VLC Media Player : notre guide pour bien l'utiliser

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
25 novembre 2020 à 17h00
0

Qui ne connait pas le plus célèbre des logiciels français, celui qui est le plus utilisé dans le monde, l’un des tout meilleurs lecteurs multimédia ? Nous parlons bien sûr de VLC Media Player.

VLC Media Player

Né d'un projet qui à vu le jour en 1996, VLC reste l’une des solutions phares pour profiter d’un lecteur multimédia : libre, gratuit, compatible avec pas moins de 20 plateformes, simple à utiliser et sobre. Nous vous proposons de découvrir plus en détails ce véritable couteau suisse multimédia avec une série de tutoriels bien pratique pour l'appréhender en profondeur.

Représenté sur nos bureaux et smartphones par un indémodable cône de signalisation orangé, VLC ne paie pas de mine avec son interface minimaliste, mais celle-ci est en réalité un redoutable couteau suisse qui recèle un grand nombre de fonctionnalités, ainsi qu’une histoire bien fournie !

Le projet VidéoLAN à l’initiative de VLC


Avant son ascension qui l'a propulsé comme l'un des fleurons de la Tech Française et symbole du logiciel libre, VLC c'est d'abord une histoire hors du commun portée par des étudiants bouillonnant d'idées.

Tout commence en 1995 sur le campus de l’École Centrale de Paris. À ce moment, les étudiants disposent encore du réseau mis en place par Bouygues et IBM dans les années 80, basé sur le protocole Token Ring. Si ce protocole fonctionnait bien à cette époque, il montre rapidement ses limites sur le campus où les étudiants ne peuvent profiter convenablement des jeux vidéo en ligne. Jean-Baptiste Kempf, président de VideoLAN, insiste régulièrement sur ce point lors de ses interviews : les étudiants désiraient fermement faire du frag sans latence sur Doom, FPS phare de l’époque.

Mais pour cela, il va falloir mettre en place un nouveau réseau informatique sur le campus ! Après s’être tourné vers la direction de l’École en prétextant qu’un nouveau réseau aiderait grandement les futurs diplômés dans leurs études, l’association d’étudiants à la base du projet essuie le refus de la direction, qui argue que le campus ne lui appartient pas pour exprimer son refus.

C’est ainsi que les étudiants ont eu l’idée de démarcher certains industriels, à commencer par Bouygues qui a construit le campus. Nous sommes ici moins de 10 après que Bouygues ait acquis TF1 et les étudiants tombent bien, car c’est également le commencement de l’ère du satellite pour le groupe avec CanalSat. Bouygues accepte la proposition en posant cependant une condition : les étudiants devront tenter de diffuser le flux télévisuel du satellite sur le réseau, sans que cela ne nécessite d’installer une antenne par étudiant.

Vous l’avez peut-être compris : l’un des tout premiers services de streaming vient de naitre ! Après deux ans et pas mal de galère, ils parviennent à présenter une démo nommée « Projet Network 2000 », qui débouchera ensuite sur VideoLAN.

En 1999, VideoLAN et son application VideoLAN Client qui devient par la suite VLC, devient parfaitement fonctionnelle, mais ce n’est qu’en 2001 que VLC se montre réellement accessible au public et à l’extérieur des murs du campus. À cette date, VLC devient libre et open-source et gagne en popularité grâce à ces fonctionnalités. Au fil des évolutions, VLC prend de l’ampleur, notamment en permettant à ses utilisateurs de lire et décoder la grande majorité des formats audio et vidéo grâce à la bibliothèque libre x264 développée dans le cadre du projet VideoLAN.

Développé bénévolement, le projet VLC a bien failli passer à la trappe à plusieurs reprises, même après avoir franchi la barre du million de téléchargements en 2004. Alors que VLC continue d’accroitre sa popularité, les développeurs eux manquent de temps pour continuer de travailler efficacement sur celui-ci. C'est ce qui poussera Jean-Baptiste Kempf à fonder l’association loi 1901 VideoLAN, qui permettra au projet de trouver un second souffle et de dépasser les 100 millions de téléchargements en 2009.

