Pour limiter les débris spatiaux, le Japon veut créer un satellite en bois

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
29 décembre 2020 à 19h10
18

Et si la conquête spatiale devenait à son tour plus écologique ? C'est vraisemblablement l'ambition d'un nouveau projet mené par le Japon qui souhaite envoyer un satellite en bois dans l'espace prochainement.

Mais il va bien évidemment falloir bien patienter plusieurs années avant de voir le résultat de ces recherches.

Le fléau des débris spatiaux

Si nous en croyons les données communiquées par le World Economic Forum (WEF), environ 6 000 satellites tournent au-dessus de nos têtes en ce moment. Ces derniers sont utilisés dans plusieurs domaines comme la télévision, la communication ou encore la météorologie. Plus étonnant encore, environ 60% des satellites en question ne fonctionneraient plus à l'heure actuelle et sont alors comptabilisés dans la catégorie des débris spatiaux.

Ils représentent donc une menace réelle pour la population terrestre puisque ces satellites obsolètes peuvent retomber à tout moment. Et puisque, toujours selon le WEF, 900 nouveaux modèles devraient être envoyés dans l'espace chaque année au cours de cette décennie, il était temps de trouver une solution.

Touchons du bois

La société japonaise Sumitomo Forestry et l'université de Kyoto se sont associées dans le but de concevoir un satellite en bois d'ici 2023. Plusieurs types de bois seront exposés à des conditions extrêmes sur Terre afin de tester leur durabilité pour résister à un tel voyage. Il faut se contenter de ces intentions pour l'instant.

Un tel matériau permettrait à un satellite de se désagréger dans l'atmosphère lors de sa retombée sans émettre des substances nocives pour l'environnement et les êtres humains par extension. De plus, aucun débris ne reviendrait sur notre planète grâce à la combustion du bois dans l'atmosphère. Il ne nous reste plus qu'à suivre ce projet avec attention.

Source : BBC

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
19
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

C'est le grand retour d'Ariane 5 avec la mise en orbite de deux satellites, dont le très attendu Quantum
Le module Nauka s'amarre à l'ISS après 8 jours de vol et beaucoup de péripéties !
Des milliards et des promesses, Jeff Bezos tente de récupérer son contrat lunaire avec la NASA
Galileo : un nouveau projet de recherche de signes de vie extraterrestre voit le jour à Harvard
L'Agence spatiale européenne continue de parier sur le petit lanceur Vega
Festival d'astéroïdes prévu pour la sonde Lucy, bientôt prête pour son décollage
La NASA choisit Falcon Heavy pour envoyer sa sonde Europa Clipper vers l’orbite
Boeing se prépare à un second vol d'essai de sa capsule Starliner en direction de l'ISS
La structure interne de Mars révèle ses secrets grâce à la mission Insight
Tourisme spatial : l'agence américaine de l’aviation modifie les conditions requises pour être qualifié d'astronaute
Haut de page