Les Sims ne sont vraiment pas près d’arriver sur Switch

Pierre Crochart Contributeur
02 août 2019 à 09h55
0
Les Sims 4
© Electronic Arts

Alors que leur aspect casual siérait particulièrement bien à la console hybride de Nintendo, Les Sims ne devraient pas arriver de sitôt sur Switch. Andrew Wilson, P.-D.G de Electronic Arts, balaie en tout cas l'idée d'un revers de la main.

Au cours d'une assemblée d'actionnaires présidée par Andrew Wilson la semaine dernière, le patron a été questionné sur l'absence de portage des Sims sur la Nintendo Switch. Selon lui, les joueurs possèdent déjà les Sims sur une autre console, et n'ont que faire d'une nouvelle adaptation.

Les Sims boudent la Switch


« À chaque fois que nous évaluons les possibilités de portage sur une plateforme, nous portons notre attention sur deux éléments en particulier », répond Andrew Wilson à son interlocuteur. « Le premier : est-ce que le jeu correspond au profil de la plateforme en termes de contrôles ou d'écosystème communautaire ? Le second : est-ce que nous pensons que la communauté présente sur cette plateforme apprécierait que notre jeu y soit également ? Ou bien préférerait-elle y jouer ailleurs ? ».

Des questions presque rhétoriques, qui s'appuient aussi, selon Andrew Wilson, sur des chiffres concrets. Selon des données internes, le patron d'Electronic Arts sait que la plupart des possesseurs de Switch possèdent aussi une PlayStation 4, une Xbox One ou un PC. Des plateformes où Les Sims 4 sont déjà disponibles.

Le raisonnement de Wilson est donc le suivant : est-ce qu'un joueur achèterait Les Sims 4 sur Switch alors qu'il peut y jouer sur PS4, Xbox One ou PC ? « Non », semble penser le chef d'entreprise, qui doit probablement prendre les derniers FIFA en exemple sur ce point. En effet si EA n'est pas totalement absent du catalogue Switch, il limite pour l'heure sa présence à ses simulations de football et à Fe, un jeu « indépendant » qui n'a pas vraiment rencontré le succès escompté.


Electronic Arts et Nintendo : je t'aime, moi non plus


La relation est complexe entre Electronic Arts et Nintendo. Surtout depuis l'échec commercial de la Wii U, sur laquelle l'éditeur américain avait misé beaucoup d'argent.

En 2011, raconte Game Informer, John Riccitiello, le P.-D.G. de l'époque, était même monté sur la scène du stand Nintendo lors de l'E3 pour annoncer un partenariat d'envergure entre les deux entreprises. Au firmament grâce à ses 100 millions de Wii vendues, Nintendo ne s'attendait pas à une telle traversée du désert les années suivantes.

Aussi, Electronic Arts n'a pas tardé à retirer ses billes et à rayer pour un temps toute opportunité de redistribuer ses jeux sur une console Nintendo. Une plaie visiblement encore béante chez l'éditeur, puisqu'en dépit du succès phénoménal de la Switch, Electronic Arts ne semble toujours pas déterminé à miser dessus avec ses licences phares.

Via : Game Informer
5 réponses
6 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top