Nintendo Switch Online : un membre inactif perdra ses sauvegardes dans le cloud

Johan Gautreau Contributeur
18 septembre 2018 à 08h16
0
Nintendo Switch Online

Nintendo va bientôt lancer son service en ligne payant, le Nintendo Switch Online. S'il est moins cher que les concurrents, la liste des restrictions ne cesse de s'allonger. Parmi elles, l'impossibilité de récupérer vos sauvegardes en ligne si jamais vous stoppez votre souscription.

Dans le vaste univers des consoles de jeu, il est devenu commun de payer pour obtenir un accès aux services en ligne, dont le stockage des sauvegardes dans le cloud. Nintendo s'alignera dès le 18 septembre 2018 sur ses concurrents avec son propre service en ligne, le Nintendo Switch Online.

Un service abordable mais plutôt limité

Au premier abord, le Nintendo Switch Online a tout pour séduire, à commencer par son prix très abordable de 3.99€/mois, 7.99€/trimestre ou 19.99€/an. Pour cette somme, vous pourrez jouer en ligne avec vos amis, télécharger des jeux NES - certains avec la possibilité de jouer en ligne - ou encore bénéficier de promotions. Bien entendu, vous pourrez aussi sauvegarder vos parties dans le cloud, ce qui est toujours pratique en cas de panne de la console, les sauvegardes locales devenant alors inaccessibles.

Sauf que quelques failles se sont vite révélées ces derniers temps. Il s'avère que certains jeux parmi les plus célèbres de la console nippone ne seront pas compatibles avec la sauvegarde en ligne. Parmi eux, on peut citer Splatoon 2, Dead Cells ou FIFA 19. Nintendo indique que cette "incompatibilité" est nécessaire pour éviter la triche dans les classements en ligne.

Les sauvegardes cloud limitées aux membres payants

Toujours au rang des déconvenues, il sera impossible de conserver l'accès aux sauvegardes sur le cloud si vous coupez votre abonnement Nintendo Swtich Online. La pilule risque de mal passer auprès des fans, sachant que les concurrents permettent de récupérer les parties même une fois l'abonnement expiré...

Pour les amateurs de jeux old-school, on notera que les téléchargements NES effectués via le Nintendo Switch Online seront jouables hors ligne pour une période de 7 jours. Au-delà de cette période, il faudra montrer patte blanche avec un abonnement actif. Dans le cas contraire, les jeux et sauvegardes - stockés en local - ne fonctionneront plus.

Seule bonne nouvelle au tableau : Nintendo ne limite pas le nombre d'appareils où l'on peut connecter son compte. Vous pourrez ainsi retrouver tous les services que vous payez sur la console d'un ami en y ajoutant juste vos identifiants. Une maigre consolation face aux nombreuses restrictions du Nintendo Switch Online...

Modifié le 20/09/2018 à 13h41
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top