🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Facebook un peu trop sévère sur les posts liés au coronavirus selon ses utilisateurs

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
19 mars 2020 à 10h40
3
Facebook Logo_cropped_0x0
© Facebook

Facebook serait-il à cran lorsqu'il s'agit de modérer l'afflux de fake news ayant pour objet le Covid-19 ? C'est en tout cas l'avis de nombreux utilisateurs, qui se sont vus supprimer des publications parfaitement légitimes.

Désormais attribuée à un « bug », selon Guy Roser, le Vice-président de l'intégrité (?) de l'entreprise, cette forte agressivité du module anti-spam de Facebook serait en voie de résolution.


Facebook étonnamment agressif sur la modération

Sur Twitter, les messages s'étonnant d'avoir vu des posts Facebook en apparence totalement légitimes supprimés fleurissent.


En réponse à ces messages qui se multiplient, Guy Rosen est monté au créneau, expliquant que le problème était dû non pas aux récents changements de la politique de modération, mais bien à un bug dans « le système anti-spam ».


D'après un message publié hier sur Twitter, tous les posts indûment supprimés auraient été repostés sur Facebook sans plus de cérémonie.


La difficile modération des plateformes à l'heure du confinement

Les mesures de confinement touchent chaque jour davantage de pays. Et les plateformes du Web ne sont pas imperméables à certaines de leurs conséquences.

La plus épineuse pour elles est probablement celle du renvoi à leur domicile des petites mains s'occupant de la modération des contenus. Ces employés n'ayant, selon Facebook, pas la possibilité de travailler depuis leur domicile, la modération est laissée entre les mains des seuls algorithmes de l'entreprise.

Si l'on veut bien croire Guy Rosen concernant l'affaire des posts supprimés suite à un bug, il ne fait aucun doute que des erreurs plus graves seront commises dans les prochains jours. La modération humaine n'étant déjà pas exemplaire, il est très peu probable que des « intelligences artificielles » parviennent à séparer le bon grain de l'ivraie.

Un avis visiblement partagé par les plateformes elles-mêmes qui, chacune leur tour, publient un message préventif sur leur blog respectif, s'excusant d'avance des erreurs qui pourront être commises. YouTube, par exemple, admet que ses créateurs « pourront voir davantage de leurs vidéos supprimées, parfois même si elles n'ont pas violé les conditions d'utilisation du service ». Une décision à laquelle ils pourront ensuite faire appel... sans garantie aucune de récupérer un éventuel manque à gagner.

Via : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
playAnth95
Ah encore une preuve qu’il ne faudra jamais faire confiance à l’IA. En fin pas pendant notre génération actuelle.
arbor111
La modération oui, la dictature imposée par des machines selon des règles débiles, non.<br /> Facebook engrange des milliards en publicité et en revente (via des sociétés écrans) d’informations sur ses utilisateurs. Facebook a des responsabilités et ne les assume pas. Quand on se vante de faire autant de bénéfices, on ne délègue pas la modération à des entreprises basées dans des pays du tiers monde (en surexploitant des salariés qui n’ont pas le choix) ou en utilisant des IA qui ont la sensibilité d’une huître asséchée par le soleil. Si vous aimez les réseaux sociaux, quittez Facebook.
jarod692001
J’ai eu le cas avant-hier, en publiant un article d’un journal confrère de Clubic indiquant un ralentissent et bug du service Microsoft Teams. Et bam, sanction Facebook pour fake news.<br /> "Coronavirus : Microsoft Teams n’a pas résisté au télétravail des Européens<br /> Avec le confinement imposé par le coronavirus, le cloud computing vit son plus grand test de résistance. Microsoft Teams n’a pas tenu, mais il n’est pas le seul.<br /> "<br /> Il n’a pas été republié.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L’astronaute Al Worden, vétéran des missions lunaires Apollo, est décédé
Les réseaux sociaux s'associent pour lutter contre la désinformation concernant le coronavirus
Oppo liste un poids erroné pour son Find X2 et propose des remboursements
Offre choc Cdiscount : Xbox One X 1 To + Forza Horizon 4 à 279,99€
Nintendo Switch Lite : 20€ de réduction avec ce nouveau code promo
L’Amérique se mobilise face à la menace du Coronavirus
Coronavirus : les géants du numérique dubitatifs sur l'autonomie de leurs algorithmes de modération
Coronavirus : Bouygues Telecom offre 34 chaînes TV en clair sur les détenteurs de Bbox
Sonos va sortir S2, sa nouvelle application mobile pour l'audio haute résolution
PlayStation 5 : Sony dévoile enfin l'architecture de sa nouvelle console
Haut de page