Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe

15 septembre 2019 à 14h14
0
game-boy-guerre-new-york-nintendo.png
La Game Boy a sacrément morflé (© Crédits photo : Alexandre Boero pour Clubic)

De l'autre côté de l'Atlantique se dresse fièrement un Game Boy, qui malgré la guerre et les bombes, fonctionne toujours. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?, c'est votre nouveau rendez-vous du week-end. Clubic vous fait découvrir quelques pépites de la tech et du numérique, aussi insolites qu'insoupçonnées. Embarquez avec nous, c'est parti !

Dans le genre pépite, le Game Boy (ou la Game Boy, on n'est pas jaloux) doit certainement arriver en très bonne place. Le moment est bien choisi pour en parler, puisqu'il fête ses 30 ans cette année. Oui, ça fout forcément un coup à certains d'entre nous, qui voient les années défiler rien qu'à l'évocation de son nom. Mais ce qui a attiré notre attention, c'est l'un des exemplaires de la console portable vendue à des dizaines et des dizaines de millions d'exemplaires. Pour le découvrir, direction New York.

boutique-nintendo-new-york.png
Nintendo World Store, à New York (© Crédits photo : Alexandre Boero pour Clubic)

Un Game Boy qui a « fait la guerre »

Continuons tout droit, prenons à gauche, puis à droite, puis à gauche, et hop, nous voici à deux pas du Rockfeller Center, au cœur de Manhattan. Ici se trouve l'une des deux boutiques Nintendo au monde, ouverte en 2005, la deuxième étant ouverte au public depuis l'été 2019 seulement, à Tel-Aviv. Le magasin, surnommé parfois Nintendo World Store, renferme quelques bijoux qui font le bonheur des petits et des grands.

L'une de ses plus belles reliques est incontestablement ce Game Boy, sérieusement touché par les bombardements de la guerre du Golfe, entre 1990 et 1991. Touché, ravagé même, mais pas coulé. Car ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que ce Game Boy fonctionne... toujours. Oui, le mot a du mal à sortir tellement on a du mal à le croire. Il faut dire que la « gueule » du truc fait peine à voir.

nintendo-new-york-boutique.png
Tout est dit :) (© Crédits photo : Alexandre Boero pour Clubic)

Aucune pièce n'aurait été remplacée...

Il en faut cependant bien plus pour venir à bout d'un Game Boy. Outre le fait d'être en état de marche, c'est le jeu phare de la console, Tetris, que l'on peut entrapercevoir sur nos photos.


La console appartenait à un militaire américain durant la première guerre du Golfe. Elle fut « protégée » dans le sac du soldat, ce qui n'a pas empêché les déflagrations de faire fondre sa carcasse. Étonnement, l'écran n'a pas pris une ride. En boutique, on nous assure qu'il est d'origine, comme le reste de la machine. Voilà de quoi entretenir un peu plus la légende de celle que l'on peut désormais surnommer, la miraculée.

nintendo-game-boy-avant-apres.png
Vous voyez une différence, vous ? (© Crédits photo : Alexandre Boero pour Clubic)

Ce premier épisode vous a plu ? N'hésitez pas à nous laisser vos avis dans les commentaires. D'ici là, on se dit à la semaine prochaine pour une nouvelle pépite insolite.

Modifié le 15/09/2019 à 14h49
25
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
L'iPhone 9 s'appellerait finalement iPhone SE, et serait disponible ... demain
scroll top