La seule Nintendo Playstation connue à ce jour est désormais mise aux enchères

Virgile Rasera
Spécialiste Gaming
13 février 2020 à 14h19
0
Nintendo Play Station
Nintendo Play Station

La console hybride conçue par Sony en partenariat avec Nintendo, avant que ce dernier ne trahisse son engagement envers son compatriote en faveur de Philips, a été mise en vente sur un site d'enchères et son prix devrait sans aucun doute atteindre des sommets.

Nous vous l'annoncions il y a quelques mois et à l'heure où nous écrivons ces lignes, à 22 jours de la fin des enchères, la console mythique a déjà franchi le cap des 30 000 dollars. Un engouement qui s'explique aisément par le destin devenu légendaire de cette machine, fruit d'une collaboration avortée entre deux géants de l'industrie vidéo-ludique et qui aura participé à changer le cours son histoire.


L'histoire d'une trahison fondatrice

La Nintendo Playstation est donc depuis longtemps entrée dans la légende. Mais pour les deux du fond qui ne suivent pas, rappelons un peu de quoi il retourne. Nous sommes en l'an de grâce 1991. Cela fait maintenant trois ans que Sony et Nintendo ont signé un accord pour que le premier développe un lecteur de CD-rom pour la Super Famicom. Rien ne préfigurait alors ce qui allait se produire à l'occasion du Consumer Electronic Show de Chicago de cette année : devant un parterre de journalistes et autres professionnels de l'industrie, le président de Nintendo Of America de l'époque annonce la signature d'un partenariat avec Philips lui confiant la conception d'un produit en tout point similaire.

C'est la douche froide pour Sony qui travaillait de son côté d'arrache-pied à la concrétisation de ce partenariat. Nintendo revenait ici sur sa parole, sans même en avoir informé le premier concerné. Une décision prise par le redoutable et regretté Hiroshi Yamauchi, alors patron de la firme de Kyoto. L'accord préalable prévoyait que Sony produise un périphérique pour le compte de Nintendo mais aussi une console hybride à part entière, embarquant à la fois le port cartouche de la SFC et le lecteur CD mis au point par ses soins, baptisée Play Station (en deux mots à l'époque).

Or Yamauchi ne voyait pas d'un bon œil le fait que ce partenariat confère à Sony une telle main-mise sur le support CD. C'est donc à son initiative que Nintendo est parti pour les Pays-Bas négocier, dans l'ombre, un contre partenariat avec Philips pour faire tomber son compatriote.

Une manœuvre d'autant plus humiliante qu'elle fut faite au profit d'une entreprise européenne. Malgré les recours légaux inopérants de Nintendo pour faire avorter le projet, Sony pu tout de même produire 200 exemplaires de sa console hybride, avant de se retrousser à nouveau les manches pour voir plus grand. La suite de l'histoire on la connaît : la PlayStation nouvelle génération s'écoulera à plus de 100 millions d'exemplaires, Philips fera cavalier seul avec un CD-i qui ne trouvera qu'un million de preneurs, et Nintendo s'en mordra les doigts pendant quelques années.

2015, le retour du mythe



Qu'est-il advenu des 200 exemplaires de la toute première Play Station ? Nul ne le sait. Une seule d'entre elles a fini par refaire surface en 2015, lorsqu'un utilisateur du site communautaire Reddit en a revendiqué la possession, photos à l'appui et plusieurs journalistes ayant pu en attester l'existence. L'homme prétend l'avoir découverte dans un carton contenant divers produits qu'un ami de son père travaillant chez Nintendo à l'époque lui aurait offert.

C'est donc cet unique modèle connu qui vient d'être mis aux enchères par le site de vente Heritage Auctions.

Bien que les années aient sans surprise jauni sa coque, la console demeure néanmoins en très bon état. Nous garderons donc un œil sur l'évolution des enchères de la console de jeu vidéo la plus rare qui soit. Rendez-vous dans 22 jours pour le verdict.

Source : arsTECHNICA
Modifié le 13/02/2020 à 18h28
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Le processeur AMD Threadripper 3990X peut faire tourner Crysis… Sans carte graphique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top