Géoblocage des clés Steam : Valve bien décidé à ne pas se laisser faire par l'UE

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
30 août 2019 à 18h47
23
steam_logo.jpg

En conflit avec la Commission européenne sur l'épineuse question du géoblocage des clés d'activations sur Steam, Valve compterait s'engager dans une bataille juridique visant à faire annuler les sanctions prévues à son encontre par l'organe chapeauté par Margrethe Vestager.

En avril dernier, à l'issue d'une enquête de deux ans, la Commission européenne sanctionnait Valve et cinq autres éditeurs de jeux vidéo (Bandai Namco, Capcom, Focus Home, Koch Media et ZeniMax) pour empêcher les consommateurs européens d'acheter des titres en dehors de leur pays de résidence. Cette politique de géoblocage, d'après la Commission, viole les lois européennes encadrant notamment la concurrence. Un compte-rendu et des sanctions auxquelles seul Valve s'opposerait ouvertement, les autres éditeurs pointés du doigts préférant visiblement s'orienter vers des négociations plus sereines.

Valve pourrait porter l'affaire devant les tribunaux

Comme le rappelle Engadget, le gros du litige se centre sur les clés d'activations présentes dans les versions physiques de jeux. Ces dernières permettent d'activer dans la librairie Steam un titre acheté en version boîte. D'après la Commission européenne, les cinq éditeurs précédemment cités, dont Valve, se seraient mis d'accord pour recourir au géoblocage afin que les jeux achetés dans certains pays (la République Tchèque, l'Estonie, la Hongrie et la Lettonie, notamment) ne puissent pas être activés dans les autres pays-membres de l'Union européenne.

De manière concrète, cette décision stratégique de Valve, Bandai Namco, Capcom, Focus Home, Koch Media et ZeniMax a du sens. Les distributeurs ont tendance à commercialiser un jeu moins cher en Hongrie qu'en Allemagne (où le PIB est plus élevé) et les joueurs européens, eux, peuvent tirer avantage de l'import pour acquérir à bas prix un titre provenant d'un pays moins prospère. C'est là que le géoblocage intervient pour forcer, dans le cas de notre exemple, les joueurs allemands à acheter leurs jeux en Allemagne plutôt qu'en Hongrie. La mesure enfreint toutefois les lois européennes visant à maintenir un marché basé sur le libre-échange au sein de l'UE.

Valve pourrait devoir verser des amendes allant jusqu'à 10 % de ses recettes annuelles

Les cinq éditeurs visés par la Commission européenne sont aussi accusés d'avoir violé les lois antitrust en ayant mis en place des conditions contractuelles empêchant des distributeurs autres que Valve de commercialiser certains jeux PC en dehors d'une partie des états-membres de l'UE.


Dans les faits, et si Valve ne parvient pas à obtenir gain de cause devant les tribunaux, le groupe de Gabe Newell pourrait se voir contraint de changer ses pratiques en matière de géoblocage et de verser des amendes pouvant atteindre jusqu'à 10 % de ses recettes annuelles. Une sévérité qui s'appliquera également aux quatre autres éditeurs impliqués, si les négociations en cours devaient échouer.

