Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe

15 septembre 2019 à 14h14
0
game-boy-guerre-new-york-nintendo.png
La Game Boy a sacrément morflé (© Crédits photo : Alexandre Boero pour Clubic)

De l'autre côté de l'Atlantique se dresse fièrement un Game Boy, qui malgré la guerre et les bombes, fonctionne toujours. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?, c'est votre nouveau rendez-vous du week-end. Clubic vous fait découvrir quelques pépites de la tech et du numérique, aussi insolites qu'insoupçonnées. Embarquez avec nous, c'est parti !

Dans le genre pépite, le Game Boy (ou la Game Boy, on n'est pas jaloux) doit certainement arriver en très bonne place. Le moment est bien choisi pour en parler, puisqu'il fête ses 30 ans cette année. Oui, ça fout forcément un coup à certains d'entre nous, qui voient les années défiler rien qu'à l'évocation de son nom. Mais ce qui a attiré notre attention, c'est l'un des exemplaires de la console portable vendue à des dizaines et des dizaines de millions d'exemplaires. Pour le découvrir, direction New York.

boutique-nintendo-new-york.png
Nintendo World Store, à New York (© Crédits photo : Alexandre Boero pour Clubic)

Un Game Boy qui a « fait la guerre »

Continuons tout droit, prenons à gauche, puis à droite, puis à gauche, et hop, nous voici à deux pas du Rockfeller Center, au cœur de Manhattan. Ici se trouve l'une des deux boutiques Nintendo au monde, ouverte en 2005, la deuxième étant ouverte au public depuis l'été 2019 seulement, à Tel-Aviv. Le magasin, surnommé parfois Nintendo World Store, renferme quelques bijoux qui font le bonheur des petits et des grands.

L'une de ses plus belles reliques est incontestablement ce Game Boy, sérieusement touché par les bombardements de la guerre du Golfe, entre 1990 et 1991. Touché, ravagé même, mais pas coulé. Car ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que ce Game Boy fonctionne... toujours. Oui, le mot a du mal à sortir tellement on a du mal à le croire. Il faut dire que la « gueule » du truc fait peine à voir.

nintendo-new-york-boutique.png
Tout est dit :) (© Crédits photo : Alexandre Boero pour Clubic)

Aucune pièce n'aurait été remplacée...

Il en faut cependant bien plus pour venir à bout d'un Game Boy. Outre le fait d'être en état de marche, c'est le jeu phare de la console, Tetris, que l'on peut entrapercevoir sur nos photos.


La console appartenait à un militaire américain durant la première guerre du Golfe. Elle fut « protégée » dans le sac du soldat, ce qui n'a pas empêché les déflagrations de faire fondre sa carcasse. Étonnement, l'écran n'a pas pris une ride. En boutique, on nous assure qu'il est d'origine, comme le reste de la machine. Voilà de quoi entretenir un peu plus la légende de celle que l'on peut désormais surnommer, la miraculée.

nintendo-game-boy-avant-apres.png
Vous voyez une différence, vous ? (© Crédits photo : Alexandre Boero pour Clubic)

Ce premier épisode vous a plu ? N'hésitez pas à nous laisser vos avis dans les commentaires. D'ici là, on se dit à la semaine prochaine pour une nouvelle pépite insolite.

Modifié le 15/09/2019 à 14h49
25
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top