🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Google Docs va désormais vous aider avec la grammaire

27 février 2019 à 19h34
3
Google Docs grammaire

Les utilisateurs de G Suite vont avoir accès à un outil de correction grammaticale intégré. Il utilisera l'intelligence artificielle pour corriger les fautes directement dans les documents.

Les fautes de grammaire sont parfois difficiles à échapper. L'époque de l'école est pour certains d'entre nous bien lointaine et il n'est pas rare de flancher sur une phrase. Google a peut-être la solution pour aider ses utilisateurs à ne plus se tromper dans leurs rédactions grâce à l'intelligence artificielle.

Une IA au service de la grammaire

Les utilisateurs de G Suite, la version des applications Google pour les entreprises, vont pouvoir utiliser la correction grammaticale en temps réel pendant la frappe d'un document sur Google Docs.

Lors de la détection d'une faute de grammaire, l'outil propose automatiquement une suggestion de correction, matérialisée par une ligne bleue sous l'expression repérée par le système. Un clic droit sur cette dernière ouvre un menu contextuel proposant une modification plus respectueuse des usages grammaticaux.

Une fonctionnalité mise au point avec des linguistes

L'outil d'apprentissage automatique a été développé en collaboration avec des linguistes afin d'améliorer la pertinence des suggestions. Google indique sur son blog qu'il est capable de repérer des fautes simples de grammaire comme des concepts plus complexes, en fonction du contexte de la phrase et de son sujet.

Des outils de correction grammaticale sont déjà disponibles, comme le logiciel Antidote, très connu des rédacteurs professionnels. Google propose ici une fonction similaire et intégrée nativement dans son logiciel de traitement de texte. Elle sera déployée progressivement pour tous les clients G Suite au fil des prochaines semaines.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
PirBip
dictionnaires *<br /> Outre cette correction impromptue, je me dois de vous rappeler que l’IA n’en est qu’à ses débuts et que ces fameux dictionnaires/Bescherelle/Bled automatiques en ligne sont en train d’apprendre au fur et à mesure les subtilités sémantiques de notre langue. Une IA apprend, donc si on lui fournit les textes pour apprendre, et apparemment dans le domaine de la conjugaison l’IA est en train de faire des progrès, elle saura mieux suggérer par la suite.<br /> Là où c’est gênant : l’IA n’apprend certainement pas auprès du public adapté, les textes lus et corrigés étant pour la plupart parsemés de fautes régulières de la part de rédacteurs/rédactrices peu doué.es pour les mots compliqués. Effectivement, à moins d’avoir tous le réflexe de consulter le trio dico/Bescherelle/Bled constamment, on peut s’attendre à ce que cette IA foire et que les corrections orthographiques et suggestions seront aussi peu efficaces que les correcteurs et “suggérants” automatiques non dopées.<br /> Concernant les adolescents, il leur faut près de 15 ans pour maîtriser à peu près les subtilités de la langue (les cours de Collège étant une consolidation des règles de primaire). Règles qui, il y a 70 ans de ça, n’étaient pas tout à fait les mêmes. Un linguiste saura mieux vous en parler que moi.<br /> Et… un gouvernement qui légifère sur la langue française, même avec les meilleures intentions du monde, ce n’est jamais bon! Confère l’exemple récent de la réforme orthographique uniquement suggérée par l’A.F. où des mots se voyaient amputés d’accents circonflexes muets voire de lettres muettes (e.g. oignon =&gt; ognon, châssis =&gt; chassis).
nirgal76
" Confère l’exemple récent de la réforme orthographique uniquement suggérée par l’A.F. où des mots se voyaient amputés d’accents circonflexes muets voire de lettres muettes (e.g. oignon =&gt; ognon, châssis =&gt; chassis)."<br /> Le nivellement par le bas. Les gens ont du mal ? ne les éduquons pas mieux, mais simplifions !
PirBip
Ce n’est pas le sujet. Le sujet, c’est “qu’est-ce qu’on donne à lire à l’IA pour qu’elle ne fasse pas d’erreurs de Français”, et il faudrait idéalement la nourrir avec des romans tous relus et corrigés par des professeurs de Français et que cette IA soit capable de distinguer la sémantique. Et, comme j’ai déjà pu expliquer sur d’autres articles, l’IA est vraiment nulle en sémantique, donc il lui faut un temps d’apprentissage énorme pour saisir toutes les subtilités d’une langue. Déjà qu’en Anglais c’est galère alors en Français, pouuuuh là làààà.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Elon Musk : une plainte pour violation de son accord avec le régulateur des marchés financiers
Hololens et contrats militaires : les employés de Microsoft protestent, Nadella défend
Les enceintes intelligentes Google accueilleraient bientôt Apple Music
Les nouvelles icônes d'Office 365 arrivent
Noclip vous permet d'explorer les maps de plusieurs jeux vidéo via votre navigateur
AMD fait aussi appel à Samsung pour fabriquer ses puces Polaris 30
Denon lance 2 platines vinyle, dont une pouvant numériser votre collection
Qu'est-ce que Sigfox, le réseau de télécom intégré à la Freebox Delta ?
Brave : les extensions Chrome débarquent sur le navigateur
Resident Evil 2 : 3 millions de copies distribuées en 3 jours (mieux que Resident Evil 7)
Haut de page