SpaceX : un triple atterrissage de fusées Falcon 9 lors du lancement de la Falcon Heavy ?

le mardi 06 février 2018
Le moment que tous les fans d'Elon Musk et de SpaceX attendaient depuis des mois est enfin arrivé : le 6 février 2018, SpaceX va tenter le lancement de sa fusée Falcon Heavy, la plus grosse jamais construite par l'entreprise. Mais comme Elon Musk veut en faire toujours plus, il a en tête de tenter un autre exploit par la même occasion.

La Falcon Heavy ayant reçu l'autorisation des autorités américaines d'être lancée, y compris pour ce qui est de sa charge un peu particulière, le rendez-vous est pris pour le 6 février 2018 à 13h30 à Cap Canaveral.

Moment de vérité pour la Falcon Heavy, la fusée record de SpaceX


Ce lancement est un moment historique pour SpaceX car il va définir la faisabilité du projet final d'Elon Musk, qui est d'envoyer une mission habitée sur Mars. La Falcon Heavy va donc devoir réussir ce test prévu pour le 6 février 2018 à 13h30 (heure locale de Cap Canaveral), soit 19h30 heure française. Naturellement SpaceX diffusera son lancement en live sur Youtube (vous trouverez le lien de la vidéo dans cet article).

La Falcon Heavy embarque avec elle le Tesla Roadster d'Elon Musk, qui jouera Space Oddity de David Bowie. Preuve qu'Elon Musk a le sens du spectacle. Mais surtout, la Falcon Heavy est en mesure de porter une charge utile de 64 tonnes, ce qui en fait la deuxième fusée la plus puissante de l'Histoire, derrière le lanceur géant Saturn V utilisé pour aller sur la Lune et qui a cessé d'être produit en 1973. Ce dernier était capable de porter une charge utile de 118 tonnes en orbite basse (et 47 tonnes sur la Lune).



Un triple atterrissage des Falcon 9 pour l'occasion ?


La Falcon Heavy est propulsée par trois fusées Falcon 9, le modèle qui a fait le succès de SpaceX puisque l'entreprise a été en mesure de les récupérer pour les réutiliser. Une fois leur travail fait, les fusées Falcon 9 reviennent en effet sur Terre.

Puisque la Falcon Heavy en utilise trois en même temps, Elon Musk s'est demandé s'il était possible de tenter de récupérer les trois. C'est donc ce que va tenter SpaceX en faisant atterrir deux des trois fusées sur la terre ferme, dans les zones d'atterrissage LZ-1 et LZ-2 de Cape Canaveral, et une sur « Of Course I Still Love You », la barge autonome que SpaceX utilise pour récupérer ses fusées Falcon 9, dans l'océan Atlantique.

Bien évidemment, la réussite de cette deuxième partie du lancement reste secondaire pour SpaceX qui veut surtout prouver que son lanceur lourd est opérationnel.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top