En 2012, VLC est présent sur tout le globe est a été téléchargé plus d’un milliard de fois. Seulement, le célèbre lecteur demande des mises à jour et des modifications régulières et ne rapporte pas d’argent à ses contributeurs, qui se sont refusé de monétiser VLC malgré des offres très alléchantes de la part de grandes entreprises de la Tech. Jean-Baptiste Kempf a alors l’idée de créer Videolabs afin de pouvoir financer VLC tout en restant fidèles à ses idéaux. L’entreprise compte aujourd’hui une vingtaine de salariés et travaille à améliorer, adapter et porter les services de VLC selon les besoins des entreprises qui la sollicitent.

Le co-développeur de VLC, président de VideoLAN et patron de Videolabs a reçu la médaille de l’Ordre national du mérite en 2018. S’il s’agit d’une distinction personnelle, c’est avant tout une reconnaissance pour une certaine branche de la Tech française, celle qui place les intérêts des utilisateurs en premier plan.

VLC en quelques chiffres

VLC c’est une histoire atypique pour un des fleurons de la tech française, mais c’est aussi des chiffres très impressionnants qui montrent que sa polyvalence, sa présence sur la grande majorité des systèmes d’exploitation, ainsi que ses codecs intégrés permettant de lire tous types de fichiers audio et vidéo, sont des qualités indispensables pour répondre aux besoins des utilisateurs.


Pour résumer, voici ce que représente aujourd’hui VLC en quelques chiffres :

  • Une compatibilité avec plus de 20 systèmes d’exploitation
  • Une interface traduite dans 70 langues
  • Plus de trois milliards de téléchargements
  • Plus de 500 millions d’utilisateurs à travers le monde, en majorité situés aux États-Unis, en Europe et en Inde.

Enfin, VLC fait partie des logiciels libres préconisés par l’État français depuis 2016 au sein du socle interministériel de logiciels libres (SILL) qui a pour objectif la modernisation globale de ses systèmes d'information (SI). Il apparait ainsi à côté d’outils numériques comme Qwant, Firefox ESR, 7-zip, LibreOffice, ou encore Thunderbird et Audacity.

Télécharger et installer VLC

VLC peut être installé sur quantité d’appareils, PC, laptop, tablettes, smartphones et ainsi de suite. Rien ne lui échappe grâce à sa compatibilité avec la plupart des plateformes, qu’il s’agisse de Windows, Mac OS, Linux, Unix, ou encore Android et iOS. Son autre indéniable atout est évidemment sa gratuité, ainsi que l’absence de télémétrie au sein du logiciel.

Puisqu’il fait partie des logiciels les plus populaires de la planète, VLC est proposé au téléchargement sur un grand nombre de sites, parfois très douteux. Il convient de faire particulièrement attention et ne pas accorder votre confiance à n’importe quel site dont certains abusent de la gratuité du logiciel en proposant une installation payante ou en y ajoutant des publicités. D’autres n’hésitent pas à lui injecter du code malveillant pour infecter votre machine. De par sa popularité, VLC est largement sujet à ce genre de détournement, et cela vaut bien entendu également sur les appareils mobiles tournant sous iOS ou Android, et pas uniquement sur nos ordinateurs de bureau ou laptops.

Pour télécharger VLC en toute sérénité, il est largement préférable de choisir une source officielle, soit en passant directement par le site web de l’éditeur, ou via la logithèque de Clubic. Nous vous redirigeons uniquement vers les sources officielles des logiciels que nous proposons au téléchargement.

L’interface de VLC

Comme nous allons le voir par la suite, l’interface de base de VLC est très sobre et minimaliste, si bien que certains n’hésitent pas à la qualifier d’austère. Cependant, cette simplicité est loin d’être une faiblesse puisqu’elle permet à ce lecteur multimédia d’être facilement accessible tout en proposant un grand nombre de fonctionnalités.

En outre, VLC peut se vêtir d’un nombre incalculable d’interfaces puisque le logiciel est open-source et peut être modifié par qui le souhaite. L’habillage de VLC se modifie en quelques clics seulement, et vous trouverez de plus amples détails en consultant notre tutoriel pour savoir comment changer le thème graphique de VLC.

Premier lancement après l’installation

Après l’installation de VLC, vous n’aurez pratiquement rien à faire afin de profiter très rapidement de votre lecteur multimédia. Preuve en est de la confidentialité qui règne et de la politique de VideoLAN concernant les données personnelles, VLC affiche un message lors du premier démarrage afin de vous informer que le lecteur ne collecte pas vos données personnelles. Toutefois, VLC inclut un service qui permet de récupérer les informations (les métadonnées) de vos médias sur le web. Ce service permet entre autres d’avoir plus de détails lorsque vous lancez un album (pochette, année de production, artistes, etc.). C’est à vous de choisir si vous autorisez ou non l’accès réseau aux métadonnées.

