Tim Sweeney, PDG d'Epic, semble satisfait : sa stratégie d'exclusivités porte ses fruits

01 juillet 2019 à 07h59
6
Tim Sweeney

Tim Sweeney assume sa stratégie basée sur les exclusivités et espère que son modèle économique, plus favorable aux éditeurs que ne l'est celui de Steam, bénéficiera à l'ensemble de l'industrie.

L'Epic Games Store fait office de concurrent numéro 1 à Steam aujourd'hui. L'éditeur de Fortnite a ouvert sa boutique à la toute fin de l'année 2018 et a fait sensation du côté des éditeurs par sa politique tarifaire très agressive.

Des exclusivités impopulaires, mais indispensables pour le PDG d'Epic Games

En effet, la plateforme s'engage à ne prendre que 12 % de commission aux éditeurs sur la vente de l'un de leurs titres. Un pourcentage bien faible comparé aux 30 % que se reverse Steam, le mastodonte incontournable de Valve et leader de la vente en ligne de jeux PC depuis plus d'une dizaine d'années.

Tim Sweeney, le PDG d'Epic Games, a eu l'occasion de s'expliquer de manière très détaillée sur la stratégie de l'entreprise au sujet de sa plateforme en ligne. Dans une série de tweets, le dirigeant est d'abord revenu sur la politique d'exclusivités qui ne manque pas de faire grincer des dents certains joueurs.

« Nous pensons que les exclus sont la seule stratégie qui modifiera le statu quo des 70/30 à une échelle suffisamment grande pour toucher durablement l'ensemble du secteur. Par exemple, après des années de travail formidable de la part de magasins indépendants (à l'exception des grands éditeurs tels que EA-Activision-Ubi), aucun ne semble avoir atteint 5 % de l'échelle de Steam » explique-t-il, en soulignant que l'exclusivité d'un titre attendu est la seule manière de faire venir un joueur sur la plateforme, avant de le convaincre durablement.

Repenser le modèle économique à long terme

Tim Sweeney est au courant que cette pratique est impopulaire auprès d'une frange assez large de joueurs, mais y voit également l'unique solution pour que les développeurs puissent gagner de l'argent grâce aux ventes de leurs titres, ce que Steam ne permet pas aujourd'hui.

« La taxe de 30 % dépasse généralement la totalité des bénéfices du développeur qui a créé le jeu vendu. C'est une situation désastreuse pour les développeurs et les éditeurs. Je pense donc que la stratégie des exclusivités est proportionnée au problème », ajoute-t-il.

Epic Games pense avoir posé les jalons d'une certaine prise de conscience de l'industrie. L'entreprise souhaite que ces règles deviennent des généralités afin de réinvestir l'argent englouti dans les frais de commission dans ce qui importe le plus : les jeux.

Source : TechPowerUp

Les Soldes d'Été c'est maintenant ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos High-Tech avec Clubic.

