Google lance un moteur de recherche pour les journalistes

07 septembre 2018 à 11h48
7
google-dataset

Google a récemment lancé un nouveau moteur de recherche, capable de fouiller dans une large de base de données publiques, principalement destiné aux journalistes et aux chercheurs.

Voilà maintenant quelques jours que Google a lancé un nouveau moteur de recherche permettant d'accéder à un ensemble de données publiques. Notamment destiné à aider les chercheurs et journalistes dans leur travail, il va piocher dans diverses banques de données officielles telles que celle la NASA, de la Banque Mondiale, de ProPublica ou encore des moteurs de recherche comme Kaggle, comme le rapporte The Next Web (TNW).

Concernant l'ergonomie de la petite nouveauté du géant américain, les actuels utilisateurs du moteur de recherche traditionnel ne devraient pas être perdus puisque les deux se montrent très similaires. La différence étant simplement que « Dataset Search », c'est son nom, se concentre sur l'analyse de données publiques. Il adopte également diverses fonctionnalités du search engine de base puisque des opérateurs tels que « site:XXX.com » y fonctionnent parfaitement.

Google au secours des journalistes

Concernant son fonctionnement, Google a expliqué qu'il utilisait«  les bases de données gouvernementales, les sources publiques, les bibliothèques numériques et les sites Web personnels pour retracer les ensembles de données que vous recherchez ».

Le géant américain semble particulièrement soigner les journalistes cette année. Alors qu'en juillet dernier, il avait amélioré la représentation des données tabulaires dans les résultats de recherche, il avait également lancé, en Inde, un programme de formation des journalistes pour identifier les informations erronées. Rappelons également que la firme de Mountain View avait annoncé, lors de sa dernière conférence développeurs, des améliorations de Google News.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
BetaGamma
Google au secours des journalistes… pour mieux les contrôler et mieux contrôler l’information !<br /> C’est vraiment grave !
twist_54
« les bases de données gouvernementales, les sources publiques, les bibliothèques numériques et les sites Web personnels pour retracer les ensembles de données que vous recherchez »<br /> Je sais que le vendredi je suis fatigué mais quelle est la différence avec le Google standard ??
BetaGamma
Les sites sponsorisés, les pubs, etc… cela dit ce sera remplacé par les sites de la pensée unique bien pensante Google !
CM35
Les journalistes ne brillent déjà pas par leur impartialité, ils sont pratiquement tous soumis à la pensée unique, donc pour le commun des mortels je pense que nous continuerons d’utiliser la version « normale » de Google ou même d’autres moteurs de recherche, voire même d’autres plateformes libres et décentralisées puisque la censure de YouTube, FB et Twitter devient parfois intolérable, le pire étant la technique de « Shadow banning », plus lamentable y’a pas… <br /> Bref, dans le cas présent je ne pense pas que ce soit trop « dangereux », ça pourrait peut-être même faciliter les trouvailles parmi certains textes officiels dans lesquels on peut justement dégoter (plus ou moins clairement) les différentes entourloupes futures à destination des citoyens ! <br /> Mais peut-être suis-je trop optimiste ?
BERNARD38210
c’est vrai que google scholar est trop compliqué pour le journaliste moyen
Momozemion
On les connaît déjà les “journalistes” clients du copier-coller de contenus sans relecture.<br /> Par exemple, ils parlent régulièrement de composants en silicone, pas en silicium.<br /> Ah, et la pub c’est plus de 85% du poids des pages.
CM35
MDR, c’est exactement ça !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Palm bientôt de retour avec un mini-smartphone
Samsung : un lecteur d’empreintes sous l’écran pour le mystérieux Galaxy P1 ?
Le navigateur Brave s’ouvre aux extensions Chrome
Le Nokia 5.1 Cuivre à 179 euros
VR : Viveport est désormais compatible avec l'Oculus Rift
Prolongation! Le forfait RED By SFR 20 Go à 5 euros par mois (jusqu'au 10/09)
Facebook : 1 Américain sur 4 a supprimé l’application de son téléphone
Après Apple, Amazon dépasse les 1 000 milliards de dollars en bourse
Le forfait B&You 20Go à 4,99 euros par mois prolongé
Micron lance sa mémoire GDDR6 sur les Nvidia GeForce RTX
Haut de page