L'agence spatiale japonaise dévoile son projet de véhicule lunaire avec Toyota

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
31 août 2020 à 15h37
0
Un peu plus massif que la jeep lunaire... Crédits JAXA/Toyota

Ce grand véhicule lunaire, destiné à être opéré par des astronautes, s'appelle pour l'instant « Lunar Cruiser ». Après un an de travaux de développement, il est encore loin de la Lune mais représente un réel effort de recherche.

Un successeur au « Land Cruiser » cher à la marque ?

Une grosse place de parking

Ce n'est qu'un surnom, et pourtant c'est sous ce dernier que Toyota et l'agence spatiale japonaise, la JAXA, continuent d'annoncer chaque progrès de leur collaboration autour de ce nouveau véhicule lunaire. Le « Lunar Cruiser » (un nom qui rappelle évidemment celui du 4x4 emblématique de Toyota, le Land Cruiser) est un programme qui a démarré le 13 juin 2019 en tant que partenariat public-privé, et qui vise à créer un ambitieux camping-car lunaire, capable de se déplacer sur de larges distances au soleil comme à l'ombre…

Rappelons à ce titre qu'il fait environ -160°C la nuit sur notre satellite naturel. Équipé d'une cabine pressurisée pouvant accueillir plusieurs astronautes pour de longues durées, le Lunar Cruiser serait alimenté par des piles à combustible et de larges panneaux solaires, et propulsé à l'aide de six roues motrices adaptées au régolite.

Planche à dessin vs réalité

Aujourd'hui, toutefois, le Lunar Cruiser est encore un concept. Après une année de design, l'entreprise et l'agence japonaise sont en train de produire des démonstrateurs technologiques des différents éléments techniques.

Il s'agit par exemple de réaliser les nouvelles roues pour les tester dans des conditions de simulation, de reproduire la dissipation thermique des matériaux des parois, ainsi que les aménagements intérieurs du véhicule. Des étapes de développement classiques, comprenant aussi la production d'un prototype à échelle 1, qui doivent permettre de figer le design du Lunar Cruiser d'ici à 2024, pour un assemblage final et une disponibilité pour être envoyé sur la Lune aux environs de 2029-2030.

Elle est loin, la Lune

Le projet arrivera-t-il à être finalisé ? C'est loin d'être certain aujourd'hui, car même s'il est mené de front par la JAXA et Toyota, il dépend amplement des projets des autres agences spatiales, NASA en tête.

Le Lunar Cruiser pourrait être une contribution majeure aux missions lunaires incluant la station spatiale « Gateway » en orbite de notre satellite naturel, mais il reste beaucoup d'inconnues dans son développement. En tête de celles-ci : comment parvenir sur le sol lunaire ? Le coût total du projet est aussi incertain, comme les montants que sont prêts à investir les partenaires, pour que le Lunar Cruiser arrive à complétion.

Affaire à suivre, dans les traces profondes de ce futur véhicule, qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler le « Mars Concept Vehicle » de la NASA.

Source : ToyotaMotor1

Modifié le 31/08/2020 à 15h38
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top