Un iceberg géant, visible depuis l’espace, menace un village du Groenland

Par
Le 17 juillet 2018
 0
iceberg
Image d'illustration par Oleksandr Umanskyi

Les habitants d'un petit village du Groenland sont sous la menace d'un immense iceberg de 11 millions de tonnes, très clairement photographié par un satellite européen, qui n'a pas eu de mal à le repérer sur le globe.

C'est une véritable montagne de glace qui défie ce petit village groenlandais depuis plusieurs jours. Innaarsuit, moins de 200 habitants, doit affronter la vue aussi spectaculaire qu'inquiétante d'un iceberg aux mensurations dingues : 200 mètres de long, une hauteur qui grimpe à 100 mètres au-dessus du niveau de la mer, et un poids de bébé de 11 millions de tonnes.

Bien que d'une beauté majestueuse, l'iceberg a entraîné l'évacuation du village tout entier. Ce dernier pourrait subir les conséquences néfastes d'un possible tsunami, si l'une des parties du glaçon venait à se briser, provoquant ainsi de très grosses vagues.

Les autorités groenlandaises s'en remettent à la météo


Le chercheur finlandais Antto Lipponen a publié sur Twitter un cliché assez impressionnant de l'iceberg pris par le satellite du programme européen Copernicus, Sentinel-2A. On comprend vite l'ampleur du danger auxquels les Groenlandais évacués faisaient face.


Ce spectacle est l'une des malheureuses conséquences du réchauffement climatique. L'Antarctique voit sa surface se réduire considérablement, en perdant chaque année des milliards de tonnes de glace. Il y a quelques semaines, la revue Nature nous apprenait que le continent blanc avant perdu trois billions de tonnes de glace au cours des 25 dernières années, selon les constatations faites par 80 scientifiques issus de 40 agences des sciences de la terre, dont l'Agence spatiale européenne et la NASA.

Du côté des autorités locales, on espère désormais que les vents du sud et les marées montantes joueront leur rôle en emportant l'iceberg, avant que le pire n'arrive.



Modifié le 16/07/2018 à 17h54

Les dernières actualités Sciences

scroll top