Découvrez tous nos bons plans

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
LeGrosWinnie
Bah perso que je joue à Borderlands 3 sur Steam ou EGS je m’en cogne mais d’une force…
utada_hikaru
“C’est une situation désastreuse pour les développeurs et les éditeurs.”<br /> Et clubic qui met bien ça en gras sans même réfléchir à ce mensonge, l’industrie du jeu pc ne c’est jamais aussi bien porté et n’a jamais rapporté autant d’argent depuis que steam c’est imposé comme plateforme incontournable, steam a permit de rendre le piratage obsolète, de plus avant les versions pc pouvaient être boudé ou pas soigné de la part des gros éditeurs, aujourd’hui ils accourent tous sur pc, même les japonais sortent leurs jeux sur steam.<br /> Mais cette s** de sweeney va nous dire que ce n’est pas viable et que ces pauvres éditeurs ne gagnent pas d’argent, ma b*.<br /> Sa stratégie est vouée à l’échec.
LeGrosWinnie
“steam a permit de rendre le piratage obsolète”<br /> Ah ? Et quel rapport ?<br /> Ce qui rend le piratage obsolète c’est de forcer les joueurs à avoir un accès serveur pour rien… (et ça empêche aussi la triche).<br /> Mais ça n’a strictement aucun rapport avec Steam.<br /> Steam vend au prix boîte.<br /> C’est donc même une arnaque en réalité (comme tous les contenues numériques pas juste Steam) comparé à avant.<br /> Perso je ne me gêne clairement pas pour “tester” avant d’acheter quand c’est possible, car ça aussi ça a disparu : le concept de shareware et de démos (qui duraient largement plus de 2h).<br /> Non parce que 2h pour tester un jeu c’est ridicule, suffit d’un moment d’inattention, on laisse le jeu tourner et PAF dans sa gueule… 2h de passées…<br /> Ce qu’il veut dire (par rapport au reste de ton commentaire) c’est que Valve s’en fout plein les poches sans rien branler…<br /> C’est quoi le dernier gros jeux qu’ils ont sorti ? DOTA Underlords… MAIS LOL PUT41N !<br /> C’est sûr que ça rapport plus de prendre le pognon des autres que de sortir une suite à Half-Life ou n’importe quel vrai jeu…
LeGrosWinnie
A supprimer -<br />
triaca
ta pas vecu dans les années 2000 toi ou ta dormie ??? c’est bien steam qui a bloquer le piratage<br /> c’est pas steam qui met les prix des jeux c’est bien éditeur … si il met 60 € ce n’est pas steam<br /> et avant il y avait quoi juste les magasins<br /> je te signal dans les magasins il ne reprennent pas les jeux ou le boitier est ouvert on est bien content d’avoir 2h de test ou 15 jours maxi
gwlegion
Steam n’a pas du tout reglé le probleme du piratage …<br /> C’est pas steam qui gere la securité a ce niveau … c’est l’editeur qui met en place sa secu anti piratage.<br /> Steam dans ce contexte n’est qu’un magasin.<br /> Et steam ne decide pas seul des prix non plus … c’est bien l’editeur qui choisis son prix sachant que steam prendra plus ou moins 30% dessus.<br /> car oui… dire que steam prends 30%, c’est un mensonge … ou en tout cas une simplification mensongere.<br /> de memoire, ce pourcentage est degressif avec le nombre de vente.<br /> ca passe a 25% pour 10 Millions de dollars de recetes,<br /> et 20% pour 50 millions.<br /> l’effet pervers de ce systeme, c’est que ca favorise largement les gros editeurs .<br /> Mais d’un autre coté, c’est les gros editeurs qui sortent les AAA<br /> Mais dans tout les cas, il est idiot de conciderer uniquement ce pourcentage :<br /> quand un editeur vend une version boite, il a des frais extremement importants : le prix du DVD, le prix de la boite, le prix des blisters, le prix des cartons, et la foule de gens qu’il faut pour mettre tout ca les un dans les autres …<br /> Le prix du transport, le prix de la communication (plus important si non publié sur steam).<br /> bref, je suis pas sur qu’il soit plus cher pour un editeur de passer par steam que par une version boite. J’irais pas jusqu’a dire que c’est moins cher non plus … faut pas deconner.<br /> Et puis dire que steam fout rien, c’est juste une blague …<br /> le devellopement de la plateforme, c’est eux, l’entretien des serveurs, c’est eux, la bande passante, c’est eux …<br /> Et puis on terme de serveurs, on parle de d’un RPI avec une freebox …<br /> on parle de ferme de serveurs enormes …<br /> pour rappel, ils mettent a disposition H24, 7j/7 la totalité des jeux du catalogue …<br /> vous imaginez ce que ca represente rien qu’en stockage ?<br /> Et en bande passante quand un AAA viens juste de sortir et que pendant 24h, tout le monde vas vouloir le telecharger en meme temps ?<br /> regarder le nombre de vente de certains AAA, dites vous que 50% est telechargé sur steam… et j’suis gentil, c’est probablement bien plus.<br /> Ca parais pas comme ca, mais le boulot de steam n’est pas annodin … si ils ont une plateforme stable, c’est bien qu’il y mettent les moyens materiels et humains …<br /> Et puis moi, ce qui me fais rager, c’est que le meme gars qui parle de respect des editeurs, et des devellopeur pousse lui meme ses equipes jusqu’au point de rupture … et meme au dela.<br /> pour rappel, l’equipe de dev de fortnite est au bord du gouffre … C’est chez lui que ca se passe.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Yamaha présente deux barres audio équipées d’Amazon Alexa
Myst, le jeu mythique, va être décliné au cinéma et à la télévision
LG lance une nouvelle gamme de smartphones baptisée « W » pour les pays émergents
Stadia : les jeux dématérialisés ne seront pas moins chers, d'après Phil Harrison
🔥 Soldes : Sony, Huawei, Xiaomi, Honor, les meilleures promos smartphone
Apple Music a franchi la barre des 60 millions d'abonnés, mais reste loin de Spotify
Les inventeurs de l'USB avouent enfin qu'ils le voulaient réversible dès le début
🔥 Soldes Huawei : les meilleures promos sur les smartphones
🔥 Soldes : Enceinte portable JBL GO en promo chez Amazon
Haut de page