Les Sims ne sont vraiment pas près d’arriver sur Switch

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
02 août 2019 à 09h55
0
Les Sims 4
© Electronic Arts

Alors que leur aspect casual siérait particulièrement bien à la console hybride de Nintendo, Les Sims ne devraient pas arriver de sitôt sur Switch. Andrew Wilson, P.-D.G de Electronic Arts, balaie en tout cas l'idée d'un revers de la main.

Au cours d'une assemblée d'actionnaires présidée par Andrew Wilson la semaine dernière, le patron a été questionné sur l'absence de portage des Sims sur la Nintendo Switch. Selon lui, les joueurs possèdent déjà les Sims sur une autre console, et n'ont que faire d'une nouvelle adaptation.

Les Sims boudent la Switch

« À chaque fois que nous évaluons les possibilités de portage sur une plateforme, nous portons notre attention sur deux éléments en particulier », répond Andrew Wilson à son interlocuteur. « Le premier : est-ce que le jeu correspond au profil de la plateforme en termes de contrôles ou d'écosystème communautaire ? Le second : est-ce que nous pensons que la communauté présente sur cette plateforme apprécierait que notre jeu y soit également ? Ou bien préférerait-elle y jouer ailleurs ? ».

Des questions presque rhétoriques, qui s'appuient aussi, selon Andrew Wilson, sur des chiffres concrets. Selon des données internes, le patron d'Electronic Arts sait que la plupart des possesseurs de Switch possèdent aussi une PlayStation 4, une Xbox One ou un PC. Des plateformes où Les Sims 4 sont déjà disponibles.

Le raisonnement de Wilson est donc le suivant : est-ce qu'un joueur achèterait Les Sims 4 sur Switch alors qu'il peut y jouer sur PS4, Xbox One ou PC ? « Non », semble penser le chef d'entreprise, qui doit probablement prendre les derniers FIFA en exemple sur ce point. En effet si EA n'est pas totalement absent du catalogue Switch, il limite pour l'heure sa présence à ses simulations de football et à Fe, un jeu « indépendant » qui n'a pas vraiment rencontré le succès escompté.


Electronic Arts et Nintendo : je t'aime, moi non plus

La relation est complexe entre Electronic Arts et Nintendo. Surtout depuis l'échec commercial de la Wii U, sur laquelle l'éditeur américain avait misé beaucoup d'argent.

En 2011, raconte Game Informer, John Riccitiello, le P.-D.G. de l'époque, était même monté sur la scène du stand Nintendo lors de l'E3 pour annoncer un partenariat d'envergure entre les deux entreprises. Au firmament grâce à ses 100 millions de Wii vendues, Nintendo ne s'attendait pas à une telle traversée du désert les années suivantes.

Aussi, Electronic Arts n'a pas tardé à retirer ses billes et à rayer pour un temps toute opportunité de redistribuer ses jeux sur une console Nintendo. Une plaie visiblement encore béante chez l'éditeur, puisqu'en dépit du succès phénoménal de la Switch, Electronic Arts ne semble toujours pas déterminé à miser dessus avec ses licences phares.

Via : Game Informer
7
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Aux États-Unis, la mortalité des abeilles depuis un an est inquiétante
District 9 : ce que la SF doit à la réalité
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
scroll top