Fortnite utilisé pour blanchir de l'argent

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
21 janvier 2019 à 13h46
1
Fortnite crime

Avec son succès fulgurant et sa base de joueurs qui ne cesse de croître, Fortnite attise forcément les convoitises pas toujours bien intentionnées. Si le jeu d'Epic Games est bel et bien gratuit, beaucoup de cosmétiques ainsi que d'autres accessoires in-game sont payants. Cela n'a pas échappé à certains pirates qui engrangent les bénéfices via des méthodes pas très recommandables.

Comme le rapporte Variety dans un récent article, les 200 millions de joueurs qui parcourent les serveurs de Fortnite ont attiré l'attention d'un large panel de cybercriminels.

Des transactions grâce à des CB volées

En effet, ces derniers utilisent des cartes de crédit volées pour brasser de grosses sommes d'argent via une série de transactions effectuées sur le jeu. Une fois les coordonnées bancaires dérobées, il est difficile, voire presque impossible, de stopper le processus, qui est (hormis le vol de cartes bien entendu) légal.

Ainsi, les pirates n'ont qu'à se créer un compte dans le titre d'Epic Games puis utiliser la carte de crédit subtilisée pour acheter les fameuses V-Bucks (la monnaie du jeu), ainsi que des skins et autres objets dans la boutique en ligne de Fortnite. Ensuite, ils vendent le compte en question pour un prix inférieur à sa valeur réelle sur des sites de vente en ligne (eBay est régulièrement cité) ou même sur le dark web. Une fois le paiement réalisé sur PayPal, le tour est joué.

Epic encourage les joueurs à protéger leurs informations privées

Notons que cette technique, aussi appelée « carding », n'est pas propre à Fortnite. Il est très difficile pour les autorités de repérer cette méthode de blanchiment d'argent puisque mettre en vente des comptes d'un jeu sur eBay (ou ailleurs) n'a rien d'illégal. Pour le moment, Epic Games ne semble pas avoir de solution miracle à proposer pour enrailler ce processus frauduleux.

Toujours via Variety, les développeurs ont affirmé que : « Epic Games prend ces problèmes très au sérieux, étant donné que les rétro-facturations et les escroqueries mettent en péril nos joueurs et notre business. Comme toujours, nous encourageons vivement les utilisateurs à protéger leurs comptes en utilisant l'authentification à deux facteurs, des mots de passe forts et jamais utilisés auparavant ainsi qu'en ne partageant aucune information d'un compte avec d'autres personnes ».

Source : Variety

Thibaut Popelier

Spécialiste Gaming

Spécialiste Gaming

Fan de jeux vidéo et de nouvelles technologies, je suis rédacteur dans ce milieu depuis déjà plusieurs années. J'aime partager ma passion à travers les news, tests et autres dossiers. J'adore aussi le...

Lire d'autres articles

Fan de jeux vidéo et de nouvelles technologies, je suis rédacteur dans ce milieu depuis déjà plusieurs années. J'aime partager ma passion à travers les news, tests et autres dossiers. J'adore aussi le catch et Harry Potter (et les chats bien sûr !)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (1)

yAAm
Ce n’est pas du blanchiment, cela n’a rien à voir. Le blanchiment permet de faire passer de l’argent gagné illégalement dans le système, quitte à payer cotisations et taxes afin de pouvoir le gagner légalement. Là, l’argent gagné reste injustifiable, il ne vient pas d’une entreprise, il n’est pas soumis à l’impôt, et est le fruit d’un recel ; car le bien acheté avec une carte volée, reste un bien volé. Il s’agit là d’une vente de CB volée détournée.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page