Une interface minimaliste

L’interface de VLC est simple, sans fioritures, elle laisse l’accès à l’essentiel. c’est finalement l’une de ses forces même si certains utilisateurs préféreraient sans doute un peu plus de fantaisie et d’habillages. Dans ce cas, rien n’empêche de sélectionner et télécharger différents skins, opération que nous détaillons un peu plus bas.

Sur la gauche on retrouve un menu qui permet d’accéder à nos médias, avec la liste de lecture en cours, la médiathèque, les contenus multimédia (audio, vidéo et photo) présents sur notre disque dur, ainsi que les périphériques (CD, DVD, etc.). VLC propose également d’explorer les contenus présents sur notre réseau local ainsi qu’une sélection de podcasts, de radios et de playlists Jamendo.

Les options pour la lecture de média

En bas de l’interface, on retrouve les commandes habituelles pour le contrôle des médias en cours de lecture, à savoir les éternels boutons play, pause, stop, et ainsi de suite. C’est également ici que l’on retrouve les fonctionnalités de lecture aléatoires et de repeat, mais aussi les ajustements et effets audio (et vidéo) notamment avec un égaliseur très pratique à la clé.

Personnaliser l’interface de VLC

VLC est un lecteur multifonctions qui est également parfaitement modulaire. Si l’interface ne vous convient pas en l’état, il vous est tout à fait possible de déplacer, remplacer, supprimer, modifier, ses barres d’outils et autres composants d’interface graphique. L’opération est très simple puisqu’il s’agit essentiellement de glisser/déposer les éléments et de choisir leur forme et leur taille. Petit plus : nous disposons d’un aperçu des modifications, histoire d’être certains de ne pas tout chambouler.

Gérer les paramètres et les préférences de VLC

Via le menu « Outils », vous pouvez accéder aux préférences de VLC, accessibles également avec le raccourci clavier Ctrl + P. C’est ici que l’on peut gérer l’intégralité des paramètres du lecteur multimédia. D’abord ceux de son interface, mais aussi les paramètres audio et vidéo, de sous-titres et d’incrustation vidéo, de codecs, ainsi qu’une partie dédiée aux raccourcis clavier. Vous pourrez ainsi tous les apprendre sur le bout des doigts, ou plus simplement les modifier à votre guise.

Les préférences sont accessibles de deux façons :

  • La première est la vue simple, qui laisse accès à une grande partie des paramètres globaux de l’application, comme le montre la capture d’écran ci-dessus
  • La seconde est la vue des préférences avancées, que nous pouvons voir ci-dessous.

En activant les paramètres avancés, vous aurez accès à des réglages bien plus poussés qu’avec la vue simple, des paramètres qui sont cependant réservés aux utilisateurs qui savent ce qu’ils font et qui ont des besoins précis en termes de paramétrage.

Les fonctionnalités de VLC

Sans plus attendre, regardons d’un peu plus près à quoi ressemble l’interface de VLC et à quelles fonctionnalités elle nous laisse accès.

Les raccourcis clavier utiles

La plupart des logiciels viennent avec un nombre plus ou moins important de raccourcis clavier, ce qui leur permet d’être facilement contrôlables, mais aussi de faire gagner un temps précieux aux utilisateurs. Pour commencer ce tour d’horizon des principales fonctionnalités de VLC, un petit détour par les raccourcis utiles nous semblait pertinent.

Tous les raccourcis sont paramètrables via les préférences de VLC

Hormis le raccourci de la barre espace qui permet de mettre en pause et reprendre la lecture d’un média et que nous imaginons être connus de tous, voici les raccourcis clavier de VLC les plus utiles selon nous ; pour les versions Android et iOS, il faudra repasser.

