Linux 3.3 et Android : début de fusion du noyau

19 mars 2012 à 12h23
0
Linus Torvalds a annoncé hier la mise en ligne de la version 3.3 du noyau Linux, qui franchit un cap en intégrant enfin l'essentiel des spécificités d'Android, entre autres nouveautés.

000000F000092171-photo-linux-tux-logo-officiel.jpg

Le système d'exploitation mobile de Google repose effectivement sur un noyau Linux, mais enrichi de fonctions adaptées à son utilisation qui étaient jusqu'à présent réservées à une branche distincte. La fusion des deux branches a longtemps fait débat entre les deux parties, qui sont finalement parvenues à un compromis.

Le débat tient principalement du fait que certains composants distincts des deux branches répondent — plus ou moins — aux mêmes nécessités. Les partisans de la branche principale du noyau Linux souhaiteraient ainsi que ceux de la branche Android adoptent les fonctions natives, mais celles-ci ne répondent parfois que partiellement aux besoins.

L'enjeu est de simplifier le développement en permettant de démarrer Android avec un noyau Linux conventionnel.

Le « Linux kernel 3.3 » y parvient d'ores et déjà en intégrant notamment ces fonctions spécifiques :
  • le binder, assurant la communication interprocessus (comme le fait le mécanisme IPC mais sans certaines fonctions supplémentaires).
  • le logger, qui enregistre exclusivement l'activité d'Android (et non du noyau Linux).
  • le low memory killer, qui libère de la mémoire vive en quittant les applications suspendues. Sur Android les applications ne se ferment effectivement pas d'elles-mêmes.
  • et de nombreux pilotes adaptés aux smartphones, tablettes et autres smartbooks.
Ce n'est quoi qu'il en soit qu'un premier pas puisque le wakelock, qui gère la consommation d'énergie et fait encore débat, n'a pas encore été intégré. Un appareil peut donc démarrer Android avec un noyau Linux 3.3 mais son autonomie sera limitée.

Le kernel 3.3 améliore par ailleurs la gestion du stockage, en améliorant notamment l'agrandissement de partition ext4, il améliore également la connectivité réseau, en particulier la concaténation d'interfaces et la priorisation de trafic, et prend désormais pleinement en charge l'EFI.

Le « Linux kernel 3.3 » est donc disponible dès à présent depuis son site officiel. Il sera progressivement adopté par les distributions les plus populaires et proposé sous forme de mise à jour conventionnelle.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Carburants verts et moteurs hybrides, la F1 vise le zéro CO2 d'ici 2030

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top