant, ils ne cessent d'être comparés. Probablement à cause des échanges d'amabilités sur Twitter, mais aussi parce que les deux entreprises publient parfois de façon quasi simultanée des vidéos toujours plus impressionnantes.

Blue Origin et SpaceX sont deux programmes très différents. Celui de Jeff Bezos vise le tourisme spatial, avec une capsule habitable (par six personnes) emportée à Mach 3,72 à une altitude de 100 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre.

Le SpaceX d'Elon Musk est conçu pour lancer des satellites ou pour ravitailler la station spatiale internationale. Son premier étage, qui est réutilisé, a deux fois la taille du New Shepard de Blue Origin et atteint une altitude deux fois supérieure (200 km). Enfin, sa vitesse peut dépasser les Mach 7, là encore deux fois plus que le programme de Jeff Bezos.

Deux projets pour deux buts bien différents, mais une communication par la vidéo qui entretient la comparaison. Il y a quelques heures, Blue Origin publiait une vidéo de près de deux minutes et quarante secondes montrant le retour sur Terre de son New Shepard. SpaceX a emboîté le pas tôt ce matin, avec une nouvelle vidéo multi-angles d'un atterrissage réussi en pleine mer.



La stratégie n'est pas tout à fait similaire pour les deux entreprises : Blue Origin doit rassurer et faire envie, afin d'attirer à elle ses futurs clients. SpaceX, de son côté, doit montrer le travail réalisé par l'entreprise, en toute transparence (SpaceX n'hésite pas à publier les explosions de son lanceur quand la récupération de ce dernier se solde par un échec). L'un vise le grand public (certes fortuné), l'autre les agences spatiales et les gouvernements.

Dans ce contexte, on s'attend plutôt à voir du grand spectacle du côté de Blue Origin. Pourtant, c'est bel et bien SpaceX qui se plait à utiliser la vidéo à 360° sur YouTube, les webcasts ou encore les vidéos courtes à angles variés comme on peut le voir sur la publication de ce matin, qui montre l'atterrissage en pleine mer après la livraison du satellite JCSAT-14 en orbite géostationnaire.



Résultat : alors que c'est le programme de Jeff Bezos qui vise le grand public, ce sont les vidéos de SpaceX qui sont le plus vues sur YouTube : sur les six derniers mois, Blue Origin compte un peu plus de 8,1 millions de vues sur YouTube quand les vidéos de SpaceX en totalisent le double (16,4 millions).

Même si les deux programmes n'ont rien à voir entre eux, le grand public ne le sait pas forcément, et la communication de SpaceX a tendance à éclipser celle de Blue Origin. S'il veut réussir commercialement, le programme de Jeff Bezos devra peut-être être amené à rajeunir et améliorer un peu sa copie pour toucher un maximum de clients potentiels. Il lui reste du temps : les premiers vols sont attendus dans deux ans.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top