Source : Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
19
Yorgmald
A l’heure actuelle tout devrait être au même prix partout et achetable partout.
Goodbye
Et bien j’espère que L’UE ne va rien lâcher non plus.
Vanilla
Au même prix, non. Rien n’empêche d’avoir des prix différents !!
cirdan
“De manière concrète, cette décision stratégique de Valve, Bandai Namco, Capcom, Focus Home, Koch Media et ZeniMax a du sens.”<br /> Elle a surtout du sens pour le chiffre d’affaire de ces groupes.<br /> Il faut savoir ce qu’on veut. Aujourd’hui, tout le monde apprécie de pouvoir faire facilement des achats au sein de l’UE, de pouvoir profiter du réseau mobile de tous les pays européens et de pleins d’autres choses que l’UE permet (même si on aime tellement la détester).<br /> Pourquoi ces groupes voudraient-ils garder leurs monopoles de distribution et protéger leur pré carré au détriment des consommateurs européens? Les arguments développés dans l’article ne sont pas très convaincants. Tout ça n’est qu’une simple affaire de profit.
Lart-Iste
Salut, même si Valve et ses copains perdaient, c’est sûr à 100% qu’ils changeraient leurs système de clé, quitte à le désactiver dans les pays concernés, un peu à l’image des loots boxes en Belgique et autres.
Lart-Iste
Tout dépend de pour qui ça a du sens, pour le “consommateur” (quel mot à chier) ça n’en a pas des masses
DLL2
Quand ils nous sortent un jeu a 40$ et que le prix en france est mis a 40€ ils ne pleurent pas par contre quand le consommateur va chez un vendeur de clefs pour acheter moins cher il pleurent, il faut de vouloir se faire de l’argent a 100% et lâcher un peu de bride.
utada_hikaru
Et les cartes psn ou ps+, mon compte est français je ne peux que acheter des cartes française.
ariakas
Mais on vous a pourtant expliqué très bien dans l’article que le niveau de vie en Allemagne n’est pas le même qu’en Hongrie…<br /> Que ne comprenez vous pas là dedans ???<br /> Le salaire n’est pas le même, le cout de la vie n’est pas le même.<br /> ils paient moins chers leurs jeux vidéos car ils ont un salaire moindre en Hongrie.<br /> Tout ne doit pas être au même prix partout, ce serait ignoble.<br /> Les prix sont en rapport avec le niveau de vie du pays en question.
ariakas
Valve est dans son droit le plus strict.<br /> Il y’a quand même un air franchement puant sur ce milieu.<br /> Il s’agit ici de profiter de la misère des autres pour faire des profits et de façon la plus déloyale, méprisable possible.<br /> Donc quoi, la solution serait de proposer les jeux vidéos à des prix qui seront les mêmes partout, mais du coup inaccéssibles aux pays moins développés que nous ?<br /> ça ne vous va pas que l’on demande aux salariés français de Whirlpool de former les ouvriers polonais et ensuite jeter ces mêmes ouvriers français au nom de la libre circulation, libre concurrence, libre de faire tout et n’importe quoi.<br /> Mais par contre, exploiter la misère où vivent les pays les moins riches de l’Europe pour acheter à moindre frais quelques jeux vidéos, ce serait normal ?<br /> ah non, moi je ne trouve pas.<br /> ça me dégoute et je préfére autant le dire clairement, que cautionner ça, c’est révoltant.<br /> Soyez un minimum honnête et payez vos jeux au prix du pays où vous habitez.
ketchupilevrai
l’amende elle va a qui ?? j ai ahceter destiny 2 sur le marche US (sur battlenet) car bien moin cher qu’en france et j ai du creer un compte US pour en profiter. C’est excatement la meme chose que ce que l on repproche a Steam. C’est le client qui sera gagnant ou ca va dans les poches de l’UE … comme dhab …
Blues_Blanche
“Soyez un minimum honnête et payez vos jeux au prix du pays où vous habitez.”<br /> J’habite en Union Européenne… Donc j’ai de droit d’acheter partout en UE. C’est pas à Steam de décider et la société va perdre si elle attaque celà. Pour rappel un traité est au dessus des loi.
Goodbye
Je pense que tu mélanges un peu tout la…<br /> Et les prix ne sont vraiment pas par rapport au niveau de vie, suffit de voir le prix d’un jeu en suisse ou en France.<br /> Au final le suisse paiera 50 % moins chers par rapport à son niveau de vie.<br /> Valve profite juste un peu trop longtemps de pouvoir changer les prix de façon clairement abusive et non équitable.
Alcohol_411
Au final c’est les hongrois qui vont être perdant. Parce qu’un jeu a 50€ quand le SMIC de ton pays est de 460€/mois, c’est comme si en France il coûtait 150€
Mx34
Tu n’achète jamais sur Amazon ?!<br /> Pourtant acheter a des prix bas car les produiit son fabriqué dans des pays ou le salaire pour fabriquer ce dit produit est moins cher…
yoda_net
“j ai acheter destiny 2 sur le marche US (sur battlenet) car bien moin cher qu’en france et j ai du creer un compte US pour en profiter. C’est exactement la meme chose que ce que l on repproche a Steam”<br /> Non, rien à voir, il n’y a pas de libre circulation Europe / US…<br /> on reproche à Valve de “recourir au géoblocage afin que les jeux achetés dans certains pays (la République Tchèque, l’Estonie, la Hongrie et la Lettonie, notamment) ne puissent pas être activés dans les autres pays-membres de l’Union européenne.”
enigmatiqk
ducoup faut aussi refuser l’import de tout produit de hongrie ? empecher la fabrication de produit en dehors de la france ou encore expulser de l’UE tout ceux qui ne sont pas riche comme “nous” ?<br /> peut être faudrait t’il taxer l’UE quand elle importe en hongrie (ils sont moins riches, faut bien les aider).<br /> au final l’UE ca marche que pour les riches ?
Wen84
L’UE toujours ridicule
Eldrad95
Attention, quand tu vois un prix affichés sur un site ou dans une boutique U.S il faut savoir que tu vois un prix hors taxe, le prix ttc n’étant connu qu’une fois en caisse . Il reste moins élevé mais pas de beaucoup.
oftheball
A l’heure actuelle tout le monde devrait avoir le même salaire partout.
DLL2
Sauf que l’Europe n’a pas été créé pour cette Utopie @fotheball
Alcohol_411
C’est un constat c’est tout, Les hongrois ne pourront pas mettre autant d’argent que les Français dans les jeux et les Français ne pourront pas autant que les Suisses également.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'Université de Cambridge crée une batterie de voiture rechargeable en 6 minutes
Inside Bill’s Brain : le documentaire de Netflix, sur Bill Gates, a un trailer
Le chinois Redmi, sous-marque de Xiaomi, lance sa première Smart TV
La production de la Polestar 1 électrique démarre en Chine
Réforme de l'audiovisuel : une holding toujours en cours, mais Arte préfère garder son indépendance
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page