SpaceX ira sur Mars grâce à... Harry Potter !

Par ,
le 22 octobre 2017
 0
Dans une session AMA (Ask Me Anything) sur le forum Reddit, Elon Musk, le CEO de SpaceX, a répondu de manière parfois facétieuse aux questions très pointues des internautes sur certains détails techniques de la fusée qui doit envoyer une mission sur la planète Mars dans la prochaine décennie.

Passées les blagues, Elon Musk a détaillé son projet martien, centré sur le transport spatial. Passionnant.

BFR : Projet du siècle ?


Nom de code BFR : c'est l'acronyme retenu chez SpaceX pour l'un des projets les plus excitants de la décennie à venir. BFR, c'est la big f**cking rocket sur laquelle travaille la startup spatiale créée par Elon Musk. Une fusée dernière génération capable d'emmener un équipage sur la Lune, puis vers Mars, mais qui pourrait aussi assurer des liaisons spatiales entre les grandes villes du globe.

Malgré les nombreuses sollicitations, Elon Musk a pris un peu de temps pour détailler son fabuleux projet. Très présent sur le Net, il a donc choisi de participer à une session AMA (Ask Me Anything) samedi 14 octobre sur la très influente plateforme Reddit, afin de répondre aux questions des internautes sur la fusée en cours de développement chez SpaceX.

01f4000008701386-photo-falcon-heavy-spacex.jpg


Ouvrir la route vers Mars


Fidèle à sa réputation de boute-en-train, Elon Musk s'est autorisé quelques plaisanteries sur des questions pourtant très sérieuses. A un internaute lui demandant comment les techniciens de SpaceX prévoyaient de gérer la chaleur du système de pressurisation de la BFR, Elon Musk a répondu qu'ils envisageaient d'utiliser le sort Incendio de Harry Potter ! En réponse à un autre qui contestait la capacité de la BFR à se poser sur la Lune, il cite Bob le Bricoleur : "si, on peut le faire".

Passées ces quelques plaisanteries, Elon Musk a ensuite développé sa vision pour BFR. Outre la fusée, le projet prévoit une base lunaire, des moyens aussi pour produire du carburant sur Mars. L'objectif est d'ouvrir, à la manière des grands explorateurs, une voie navigable pérenne vers la planète rouge. Elon Musk a en revanche insisté sur le fait que SpaceX n'aura pas vocation à coloniser Mars : la compagnie californienne se concentre sur le transport et la production de carburant à partir des ressources de la planète. Le premier vol de BFR est programmé pour 2022, mais les essais de la propulsion commenceront dès mars 2018. L'étape suivante sera de réussir des vols orbitaux autour de la Terre.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top