Ubuntu Web Remix, une alternative à Chrome OS, disponible en bêta

20 novembre 2020 à 15h33
7

Si l'idée d'une machine équipée de Chrome OS vous fait de l'oeil, regardez également du côté d'Ubuntu Web Remix.

Ce tout nouveau fork de l'OS de Canonical tente justement d'offrir une alternative.

Les limites de Chrome OS

Les Chromebook ont largement évolué ces dernières années. Le système s'enrichit continuellement en fonctionnalités. Il permet d'exécuter des web apps en mode déconnecté, accueille des applications Android et, via un outil de type CrossOver, peut également faire tourner des logiciels Windows.

L'idée de Chrome OS a donc fait son chemin et, si le système ne connaît pas la même popularité que le navigateur Google Chrome, de plus en plus de personnes se laissent tenter et les constructeurs étoffent leurs gammes au fil des années.

Puisque l'OS est relativement léger, il existe sur Internet de nombreux tutoriels permettant de redonner à votre vieille machine un coup de jeune en installant de manière officieuse le système Chrome OS. Certains expliquent même comment l'installer en dual boot. Toutefois, la procédure demande une certaine dose de patience et requiert en fait de passer par une distribution GNU/Linux classique.

De plus, Chrome OS étant principalement centré sur Google et ses services, on peut légitimement se montrer un peu méfiant. Certes, les Chromebook ne sont pas chers, mais pour certains, la collecte des données effectuée par le géant californien dans le but de cibler ses publicités est inacceptable.

Et s'il existait un système articulé autour de Firefox ?

Ubuntu Web Remix

C'est précisément ce que tente de faire Rudra Saraswat, le créateur de l'interface Ubuntu Unity, au sein d'un nouveau fork officieux d'Ubuntu. Ubuntu Web Remix repose sur l'édition à support étendu 20.04 LTS (Focal Fossa).

Cette distribution accueille l'environnement de bureau GNOME en version 3.36 et permet d'installer non seulement des applications web, mais aussi des fichiers .deb traditionnels. Notons d'ailleurs que les développeurs ont conçu un outil permettant de créer des applications web afin de les encapsuler dans des fichier .wapp. Ces derniers peuvent ensuite être publiés au sein du Wapp store.

Quelques titres sont déjà proposés, comme Twitter, Facebook, Instagram, YouTube, le réseau social décentralisé Mastodon ou encore Opendesktop.

Notons également la présence d'Andbox, permettant exécuter les fichiers .apk des applications Android. À l'heure actuelle, cette dernière fonctionnalité est encore au stade d'expérimentation. Rudra Saraswat prévient alors qu'il est possible de rencontrer certains problèmes au travers du live CD.

Ubuntu Web Remix est au stade bêta. D'ailleurs, il n'existe pas encore de site dédié. Il est possible de l'essayer en récupérant le fichier iso ici ou .

Source : 9to5Linux

7
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

La crypto-monnaie Libra de Facebook pourrait voir le jour dès janvier 2021
Test GoPro Max Lens Mod : l’accessoire qui métamorphose la Hero 9
Le très bon Honor 9X Lite 128 Go encore plus abordable avec ce code promo
Fall Guys : la saison 3 sur le thème de l'hiver teasée à l'aide de la communauté
Les meilleurs bons plans high-tech en attendant le vrai Black Friday
Redmi a officiellement dévoilé sa première montre connectée, la Redmi Watch
Test Radeon RX 6800 XT : AMD signe son retour sur le haut de gamme
Antivirus pas cher : Norton casse les prix pour le Black Friday
Redmi lance ses Note 9 en Chine : écran 120 Hz, 5G et capteur 108 mégapixels
La Volkswagen ID.3 a été le modèle électrique le plus vendu en Europe en octobre
Haut de page