Le dernier cargo japonais HTV s'amarre à l'ISS cet après-midi

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
25 mai 2020 à 12h30
0
Amarrage d'un cargo HTV (le numéro 4) à l'ISS à l'aide du bras robotisé. ©NASA

Dans l’ombre de la préparation des astronautes américains, le cargo japonais HTV-9 arrive ce 25 mai sur la Station Spatiale Internationale. Il est le dernier de sa génération.

Le lanceur spécialement conçu pour l’envoyer en orbite prend lui aussi sa retraite à cette occasion.

Ce n'est qu'un au-revoir

Une note parfaite : 9/9 pour la fusée H-2B ! Depuis 2009, ce lanceur japonais décolle du centre spatial de Tanegashima (Japon) pour emmener les imposants cargos HTV H-2 Transfer Vehicle, aussi appelés Kounotori, en direction de la Station Spatiale Internationale.

Avec 16,5 tonnes environ sur la balance, ce sont les véhicules les plus imposants à ravitailler l'ISS. Ils comportent une grande soute pour du matériel à installer à l'extérieur, ainsi qu'un espace pour du matériel à destination des astronautes (expériences, aliments et matériel).

H-2B n'aura pas démérité. © JAXA

À la fin de la décennie 2000, le Japon a spécialement conçu H-2B pour emmener ses cargos. Un projet coûteux : il a fallu changer la structure de la fusée pour un plus gros diamètre, ajouter un moteur sur le premier étage…

Devenu le plus imposant lanceur japonais, H-2B nécessitait à chaque décollage six à huit semaines de préparation, et certains vols ont été retardés de plusieurs mois. Toutefois, ces efforts ont payé : tous les cargos HTV ont été envoyés avec succès vers l'ISS.

Station en vue !

Après son décollage mercredi 20 mai à 19h31 (heure de Paris), le cargo HTV-9 est désormais en approche de l'ISS. Il va être amené doucement et par étapes jusqu'à moins de 12 mètres sous la grande Station Spatiale Internationale, avant d'être capturé par le bras robotisé Canadarm2 vers 14h15. L'opération sera diffusée en direct sur NASA TV.

Si la manœuvre paraît anodine aujourd'hui (elle est, après tout, réalisée quatre à six fois chaque année), elle reste particulièrement surveillée. À partir de 15h30 le cargo sera amarré à la station, et d'ici le début de soirée les astronautes devraient avoir l'autorisation d'ouvrir l'écoutille vers le véhicule.

HTV-9 transporte le dernier des quatre « packs » de batteries lithium-ion qui remplacent les anciennes unités nickel-hydrogène pour conserver l'énergie récupérée par les énormes panneaux solaires de la station. Comme pour les autres installations, il faudra au moins deux sorties en scaphandre des astronautes pour procéder aux changements.

On retrouve aussi au sein du cargo un nouveau type de microscope pour les expériences, deux racks d'installations scientifiques modernisées (un pour les américains, un pour les européens), des matériaux pour une expérience de combustion, etc.

Vue d'artiste du futur cargo HTV-X. Crédits JAXA

On pense déjà au futur…

S'il s'agit du dernier vol d'un cargo HTV, le Japon ne cessera pas pour autant d'emmener du matériel vers l'ISS. Au contraire, l'agence japonaise JAXA prépare à la fois un nouveau lanceur, au nom, pas très original, de H-3.

Ce dernier sera plus modulaire que la génération précédente, et il sera utilisé pour envoyer des satellites en orbite, des sondes vers des destinations lointaines et… La prochaine génération de cargo HTV-X (c'est un nom provisoire) vers la station internationale. Les débuts de ce duo sont prévus en 2022.

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
scroll top