À la surface de Mars, Perseverance collecte déjà son dixième échantillon !

Eric Bottlaender
Par Eric Bottlaender, Spécialiste espace.
Publié le 18 juillet 2022 à 17h45
Magnifique photo du système de forage du rover Perseverance, photographié depuis son mât. © NASA/JPL-Caltech
Magnifique photo du système de forage du rover Perseverance, photographié depuis son mât. © NASA/JPL-Caltech

Avec deux forages en quelques jours dans le delta du cratère Jezero, le grand rover Perseverance de la NASA transporte à présent dix précieux échantillons de Mars en son sein. Les équipes ont passé plusieurs semaines à trouver les sites adéquats, mais la récolte est pleine de promesses.

Le petit hélicoptère Ingenuity ne revolera pas avant août.

Des carottes de Jezero

Voici déjà plus de deux mois que le grand rover Perseverance a entamé sa montée sur les pentes abruptes du delta, à l'entrée du cratère de Jezero. Un paysage érodé par les vents et les radiations, mais globalement figé depuis pratiquement trois milliards d'années. Avant cela il y avait, là-bas, un goulot d'étranglement pour les eaux qui s'écoulaient paresseusement… Et qui ont laissé des traces dans les sédiments. Y compris des indices du vivant ?

Si les scientifiques ne s'attendent pas à trouver des fossiles, ils espèrent un jour examiner les petites carottes de roches prélevées par Perseverance pour y trouver les traces et indices de conditions adéquates. Après huit échantillons récoltés près de son site d'atterrissage et au « fond » du cratère dans la zone Seitah, Perseverance en a foré deux nouveaux sur le delta, entre le 9 et le 12 juillet.

Forages compatibles

Si la zone est un véritable petit paradis pour les géologues, qui peuvent y observer de petites dunes de sable, des roches affleurantes, des « millefeuilles » de sédiments creusés par les vents et les effondrements issus de blocs plus gros, il n'en est pas facile d'accès pour autant. Il a fallu grimper ! Un défi pour la planification comme pour l'algorithme de déplacement autonome du rover. Sans oublier que Perseverance ne peut baisser son bras et récupérer n'importe quelle surface à disposition.

Perseverance en pleine action. © NASA/JPL-Caltech
Perseverance en pleine action. © NASA/JPL-Caltech

En testant avec un outil spécifique dédié à l'abrasion, les équipes ont observé que plusieurs roches qui semblaient idéales se fracturaient trop vite, ou au contraire présentaient une résistance trop importante pour pouvoir forer. Elles ont fini par identifier une jolie zone sédimentaire toute plate surnommée « Skinner Ridge » qui donnait de très bons résultats à l'abrasion, et qui a donc été forée à deux reprises.

Conduire, oui, voler, non

Scientifiquement, le site a l'air très riche : Skinner Ridge est un sédiment clastique, que l'on appelle aussi une zone détritique. En gros, un agglomérat de dépôts très anciens qui ont formé un ensemble commun de sédiments (un peu comme le grès, sur Terre). On retrouve donc de nombreux éléments variés à l'intérieur, et les géologues ont hâte de les étudier un jour lorsqu'ils seront ramenés sur notre planète. Le forage n°9 a aussi été le plus profond jusqu'ici (6,5 cm de profondeur), le système de percussion étant très performant sur ce type de roche. Perseverance devrait rester plusieurs jours, voire plusieurs semaines encore dans la zone avant de redescendre dans la vallée pour poursuivre son trajet.

Pendant ce temps, le petit hélicoptère Ingenuity, qui est alimenté par panneaux solaires, est pour l'instant gardé au sol, dans les conditions d'éclairage peu favorables en cette fin d'hiver martien. Il y a en effet une moindre luminosité avec une atmosphère très chargée en poussières… Il ne revolera qu'en août, une fois ses batteries correctement chargées.

Source : NASA

Par Eric Bottlaender
Spécialiste espace

Je suis un "space writer" ! Ingénieur et spécialisé espace, j'écris et je partage ma passion de l'exploration spatiale depuis 2014 (articles, presse papier, CNES, bouquins). N'hésitez pas à me poser vos questions !

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (2)
Oldtimer

Merci pour ces articles Éric. Ça me fait sortir de ma Terre.

SPH

Bin, quand je lis ça, ça me donne envie de rester sur Terre… :relaxed: