On sait pourquoi Activision Blizzard a quitté GeForce Now... et c'est une histoire de gros sous

9
Activision Blizzard_cropped_0x0

NVIDIA n'aurait pas renouvelé le contrat qui le lie à l'éditeur à l'occasion de l'ouverture de son service de streaming. Ce « malentendu » pourrait être résolu dans les prochaines semaines si les deux parties arrivent à s'entendre d'ici là.

Le retrait des titres Activision-Blizzard a été un gros coup dur pour le service de jeu en streaming GeForce Now. Les abonnés ne peuvent plus accéder à leurs titres depuis le lancement commercial de l'offre alors qu'ils les ont achetés au préalable sur d'autres plateformes.

Un « malentendu » qui pénalise les abonnés à GeForce Now

NVIDIA a finalement expliqué plus en détail la situation au site The Verge, après un communiqué laconique posté sur ses forums en fin de semaine dernière.

« Activision-Blizzard a été un partenaire fantastique pendant la bêta de GeForce Now, que nous avons inclus à la période d'essai gratuite pour nos membres fondateurs. Reconnaissant le malentendu, nous avons supprimé leurs jeux de notre service, avec l'espoir que nous pourrons travailler avec eux pour les réintégrer ».


GeForce Now devra convaincre les éditeurs un à un de son modèle économique

Dans le détail, Activision-Blizzard n'a pas été contacté par NVIDIA pour prolonger leur accord, qui ne concernait que la version de test de GeForce Now. Selon Bloomberg, le premier éditeur mondial de jeux vidéo souhaite négocier un nouveau contrat avec NVIDIA.

Le hic, c'est que ce dernier ne souhaite pas passer d'accord individuel avec chaque éditeur et vante un modèle commercial permettant à chaque joueur d'acheter librement ses titres sur les plateformes de son choix. GeForce Now n'est qu'un service en plus pour le consommateur, lui permettant de jouer sur n'importe quel appareil connecté à Internet.


Il n'empêche que le retrait d'Activision-Blizzard, précédé de celui de Rockstar Games, Square Enix ou encore Capcom, fait tache en comparaison de la communication de NVIDIA. Les joueurs, même s'ils possèdent une licence valide du jeu et un abonnement en bonne et due forme à GeForce Now, ne pourront pas jouer librement à leurs titres si l'éditeur s'y refuse.

Source : The Verge
Modifié le 17/02/2020 à 12h30
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Maddy Keynote :
Sonic The Hedgehog : le film bat le record de Detective Pikachu au box-office
Catherine: Full Body et XCOM 2: The Collection arriveraient bientôt sur Nintendo Switch
Au tour de Tom Holland et de Robert Downey Jr. de faire l'objet d'un deepfake
Une démo de gameplay de StarCraft: Ghost, le TPS annulé de Blizzard, fuite sur YouTube
RED by SFR ou Free mobile : quel forfait mobile pas cher choisir ?
Rocket Lab enverra un satellite vers la lune dans le cadre du programme Artemis
Haut de page