Il retrouve l'usage de sa main grâce à une puce dans le cerveau

01 juin 2018 à 15h36
0
Un Américain a décidé de se faire implanter une puce dans le cerveau pour l'aider à retrouver l'usage de sa main.

Les communications entre le cerveau et les muscles passent normalement par la moelle épinière. Or, après un accident, si cette dernière est endommagée, la victime peut être paralysée. C'est ce qui est arrivé à l'américain Ian Burkhart, lequel est devenu tétraplégique suite à un accident de natation.

« Les médecins m'ont dit que je m'étais cassé le cou et qu'au mieux je ne pourrai bouger que mes épaules mais rien de plus pour le restant de mes jours », explique-t-il. Mais c'était avant la mise en place du programme NeuroLife par le chercheur Chad Bouton.

NeuroLife, est un dispositif permettant de rétablir les communications commandées par le cerveau sans passer par la moelle épinière. Concrètement, Ian Burkhart s'est fait implanter une puce dans le cortex cérébral, laquelle permet d'envoyer des signaux vers un ordinateur. Ces données sont ensuite décodées puis transmises vers un bracelet composé de 130 électrodes qui stimuleront les muscles du bras.


Chad Bouton explique que c'est la première fois qu'une personne complètement paralysée a « retrouvé du mouvement juste en utilisant sa propre pensée ». Après quinze mois d'entrainement, le patient est effectivement en mesure de glisser une carte de crédit, de soulever une cuillère ou encore de porter un téléphone à son oreille.

La prochaine étape consistera à rendre le dispositif portatif, avec donc un ordinateur interprétant en permanence les signaux transmis par la puce.


035C000008413378-photo-ian-burkhart.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Faraday Future va bien bâtir une usine géante dans le Nevada... non loin de celle de Tesla
PowerDVD 16 à l'assaut du Cloud à défaut du Blu-ray Ultra HD
Quand un jeu vidéo sert la physique quantique
Infos US de la nuit : Apple fait des donations pour soutenir l’environnement
Thunderbird passe en version 45
Le Wi-Fi gratuit dans 300 rames de TGV dès 2017
Sondage : Messenger et WhatsApp vraiment plus forts que le SMS ?
Des salariés pistés avec leur porte-badge RFID
Avec les Snaps, Ubuntu 16.04 LTS facilitera la gestion des applications
PNR : les passagers d'avion sous la loupe des renseignements européens
Haut de page