Deux "briques de vie" découvertes sur la comète Tchouri

Pour la première fois, deux molécules nécessaires à l'apparition de la vie telle que nous la connaissons ont été découvertes sur une comète, en l'occurrence 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, étudiée par la sonde Rosetta.

La sonde Rosetta n'a pas embarqué à son bord que le petit robot Philae pour étudier Tchouri. Elle est bardée d'appareils de mesure capables d'aller chercher, même à distance, des informations sur la comète. Rosina (pour Rosetta Orbiter Spectrometer for Ion and Neutral Analysis) est l'un de ses instruments. Il dispose notamment de deux spectromètres de masse, qui ont pour but de déterminer la composition élémentaire, isotopique et moléculaire de la coma et de l'ionosphère de 67P/Churyumov-Gerasimenko.

Ce sont ces appareils qui ont permis d'identifier la présence de glycine et de phosphore sur la comète, tous deux considérés comme « des ingrédients fondamentaux de la vie », explique Matt Taylor, le responsable scientifique de la mission Rosetta de l'Agence Spatiale Européenne (ESA). Et le scientifique d'ajouter : « Démontrer que les noyaux cométaires sont des réservoirs de matériaux primitifs dans le système solaire et qu'ils auraient pu transporter ces ingrédients clé de la vie sur la Terre est l'un des principaux objectifs de Rosetta, et nous sommes ravis de ces résultats ».

A lire également :
Modifié le 02/12/2020 à 09h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Android 12 : bientôt une corbeille sur nos smartphones ?
Vous pouvez lancer les programmes dans la barre des tâches via des raccourcis clavier sur Windows 10
Salon auto de Shanghai : le Mercedes EQB se révèle en détail
Apple : les nouveaux iPad dévoilés demain ?
Accident mortel pour les passagers d'une Tesla sans personne au volant
Volkswagen a dévoilé son modèle électrique ID.6 au Salon de Shanghai
Fitbit lancerait un nouveau bracelet connecté « élégant » sobrement nommé Fitbit Luxe
L'Apple Mac mini (2020) dans sa version 256 Go en promotion (-10%)
La pénurie de semi-conducteurs met à l’arrêt les usines de Stellantis (Peugeot/Citroën)
Pour la 6G, Huawei veut repenser le Web afin d'appliquer plus facilement la censure
Haut de page