  • Ouvrir un fichier ou plusieurs fichiers : Ctrl + O dans le premier cas, Ctrl + Shift + O dans le second.
  • Afficher ou masquer la liste de lecture : Ctrl + L.
  • Aller à un temps spécifié sur un contenu : Ctrl + T.
  • Augmenter et baisser le volume : Ctrl + flèche haut ou flèche bas.
  • Lire le précédent ou le prochain élément de la liste de lecture : N pour Next, P pour Previous.
  • Passer de l’interface minimale à l’interface standard ou au mode plein écran : Ctrl + H pour activer / désactiver l’interface minimale ; F11 pour le mode plein écran.
  • Touche Plus (+) et Moins (-) : accélérer et ralentir la lecture. Presser la touche (=) pour retrouvez la vitesse de lecture normale.

Les raccourcis qui suivent fonctionnent uniquement avec la lecture de vidéos :

  • B : cette touche vous permet de naviguer dans les pistes audio de la vidéo, si celle-ci en possède une ou plusieurs. Exemple : désactiver / français / anglais.
  • V : naviguer et changer la piste de sous-titre de la vidéo.
  • A : ce raccourci permet de changer le ratio d’aspect d’une vidéo (16:9, 16:10, 4:3, etc.). Dans la même veine, la touche C permet de modifier le rognage de la vidéo.

Les flux audio et vidéo avec VLC

L’un des autres atouts de VLC est de pouvoir lire des flux audio et vidéo, c’est-à-dire des contenus multimédia diffusés en ligne, comme des vidéos sur YouTube, des chaînes de télévision, des radios et des podcasts, cela fonctionne également avec des services de streaming comme Twitch.

L’opération est assez simple, il suffit en effet de sélectionner « Ouvrir un flux réseau » puis d’indiquer l’URL du flux réseau que vous désirez visionner. En cliquant sur « Afficher plus d’options », vous serez en mesure d’augmenter la mise en cache du flux au cas où vous rencontrez des problèmes de latence.

VLC propose un grand nombre de web radios, mais rien ne vous empêche d'en ajouter d'autres

VLC intègre également une large liste de radios internet, liste dans laquelle il est facile de naviguer et trouver son bonheur en recherchant simplement la radio souhaitée via la barre de recherche en haut à droite. Malgré tout nous vous expliquons comment écouter la radio dans VLC avec notre article dédié, pour savoir notamment comment écouter des radios qui ne se trouvent pas dans la liste proposée par VLC. Dans la même optique, nous vous détaillons la marche à suivre pour savoir comment s’abonner à des podcasts sur VLC.

Organiser sa médiathèque avec VLC

Les fonctionnalités de médiathèque de VLC vont largement et très prochainement s’accroitre lorsque la version 4.0 sera déployée. Une nouvelle que tout le monde n’accueille pas forcément avec enthousiasme par crainte de voir ce lecteur pourtant simple et accompli venir se complexifier.

VLC 4.0 va apporter un sérieux coup de neuf, notamment avec l'ajout d'une bibliothèque multimedia.

À l’heure actuelle, VLC permet tout de même de gérer correctement vos dossiers de médias et autres listes de lectures, sans fonction d’analyse, d’organisation et de classements de vos fichiers. Il est en effet très simple d’organiser des listes de lecture, par exemple afin que VLC liste automatiquement le média suivant, très utile pour écouter un album ou visionner plusieurs épisodes d’une série.

L’onglet médiathèque permet en outre d’ajouter dossiers et fichiers afin de créer une liste de lecture conséquente, pratique par exemple pour passer de la musique sans interruption lors d’une soirée. On vous en dit plus à ce propos avec notre article pour savoir comment créer une liste de lecture sur VLC.

Les fonctionnalités liées à la lecture de vidéo sur VLC

VLC est largement plébiscité pour la lecture de vidéo, d’abord car ce lecteur se suffit à lui-même en lisant nativement la majorité des formats multimédia, mais aussi car il offre des fonctionnalités bien pratiques et des réglages facilement accessibles en cours de lecture d’une vidéo. Aussi bien au niveau des pistes audio, des sous-titres, que de la vidéo en elle-même. VLC vous permet par exemple de pouvoir visionner des fichiers qui n’ont pas forcément été encodés correctement, c’est le cas par exemple lorsque l’on note des décalages entre le son et l’image. Ou encore entre le son et les sous-titres, et ainsi de suite.

Notre série de tutoriels répond justement à ces besoins en parcourant quelques fonctionnalités phares du célèbre lecteur multimédia français. Nous avons déjà vu, via des raccourcis clavier, comment changer de piste audio sur VLC, le ratio d’aspect d’une vidéo ou encore aller à un temps spécifié.

