Le budget de défense contre les astéroïdes de la NASA pourrait bondir de 150%

Matthieu Legouge
Expert Hardware
30 octobre 2018 à 11h31
0
dart-mission-impact

À en croire la récente proposition faite par l'administration Trump de multiplier par 3 le budget de la NASA pour la défense contre les astéroïdes, la Maison Blanche envisage sérieusement la possibilité qu'un corps céleste menace de percuter notre planète.

Alors que la Maison Blanche supprime certains programmes de la NASA et continue ses coupes budgétaires, impactant notamment le lancement de futurs instruments de recherche comme WFIRST et JWST, il en va différemment du programme de défense contre les astéroïdes.

Plus de 25 000 astéroïdes jugés menaçants

La Maison-Blanche a en effet récemment publié le « National Near-Earth Object Preparedness Strategy and Action Plan », élaboré par la NASA ce rapport, comme son nom l'indique, est conçue pour identifier « les actions pour améliorer la coordination et la préparation du gouvernement fédéral au cours des 10 prochaines années afin de contrer les dangers potentiels posés par les géocroiseurs ». Parallèlement, l'administration Trump a proposé une augmentation de 150 % du budget de défense contre les astéroïdes de la NASA.

Les avancées constantes de la recherche ont en effet permis de démontrer que plus de 950 objets célestes de plus d'un kilomètre de diamètre et 25 000 objets de 140 mètres et plus sont dans des orbites proches de la Terre et donc potentiellement dangereux. Toutefois, ces chiffres sont des estimations. A l'heure actuelle la NASA recense exactement 8 303 astéroïdes dangereux (de plus de 140 mètres) dans son catalogue, leur distance moyenne avec la Terre est d'environ 30 000 millions de kilomètres... pas grand chose, à l'échelle de notre système solaire.

Comment se protéger d'un astéroïde menaçant ?

Dans une entrevue avec les journalistes de Politico, Lindley Johnson, responsable du bureau de coordination de défense planétaire de la NASA, fait part de plusieurs solutions pour détourner un astéroïde menaçant et éviter un impact avec la Terre. Selon lui, un impact cinétique serait suffisant pour dévier un astéroïde de sa trajectoire ; une mission de test devrait d'ailleurs être lancée d'ici 2021 pour vérifier si cette théorie fonctionne. La mission DART (Double Asteroid Redirection Test) aura pour but de dévier la trajectoire d'un astéroïde similaire à ceux qui présentent des dangers pour notre planète grâce à un impacteur cinétique.

L'astéroïde choisi pour la mission se nomme Didymos, il mesure environ 800 mètres de diamètre et possède un satellite surnommé Didymoon d'environ 150 mètres de diamètre. C'est l'astéroïde le plus facilement accessible depuis la Terre. L'engin spatial DART viendra entrer en collision avec le satellite de l'astéroïde à une vitesse de 6 km/s et devrait être en mesure de modifier son orbite autour de Didymos de 1%, une variation qui sera observable depuis la Terre.

L'augmentation de cette tranche du budget de la NASA est en partie destinée à financer la mission DART, estimée à un coût de 98 millions de dollars. Une des autres solutions à l'étude pour dévier un astéroïde est de faire exploser un engin nucléaire à plusieurs centaines de mètres de la surface de l'objet, toutefois aucun test de ce genre n'est prévu à ce jour.
5
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek
Lobbying : les GAFA ont cassé leur tirelire en 2019
Tesla a dépassé Volkswagen en capitalisation boursière
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top