SpaceX : une fusée Falcon 9 réalise un amerrissage totalement imprévu

Par
Le 01 février 2018
 0
Bien que tout le monde attende avec impatience le premier décollage du lanceur lourd de SpaceX, le Falcon Heavy, prévu pour février 2018 avec à son bord la Tesla Roadster d'Elon Musk, l'entreprise continue ses lancements déjà prévus dans son carnet de commandes, avec son Falcon 9. Le 31 janvier 2018, son lanceur a permis à une entreprise luxembourgeoise de mettre en orbite un satellite.

Le lancement s'est bien passé mais le retour sur Terre du premier étage du lanceur, celui que SpaceX récupère, a connu un dénouement inattendu.

Un satellite luxembourgeois mis en orbite avec une fusée réutilisée


Le lancement du satellite luxembourgeois n'a pas été exceptionnel en soi et tout s'est bien passé. Il est possible de revoir la diffusion du lancement sur Youtube. La fusée, une Falcon 9, a utilisé un premier étage recyclé. C'est le sixième lancement réutilisant le premier étage du lanceur que SpaceX réussit.

Le satellite mis en orbite avec succès est un satellite de télécommunications du gouvernement luxembourgeois, qui a pour objectif de renforcer la sécurité des échanges d'informations. La particularité de ce lancement a surtout été la décision de SpaceX de ne pas tenter de récupérer le premier étage du lanceur, à la fois car le carburant risquait de manquer pour une telle opération et, probablement, car le lanceur commençait à devenir vieux.



Le premier étage de la fusée Falcon 9 n'a pas eu envie de finir sa vie au fond de l'océan


Dès lors que SpaceX n'avait pas prévu de récupérer sa fusée, le lancement prévoyait qu'elle retombe au fond de l'océan Atlantique. Malgré ça, SpaceX avait prévu que la fusée teste une nouvelle technique de retour sur Terre, nécessitant plus de puissance et permettant de ne pas endommager la barge avec laquelle SpaceX récupère ses fusées. De fait, la fusée a réalisé toutes les opérations nécessaires à son retour sur Terre comme si elle allait être récupérée, sauf qu'aucune barge ne l'attendait.

SpaceX prévoyait qu'une fois ces opérations terminées, la fusée coulerait au fond de l'océan mais il n'en a rien été. A la surprise générale, y compris d'Elon Musk, elle a décidé de flotter au milieu de l'océan Atlantique. Musk a annoncé la nouvelle dans un tweet assurant que son entreprise se chargerait de récupérer l'engin.





Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top