Selon la situation, il vous sera également utile de savoir comment autoriser une accentuation du son à 200 % sur VLC, afin de dépasser la limite de 125 % si jamais le volume de la piste audio de votre fichier est trop basse par exemple. Toujours concernant l’audio, VLC autorise par exemple à normaliser le volume entre différentes pistes d’une liste de lecture, une fonctionnalité qui permet d’ajuster le volume entre des médias différents sur VLC et qui s’avère très pertinente si jamais votre playlist contient des pistes provenant de différents artistes, albums ou sources.

Synchroniser audio / vidéo et sous-titres en seulement quelques clics avec VLC

Comme énoncé ci-dessus, VLC se veut être une référence de simplicité et de praticité. Dans le cas où vous rencontrez des problèmes de lecture avec votre fichier, ce couteau-suisse multimédia va vous permettre de "bidouiller" les pistes de sous-titres, comme le son et la vidéo. Si charger un fichier de sous-titres sur VLC n’a rien de sorcier, vous voudrez peut-être tout de même en savoir plus, notamment pour réussir à régler la synchronisation des sous-titres sur VLC.

En parlant de synchronisation, s’il y en a bien deux qui ne sont pas toujours d’aplomb, c’est bien le son et la vidéo. Quoi de plus décevant que de se rendre compte que le son a de l’avance ou du retard sur l’image de notre film ? Heureusement il est possible de régler la synchronisation de l’audio et de la vidéo sur VLC puisque le lecteur nous autorise à paramétrer la cadence du son indépendamment de celle de la vidéo. Solutionnant ainsi ce décalage parfois très léger, mais toujours fort gênant.

VLC a beau être un lecteur relativement léger, il peine parfois à lire certains médias tels que des vidéos en haute définition et à bitrate élevé. Dans cette situation, il n’est pas rare de rencontrer des problèmes d’irrégularités dans la lecture de votre vidéo. Seulement, vous pouvez éviter les saccades sur une vidéo avec VLC en suivant les quelques conseils donnés dans notre article dédié.

Ajouter un logo sur une vidéo est un jeu d'enfant avec VLC !

Enfin, rien ne vous empêche de modifier à votre gré le rendu d’une vidéo par le biais des nombreux filtres que possède le lecteur. Appliquer un filtre à la vidéo sur VLC vous permet par exemple d’en modifier certains paramètres comme la colorimétrie ou la luminosité, d’y intégrer une image statique comme un logo, ou encore des réglages plus avancés pour réduire scintillement et autre bruit numérique.

Enregistrements sur VLC

Preuve en est de sa polyvalence, VLC permet également d’enregistrer et capturer des vidéos. Cette fonctionnalité est particulièrement intéressante puisqu’elle permet notamment d’enregistrer les flux vidéo que nous avons abordés un peu plus haut. La fonction d’enregistrement ne s’arrête d’ailleurs pas là ; en plus de laisser la possibilité d’enregistrer des flux comme celui d’une Web TV, vous serez en mesure d’enregistrer votre écran avec VLC, autrement dit, ce qu’il se passe sur votre bureau. Idéal pour créer des tutoriels par exemple ! Pour couronner le tout, vous pouvez aussi enregistrer le flux de votre webcam avec VLC, et même pourquoi pas y appliquer des filtres !

Idem, si vous avez modifié une vidéo à l’aide d’un ou plusieurs filtres, vous souhaiterez certainement la conserver. Il suffit pour cela d’appliquer vos filtres puis de demander à VLC de transcoder la vidéo, on vous explique tout avec notre tutoriel pour savoir comment enregistrer une vidéo modifiée par des filtres sur VLC.

Enregistrer facilement des vidéos provenant de YouTube ou d'autres plateformes avec VLC

Dernière chose et pas des moindres : vous n’avez pas à passer par des logiciels douteux ou des services en ligne avec lesquels vous ne savez pas ce qu’il advient de vos données pour télécharger des vidéos que vous désirez conserver. On vous explique tout pour savoir comment s'aider de VLC pour enregistrer une vidéo YouTube; Une méthode qui fonctionne bien entendu avec bien d’autres plateformes que celle de Google.

