Carlton (Le Prince de Bel-Air) poursuit Epic Games pour une danse dans Fortnite

Thibaut Popelier Contributeur
19 décembre 2018 à 09h34
0

Epic Games se retrouve visée par plusieurs plaintes pour avoir subtilisé des danses sans avoir respecté les droits d'auteur. Une nouvelle affaire de ce type vient d'être rendue publique et elle pourrait coûter très cher au studio.

Le succès tonitruant de Fortnite n'a pas eu que des répercussions positives dans la société.

Le mouvement du Prince de Bel-Air au cœur de la polémique


C'est donc l'acteur Alfonso Ribeiro qui a décidé de poursuivre Epic Games en justice. Le comédien accuse les concepteurs de Fortnite d'avoir subtilisé les pas de danse qu'il réalisait dans la série télévisée Le Prince de Bel-Air, dans laquelle il incarnait le personnage de Carlton. Son avocat a déclaré publiquement qu'Epic a reproduit à l'identique cette danse pour sa célébration nommée « Fresh ». Pour le moment, les développeurs ne se sont pas exprimés au sujet de cette énième affaire. Ainsi, Ribeiro demande des dommages et intérêts conséquents, en guise de condamnation.

Compte tenu de son ascension fulgurante dans la culture pop du monde entier, Fortnite se doit d'être dans la légalité la plus totale en matière de droits d'auteur. En effet, les danses en question ne sont plus seulement des célébrations anodines, mais bien une véritable mode chez les plus jeunes. Lors de plusieurs événements (comme la Paris Games Week par exemple), Epic Games a organisé des grands rassemblements avec sa communauté dans le but de reproduire ces danses. Cette nouvelle dimension marketing peut alors brasser plusieurs dizaines de millions d'euros. N'oublions pas non plus qu'une bonne partie de ces célébrations sont payantes dans le jeu. Un manque à gagner conséquent pour les créateurs de ces mouvements.

Fortnite est déjà visé par d'autres plaintes déposées par des artistes


Ce n'est pas la première fois qu'Epic se retrouve dans une telle situation. En novembre dernier, le rappeur 2 Milly a lui aussi décidé de porter plainte pour la même raison. Les joueurs doivent sortir le porte-monnaie pour se procurer la danse « Swipe It » et les micro-transactions pourraient avoir rapporté entre 2 et 8 millions de dollars. L'artiste n'aurait ainsi rien touché et tous les bénéfices sont allés sur les comptes d'Epic Games.

Ces procès pourraient s'éterniser et la sentence ne sera pas rendue avant plusieurs semaines. Quoi qu'il en soit, ces mésaventures juridiques pourraient coûter cher à Epic Games, mais aussi obliger le studio à corriger rapidement ces grosses lacunes en matière de droits d'auteur.

Source : Engadget

15 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top