Square Enix retire 3 jeux de Belgique à cause des loot box

22 novembre 2018 à 19h10
0
lootbox

La Belgique a récemment décidé d'interdire les « loot box » dans les jeux vidéo, assimilant cette pratique à des jeux de hasard. Par conséquent, l'éditeur Square Enix a dû retirer des ventes trois de ses titres sur ce territoire.

Les « loot box », ou « coffres à butin », sont des packs virtuels, contenant des bonus attribués de manière aléatoire. Ils sont souvent proposés à l'achat, contre une somme généralement peu élevée. Depuis quelques mois, ce système est dans le collimateur de la justice belge.

Les loot box illégales en Belgique


Il y a un an, la Commission belge des jeux de Hasard a ainsi enquêté sur cette pratique. Et ses résultats ont conduit à bannir les loot box des jeux vidéo en Belgique, à partir d'avril dernier. En effet, selon le ministre de la Justice, elles constituent un mélange entre jeux vidéo et jeux d'argent, entraînant un risque de dépendance, en particulier auprès des jeunes utilisateurs. Cette décision engendrait alors des répercussions significatives sur de nombreux jeux, à commencer par des géants comme la série des FIFA ou Overwatch.

Le problème est que, pour certains jeux mobiles, les loot box forment le seul élément de monétisation. C'est notamment le cas de trois titres de Square Enix : Mobius Final Fantasy, Kingdom Hearts Union X et Dissidia Final Fantasy Opera Omnia. Face à l'impossibilité de les rentabiliser sur le territoire belge, l'éditeur a donc purement et simplement décidé de les retirer.

Un exemple suivi par d'autres pays ?


D'autres pays pourraient-ils emboîter le pas de la Belgique ? C'est probable. Récemment, l'Australie a, à son tour, ouvert une enquête sur les loot box, les soupçonnant d'induire des dépenses excessives. Dans le même état d'esprit, l'état américain d'Hawaï cherche à interdire l'achat de récompenses virtuelles aux joueurs de moins de 21 ans.

Et la France dans tout ça ? Il y a quelques mois, l'Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) a déclaré que les loot box ne devaient pas être considérées comme des jeux d'argent et que leur réglementation sortait donc de sa juridiction. Mais elle a également mis en garde sur la mauvaise influence que ces récompenses virtuelles peuvent avoir sur un public vulnérable... Il y a donc fort à parier que l'histoire n'est pas encore terminée.

Source : The Guardian
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top