Convertir des fichiers sur VLC

Vous l’aurez compris, VLC permet de se passer d’un grand nombre de logiciels puisqu’il s’agit d’un lecteur multimédia qui est résolument multifonctions. Comme nous l’avons vu, VLC permet de contrôler avec précision nos contenus multimédia, de visionner à peu près tout et en toutes circonstances, ou encore de profiter de fonctionnalités créatives grâce à ses outils d’édition.

Parmi ses outils, on trouve également des fonctionnalités de conversion qui permettent de modifier le format et convertir un fichier audio ou vidéo avec VLC en choisissant parmi une large sélection de codecs et de formats.

À titre d’exemple, vous pouvez très bien convertir un fichier audio lossless, en format .flac en un fichier .mp3 qui pourra être lu sur une plus grande variété d’appareils. Idem si vous souhaitez extraire le contenu d’un CD, il vous suffira de demander à VLC de le convertir au format de votre choix pour en profiter comme bon vous semble.

La conversion de vidéo est aussi de la partie ! VLC propose d’encoder aussi bien la piste vidéo que la piste audio du fichier en question. Par défaut, le lecteur propose un encodage en H.264 pour la vidéo et MP3 pour le son.

Captures d’écran sur VLC

Vu ses outils et fonctionnalités, il serait étonnant de ne pas retrouver la possibilité de faire des captures d’écran directement depuis VLC. Ici, il est évidemment possible de réaliser des captures d’écran standard comme nous le ferions très simplement sous Windows, mais aussi de décomposer une vidéo en captures d’écran.

Cette fonctionnalité permet ainsi de capturer, sur des intervalles réguliers, des images extraites de votre fichier vidéo, ce qui permet ainsi de décomposer une vidéo et d’enregistrer autant d’images que vous le souhaitez.

Les extensions VLC

À l’instar des navigateurs web, VLC est capable de gérer des extensions et greffons. Il s’agit en quelque sorte de modules tiers à installer afin d’enrichir l’expérience utilisateur avec VLC. On y trouve des services très pertinents qui permettent d’ajouter des fonctionnalités à VLC, comme parfois des extensions moins utiles.

On y retrouve bien sûr un grand nombre de skins pour l’interface, qui vont la rendre peut-être plus attrayante et moins austère, certains habillages sont très populaires comme c’est le cas de eDark Vlc. Sachez par ailleurs que vous pouvez télécharger l’intégralité des skins au sein d’un pack comprenant plusieurs dizaines d’habillages, proposé gratuitement sur le site officiel de VideoLAN.

eDark VLC, un skin qui permet de rendre VLC un peu plus attrayant

Enfin, VLC vous autorise bien entendu à créer votre propre skin ; toujours sur le site officiel, il vous est proposé de découvrir la marche à suivre via un tutoriel, de rejoindre la communauté sur le forum, et de télécharger VLC media player Skin Editor. Il s'agit d'un petit programme avec lequel il est relativement facile de créer l’habillage de vos rêves.

Il est possible d’accéder aux extensions directement depuis VLC, dans le menu Outils > Extensions et greffons, mais il davantage aisé de s’y retrouver en se rendant sur le site web de VideoLAN. De nombreuses extensions proposées au téléchargement. Soulignons également qu’il est préférable de sélectionner vos extensions via VLC ou son site officiel, pour la simple raison que vous risquez d’infecter votre machine en téléchargement des extensions via des liens douteux.

Une ribambelle d'extensions vous attendent sur le site de VideoLAN

Parmi les extensions intéressantes que nous avons retenues, nous pouvons notamment citer YTSubDownload afin de profiter de la traduction et des sous-titres sur les vidéos YouTube via VLC. On trouve par ailleurs de nombreuses extensions liées à l’intégration de sous-titres.

Syncplay interface module for VLC est également très pertinent, il permet de lire des fichiers de façons synchroniser avec d’autres utilisateurs, on retrouve des services similaires en ligne pour regarder simultanément des vidéos YouTube. Si vous avez besoin d'un coup de pouce, on vous explique comment installer une extension sur VLC dans notre article dédié.

Les générateurs de playlists peuvent aussi rendre service, l’add-on Twitch.tv playlist parser est particulièrement efficace, mais on en trouve aussi pour YouTube, SoundCloud, ainsi qu’une grande variété de sites pour adultes. Ne vous reste plus qu’à fouiller et trouver les extensions qui répondront le mieux à vos besoins !

Modifié le 25/11/2020 à 18h19
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page