Falcon 9 a créé un trou géant dans l’ionosphère

23 mars 2018 à 18h05
0
Si le décollage le 24 août 2017 de la fusée Falcon 9 de SpaceX a captivé l'attention du monde entier, cet événement n'est pas passé inaperçu pour l'atmosphère de notre planète, causant un trou de 900 kilomètres de diamètre dans l'ionosphère.

La trajectoire, inhabituelle pour les lancements de fusées, que Falcon 9 a empruntée en cette fin d'août 2017, a eu de sérieuses conséquences pour l'atmosphère terrestre.

Falcon 9 : un lancement inédit pour des conséquences inédites

Le 24 août 2017, SpaceX réalisait une mission à la demande de l'Organisation spatiale nationale du Taïwan : il s'agissait de mettre sur l'orbite de la Terre un satellite d'observation, le Formosat-5. Quelques minutes après le décollage, très peu chargée (le satellite ne pesait que 475 kilos), la fusée avançait à une vitesse supersonique et, une fois n'est pas coutume, perpendiculairement à la surface de la Terre.

D'habitude, les fusées commencent leur trajectoire verticalement mais passent très vite en position inclinée, parfois même avançant parallèlement à la surface de la Terre, avant de reprendre de la hauteur et sortir dans l'espace. Cette stratégie leur permet de minimiser la force gravitationnelle (qui est d'autant plus importante du fait que la charge est très lourde et que lors du décollage, la distance par rapport à la surface de la Terre augmente très vite).

Falcon 9 reuse 7


Le lancement de Falcon 9 a induit des erreurs sur nos GPS

Selon sept chercheurs, dont la revue Space Weather publie les travaux, en faisant une percée dans l'atmosphère terrestre de manière tout à fait verticale, Falcon 9 a été à l'origine d'ondes de choc acoustiques d'une ampleur jamais vue. Ces ondes se sont propagées de manière circulaire sur 1,8 million de kilomètres carrés autour de la fusée, soit quatre fois la superficie de la Californie. Les gaz d'échappement de Falcon 9 ont à leur tour détruit le plasma présent dans les couches supérieures de l'atmosphère et ce, dans un rayon de 900 kilomètres. Ce phénomène a quelque peu déboussolé les GPS, induisant une erreur d'un mètre environ dans la géolocalisation qu'ils communiquent.

Dans une interview à Ars Technica, Charles C.H. Lin, l'auteur principal de cette étude, a fait part de ses inquiétudes concernant l'impact que peuvent avoir les lancements de fusées. Selon lui, au fur et à mesure que le coût des missions spatiales se réduit (grâce à des fusées désormais capables de retourner sur Terre), les lancements se feront de plus en plus fréquents... créant une situation tout à fait inédite pour l'humanité.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top