Sur la Station spatiale internationale, il devient plus facile d'éjecter ses poubelles

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
07 juillet 2022 à 13h54
13
ISS sas bishop nanoracks poubelles © NASA/Nanoracks
Éjection depuis le sas Bishop, qui est tenu au bout du bras robotisé pour l'occasion. © NASA/Nanoracks

Pour la première fois, le 2 juillet dernier, le sas Bishop installé sur la Station spatiale internationale a servi à éjecter un grand « sac poubelle » spécialisé. Plus de 75 kg de déchets dans un dispositif hermétique, qui se désagrègera d'ici quelques mois dans l'atmosphère. Une réponse aux réflexions sur les déchets de l'ISS ?

En tout cas, le sujet est plus sérieux qu'il n'y paraît…

Tu as pensé à sortir les poubelles ?

En plus d'une vingtaine d'années de fonctionnement, la routine au sein de la Station spatiale internationale est devenue assez immuable. Lorsqu'un cargo Progress, ATV ou Cygnus arrive et s'amarre à l'ISS, sa soute est rapidement vidée de ses provisions et expériences scientifiques pour laisser la place à de nombreux sacs contenant les déchets des astronautes.

Et cela inclut des serviettes, des vêtements, énormément d'emballages, mais aussi des éléments d'expériences qui ne servent plus, des échantillons déjà analysés, et même certaines expériences elles-mêmes. Or tout ceci prend de la place, et de la masse. Avec l'avènement des cargos réutilisables de SpaceX, il y a aussi beaucoup plus de fournitures qui « montent » que de précieuses cargaisons qui « descendent ».

ISS station spatiale sacs poubelles © NASA
La vie à bord, c'est aussi les déchets. Fussent-ils dans de beaux sacs blancs... © NASA

Ce n'est d'ailleurs pas un secret : la station internationale est assez encombrée, après 22 années d'occupation. Ainsi, le premier envoi de 78 kg de déchets dans un sac spécialisé et via le sas commercial Bishop le 2 juillet est un pas supplémentaire pour assurer aux astronautes un bon espace de travail.

Pas de spaceboueurs…

Installé en 2020 sur la Station spatiale internationale, le sas Bishop n'appartient pas à une agence mais à Nanoracks, grâce à un financement privé et à un partenariat avec la NASA, à qui l'entreprise fournit des services. Bishop peut éjecter des petits satellites, exposer facilement des expériences au vide spatial ou pousser loin de la station des charges plus importantes, comme cet imposant « sac poubelle ».

Le 2 juillet, ce n'était encore qu'une démonstration : en plus de quelques vêtements sales et serviettes, le sac était avant tout rempli de mousse. À l'avenir, les astronautes pourront le remplir avec 270 kg de déchets ! Avec sa taille et sa densité, il ne restera que quelques mois en orbite basse avant de se désintégrer dans les hautes couches de l'atmosphère avec son chargement.

Faire le tri, comme dans les années 80

Les quatre occupants de longue durée du segment non-russe de la station produisent au moins 2.5 tonnes de déchets à l'année, et c'est sans compter les périodes où ils sont plus nombreux – un accroissement sensible permis grâce aux nouveaux véhicules habités… Sans oublier les dizaines, voire centaines d'expériences et parfois les effets personnels qui restent là-haut des années ou des décennies.

En 2018, l'astronaute Alexander Gerst avait ainsi retrouvé dans un tiroir une pochette contenant des disquettes destinées à la toute première expédition de novembre 2000 ! Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, mais le sas Bishop permettra peut-être un grand ménage.

Toutefois, si ce dispositif est nouveau sur l'ISS, il faut remarquer que le fait de jeter ses déchets « par-dessus bord » (inacceptable sur Terre mais intéressant si fait intelligemment en orbite) était une spécialité russe durant les années 80 et 90. Saliout 6 et 7, ainsi que Mir, disposaient en effet d'un petit sas spécialisé pour les déchets, qui étaient éjectés une fois toutes les semaines. Le spécialiste et astrophysicien Jonathan McDowell a répertorié 360 objets orbitaux de cette catégorie au cours de l'histoire. Jusqu'à samedi dernier, il n'en restait plus aucun.

Source : Nanoracks

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
9
cid1
Et moi qui croyait bêtement que c’était un camion poubelle fusée qui venait récupérer les sacs poubelles. ^^
serged
Ils font le tri sélectif ?
ebottlaender
Dans un sens oui, mais plutôt entre les déchets « biologiques » et les autres
cid1
Apparemment pas, si tu lis l’article correctement tu verra qu’il y est écrit, qu’ils jettent aussi bien leur couches que des restes ou des expériences entières, des emballages en plastique, en carton etc…bref ils s’en foutent car tout va brûler pendant la rentrée et le passage dans l’atmosphère terrestre.<br /> Si tu disais çà pour rire…désolé.
cid1
Ah bon j’avais compris qu’ils mélangeait tout.
ebottlaender
Dans les véhicules ou dans le grand sac que l’on voit sur la photo, oui. Mais à l’intérieur il y a des sacs plus petits, dans lesquels les choses sont séparées.<br /> On ne met pas vraiment des échantillons sanguins (ou d’autres matières n’est-ce pas) avec des chutes de plastiques imprimé en 3D dans la même « poubelle », c’était le sens de la réflexion.
Anne-Onyman
J’éspère qu’ils n’ont pas jeté les disquettes, il y a clairement l’install complète de ms dos 3.1 qui sera indispensable pour réinstaller le système d’exploitation de la station en cas de reboot (:
Korgen
La prochaine fois que je jetterai un truc par la fenêtre de ma voiture, je dirai que c’est approuvé par la NASA xD
luck61
Aucune autre espèce que l’espèce humaine ne produit autant de déchets…ce qui causera probablement ça perte
Urleur
Sa me fait penser au film Wall-e quand la terre est entouré de poubelle spacial on y vient, futuriste ce film.
ebottlaender
Vous avez du rater le passage de l’article dans lequel il est écrit que les déchets ne restent pas en orbite…
philumax
J’ai du mal à croire, que les déchets puissent être TOUS détruits de cette façon.<br /> Ce serait moi, j’interdirais, cette façon de faire.<br /> Et là, il ne s’agirait pas d’écologie, mais simplement de sécurité.
JovAnn74
Vous aller voir que on va recevoir ses déchet sur nous habitant de la terre… Il y a aura des objet qui se des intégreront pas… Breff de toute façon la nasa n’est pas écologie dutout…
SlashDot2k19
Tu crois que l’on va se prendre une couche sale en pleine tête ?
philumax
Pourquoi pas ! Gaffe toi que ça soit pas toi qui la prenne…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

L'Intel Core i9-13900K Raptor Lake domine la concurrence sur Ashes of the Singularity
La publicité arrive sur Disney+ via un nouvel abonnement (et le prix fait mal)
Le LattePanda 3 Delta disponible hors Kickstarter : un
Pour gagner en stockage en ligne, cette offre signée pCloud est idéale
La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Cyberharcèlement : en Europe, les parents protègent moins leurs enfants que dans le reste du monde
Apple déploie la 3e bêta publique d'iOS 16, d'iPadOS 16 et de macOS Ventura
Haut de page