Tim Sweeney, PDG d'Epic, semble satisfait : sa stratégie d'exclusivités porte ses fruits

Mathieu Grumiaux Contributeur
01 juillet 2019 à 07h59
0
Tim Sweeney

Tim Sweeney assume sa stratégie basée sur les exclusivités et espère que son modèle économique, plus favorable aux éditeurs que ne l'est celui de Steam, bénéficiera à l'ensemble de l'industrie.

L'Epic Games Store fait office de concurrent numéro 1 à Steam aujourd'hui. L'éditeur de Fortnite a ouvert sa boutique à la toute fin de l'année 2018 et a fait sensation du côté des éditeurs par sa politique tarifaire très agressive.

Des exclusivités impopulaires, mais indispensables pour le PDG d'Epic Games


En effet, la plateforme s'engage à ne prendre que 12 % de commission aux éditeurs sur la vente de l'un de leurs titres. Un pourcentage bien faible comparé aux 30 % que se reverse Steam, le mastodonte incontournable de Valve et leader de la vente en ligne de jeux PC depuis plus d'une dizaine d'années.

Tim Sweeney, le PDG d'Epic Games, a eu l'occasion de s'expliquer de manière très détaillée sur la stratégie de l'entreprise au sujet de sa plateforme en ligne. Dans une série de tweets, le dirigeant est d'abord revenu sur la politique d'exclusivités qui ne manque pas de faire grincer des dents certains joueurs.

« Nous pensons que les exclus sont la seule stratégie qui modifiera le statu quo des 70/30 à une échelle suffisamment grande pour toucher durablement l'ensemble du secteur. Par exemple, après des années de travail formidable de la part de magasins indépendants (à l'exception des grands éditeurs tels que EA-Activision-Ubi), aucun ne semble avoir atteint 5 % de l'échelle de Steam » explique-t-il, en soulignant que l'exclusivité d'un titre attendu est la seule manière de faire venir un joueur sur la plateforme, avant de le convaincre durablement.

Repenser le modèle économique à long terme


Tim Sweeney est au courant que cette pratique est impopulaire auprès d'une frange assez large de joueurs, mais y voit également l'unique solution pour que les développeurs puissent gagner de l'argent grâce aux ventes de leurs titres, ce que Steam ne permet pas aujourd'hui.

« La taxe de 30 % dépasse généralement la totalité des bénéfices du développeur qui a créé le jeu vendu. C'est une situation désastreuse pour les développeurs et les éditeurs. Je pense donc que la stratégie des exclusivités est proportionnée au problème », ajoute-t-il.

Epic Games pense avoir posé les jalons d'une certaine prise de conscience de l'industrie. L'entreprise souhaite que ces règles deviennent des généralités afin de réinvestir l'argent englouti dans les frais de commission dans ce qui importe le plus : les jeux.

Source : TechPowerUp

Les Soldes d'Été c'est maintenant ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos High-Tech avec Clubic.

Découvrez tous nos bons plans

6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top