It's Time : New Shepard est prête après son 15e vol réussi

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
15 avril 2021 à 17h17
5
Blue Origin NS-15 décollage © Blue Origin
Et vous faites une offre avec une carte de fidélité ? Crédits Blue Origin

Après une nouvelle parabole franchissant la Ligne de Karman (100 km d'altitude) ce 14 avril, la capsule de Blue Origin est qualifiée pour accueillir ses premiers astronautes, lors d'un prochain vol à la date non divulguée. L'entreprise, elle, s'attèle à mettre en forme « l'expérience » qu'elle offrira à ses clients.

Et pour cause, le vol lui-même dure dix minutes en tout.

Enfin la confiance

« It's time », a posté Jeff Bezos sur Instagram. L'homme le plus riche du monde était bien au Texas hier sur le site de Van Horn, pour assister à la répétition générale de la capsule New Shepard. Après un compte à rebours allongé de presque 40 minutes (il n'y a pas vraiment de fenêtre de tir) le temps de quelques vérifications techniques, le futur véhicule habité de Blue Origin a décollé à 18h50 (heure de Paris).

Le « Mannequin Skywalker » et les tiroirs remplis de cartes postales du projet Club For The Future présents à l'intérieur ont de nouveau pu profiter de la courbure de la Terre à l'apogée après 4 minutes et 7 secondes de vol. En effet la parabole a atteint 106 km d'altitude avant de chuter vers le sol et d'atterrir dans les petits buissons du désert du Texas, grâce à ses parachutes.

Ce 15e vol réussi en six ans (déjà le deuxième cette année) n'avait rien d'exceptionnel en soi… Si ce n'est qu'il était normalement le dernier de la (très) longue préparation du système New Shepard pour accueillir des astronautes .

Accompagnement et préparations

En effet, pour les opérations astronautiques, tout s'est joué avant le décollage, et après l'atterrissage de New Shepard. Blue Origin a notamment introduit au public le rôle de « CrewMember 7 », le 7e membre d'équipage.

Il faut savoir que la capsule elle-même ne contient que six places, et que l'entreprise a choisi de ne pas intégrer de superviseur au vol spatial… Ce qui ne veut pas dire que les membres d'équipage ne seront pas formés ou accompagnés. Les « CrewMember 7 » seront en effet présents dès l'arrivée des touristes et autres futurs astronautes à Van Horn pour les instruire, leur expliquer le déroulement du vol et leur faire vivre une simulation, avant de les accompagner dans le « Village astronautique » que Blue Origin veut mettre en place autour du site.

Ces encadrants iront jusqu'à les installer dans la capsule avec les derniers conseils (« les sacs en papier sont sous les sièges » par exemple) et ils seront les premiers visages que les passagers verront à leur retour, puisqu'ils seront présents à l'ouverture de l'écoutille. Tout un programme !

Blue Origin NS-15 entrainement © Blue Origin
Les employés de Blue répètent les procédures après l'arrivée de la capsule au sol. Crédits Blue Origin

Hier, on a donc observés ces fameux CrewMember 7 entrer dans New Shepard dans la dernière heure du compte à rebours, s'entraîner avec l'écoutille et répéter leurs gammes au-dessus d'une fusée déjà chargée en hydrogène et oxygène liquide.

Pas de réservations

Reste que l'entreprise est restée silencieuse sur plusieurs points. En effet on sait d'ores et déjà que les premiers passagers seront des employés de Blue Origin… Mais la date du vol est pour l'instant un secret bien gardé (certains spéculent sur le 20 juillet, anniversaire d'Apollo 11 sur la Lune). Surtout, aucune annonce n'a encore été faite concernant l'ouverture des vols au public.

Quel « package » sera proposé, et à quel prix ? Combien de vols seront opérés par an ? Y aura-t-il de nouvelles capsules à l'avenir ? L'entreprise ouvrira-t-elle un service low-cost ? De fait, Blue Origin « envisage un avenir où tout le monde pourra accéder et travailler dans l'espace »… Mais selon le chèque qu'il faudra débourser, la clientèle ne sera pas la même.

En tout cas, malgré le temps long qu'il aura fallu pour développer son système (et qu'il reste peut-être avant que ses passagers puissent accrocher leurs « ailes » sur leurs combinaisons), Blue Origin parait en bonne position pour attaquer frontalement le marché du tourisme suborbital face à Virgin Galactic, qui a encore besoin de plusieurs vols d'essais.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
Fulmlmetal
Il aura quand même fallu 6 ans pour faire 15 vols et qu’on arrive enfin a espérer un vol habité cette année.<br /> S’il faut 6 ans pour un petit vol suborbital à 100km (pour rappel le vol suborbital de Shepard avait été jusqu’à 187km) combien faudra-t-il de temps à Blue Orgin pour un lanceur orbital ou un module lunaire ?
ebottlaender
C’est vrai que Blue Origin, c’est vraiment sur le temps long !
SlashDot2k19
Faut dire que si cela pète avec des gens dedans… v’la la fin de l’aventure pour Jeff Bezos…
pecore
Pas faux même si je suppose que les passagers devrons signer un document stipulant qu’ils acceptent les risques liés au voyage spatial et que l’armée d’avocat de Bezos a du déjà bien plancher sur le sujet. Mais même si on est couvert au niveau légal, au niveau de l’image ce serait désastreux.
orionb1
ne dit-on pas que rien ne sert de courir, il faut partir à point ?<br /> perso, je préfère leur méthode à celle de SpaceX
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Avec sa RTX 3060, ce PC gamer Dell voit son prix chuter de plus de 200€ !
Un prototype de GeForce GTX 2080 avec ray tracing déterré sur Reddit
96 cœurs Zen 4 : l'imposant processeur EPYC 9654 d'AMD s'illustre
Le Google Pixel 6a a une dalle 90 Hz, et vous pouvez la débloquer vous-même (même si ce n'est pas recommandé)
Razer annonce sa DeathAdder V3 Pro : une souris gamer ultra légère
Craquez pour une de ces solutions VPN à prix vraiment mini !
L’incendie en cours en Gironde est visible depuis l’espace
Pour le monde du GPU, la fête est finie : vers une baisse spectaculaire des ventes
Des nouveautés pour vos montres sous Wear OS, dont la possibilité d'utiliser Google Maps en mode hors ligne
Prix incroyable pour cette TV de 65
Haut de page