Les quatre derniers satellites Galileo lancés le 25 juillet

Par ,
le 21 juillet 2018
 0
fusée esa
ESA - D. Ducros

Embarqués sur la fusée Ariane 5, les quatre derniers satellites Galileo décolleront de la surface de la Terre ce mercredi 25 juillet depuis Kourou en Guyane.

Après le lancement des satellites n°15, 16, 17 et 18 en 2016, puis des n°19, 20, 21 et 22 en 2017, l'Agence spatiale européenne (ESA) et ses partenaires s'apprêtent à lancer les quatre derniers satellites du lot Galileo, le mercredi 25 juillet 2018 depuis le port spatial européen de Kourou en Guyane. La fusée Ariane 5, qui propulsera les quatre engins, décollera à 13h25 heure française, 8h25 heure locale. Le déploiement de ces quatre satellites améliorera la radionavigation.

Le 99e vol d'Ariane 5


Dans quelques jours, le lanceur Ariane 5 connaîtra son 99e vol. Et pour son troisième et dernier vol en version ES, la fusée guidée par Arianespace mettra sur orbite les quatre derniers satellites Galileo n°23, 24, 25 et 26. Ils seront placés sur la dernière des trois orbites circulaires intermédiaires (ou MEO) autour de la Terre, à 23 222 kilomètres au-dessus de nos têtes.
La mise en service de ces quatre nouveaux satellites permettra d'améliorer encore un peu plus la couverture mondiale du système de navigation, ainsi que la précision du positionnement.

fusée esa
ESA/CNES/Arianespace/Optique Video du CSG - S Martin


En quatre ans, ce sont 22 satellites Galileo qui auront ainsi été déployés. Le programme Galileo propose à l'Europe et au monde une gamme de services mêlant localisation, navigation et mesure du temps. Le système est certes composé de satellites, mais aussi d'infrastructures au sol.

Modifié le 20/07/2018 à 14h32
scroll top