À travers James Webb, la Tarentule brille de milliers de jeunes étoiles encore jamais observées

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
12 septembre 2022 à 16h15
6
Nébuleuse de la Tarentule © NASA, ESA, ASC et STScI
© NASA, ESA, CSA et STScI

Le télescope James Webb n'a définitivement pas fini de nous surprendre. Grâce à ses outils, l'engin nous offre une vue saisissante de la nébuleuse de la Tarentule. Une photo riche en couleurs et en enseignements.

Et ce spectacle ébouriffant ne se produit pas très loin de chez nous.

Une observation qui laisse sans voix

En juillet dernier, James Webb nous éblouissait déjà avec ses premières images d'objets célestes. Depuis, la NASA revient fréquemment à la charge avec des salves de photos magnifiques… et celle que nous avons pu découvrir la semaine dernière ne fait pas exception. Ainsi, le télescope s'est récemment tourné en direction de la nébuleuse de la Tarentule.

Cette dernière se situe à « seulement » 161 000 années-lumière de notre Terre et plus précisément dans le Grand Nuage de Magellan. Cette fameuse nébuleuse est tout simplement la plus grande ainsi que la plus lumineuse région de formation d'étoiles au sein du Groupe local. Ce dernier renferme environ 60 galaxies proches de la Voie lactée. Bref, autant dire qu'il s'agit de la cible parfaite lorsqu'on espère obtenir des clichés à couper le souffle.

Des détails à ne pas louper

Sur son site, l'ESA (l'Agence spatiale européenne) a décortiqué les nombreux éléments observés par James Webb dans cette nébuleuse de la Tarentule. Pour cela, le télescope a utilisé plusieurs outils comme la caméra NIRCam qui opère dans l'infrarouge proche. Au centre de l'image en haut de cet article, on peut ainsi apercevoir des dizaines de milliers de jeunes étoiles massives (en bleu pâle). D'autres (en rouge) sont recouvertes de poussière.

Aussi, grâce au spectromètre NIRSpec, une jeune étoile en train d'émerger de la nébuleuse a pu être immortalisée. Enfin, l'instrument infrarouge MIRI vient finir le travail en détectant la poussière et le gaz plus froids qui se mettent alors à briller. Notez que la couleur rouille visible autour de la cavité de cette nébuleuse indique la présence de gaz très dense. Il permettra notamment l'émergence de nouvelles étoiles.

En étudiant la nébuleuse de la Tarentule, les scientifiques espèrent pouvoir comprendre la formation des étoiles telle qu'elle se déroulait lorsque l'univers était encore très jeune. Car cette région possède une composition chimique similaire à celle des immenses régions dans lesquelles les étoiles se formaient à un rythme effréné durant les « premières heures » de l'univers.

Source : ESA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
fredolabecane
Ce télescope est un chef d’œuvre, les images sont absolument magnifiques… une vrai machine a remonter le temps, les scientifiques doivent se régaler.
Felaz
C’est tout bonnement MAGIQUE à chaque fois qu’ils dévoilent de nouveaux clichés
cid1
Ouaahh, quel zoom, ça c’est du Zoom, du vrai.<br /> Quelle beauté dans cette « petite » bestiole de Tarentule, James Webb ST nous réserves encore bien des joyaux.
taist
en voyant ce magnifique spectacle, je me dis que le plus grand défaut de l’espèce humaine est sa minuscule longévité individuelle qui nous empêche de contempler ces merveilles bien plus longtemps.
Peutch
Les transitions des photos sont superbes et l’on est frustré lorsque la vidéo s’arrête, vivement James Webb 2 !
_Troll
Vous pouvez telecharger les photos et les regarder aussi longtemps que vous le voulez. Je voulais mettre en fond d’ecran la photo du telescope solaire qui ressemble a de la moquette orange mais je ne l’ai pas trouve au fomat 16/9 et sans legende.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Retournement de situation : M6 n'est plus à vendre. Que s'est-il passé ?
Êtes-vous prêts pour le bracelet de paiement ? Le français Fyve se lance en couleurs
Pourquoi les joueurs préfèrent les cartes graphiques milieu et bas de gamme ?
Mort de Stadia : Google aurait annulé une suite de Death Stranding
Samsung : découvrez les rendus du futur Galaxy A14
Airbnb va donner de l'argent aux hôtes qui font des travaux de rénovation énergétique
Crypto et influenceurs : pourquoi Kim Kardashian risque-t-elle 1,26 million de dollars d'amende ?
Là où meurent les Autolib... un cimetière découvert en pleine campagne
Profitez d'une belle remise sur le Samsung Galaxy S20 FE
Non, l'iPhone 15 n'aura pas Touch ID (ni les iPhone suivants)
Haut de page