Des chercheurs ont découvert une fuite de données de 267 millions d'utilisateurs Facebook

20 décembre 2019 à 16h56
0
Facebook données personnelles

Cela devient décidément une triste habitude. Une nouvelle fuite massive de données concernant Facebook a été mise au jour par des chercheurs en sécurité informatique. Cette fois, ce sont plus de 267 millions de personnes qui ont vu leur nom et leur numéro de téléphone publiés dans une base de données aisément accessible.

La découverte est l'œuvre de Bob Diachenko, consultant en cybersécurité, et de l'entreprise Comparitech, spécialisée dans la sécurité informatique, qui a publié l'information sur son site.

Noms et numéros de téléphone dévoilés

Les chercheurs ont ainsi découvert, sur un forum de hackers en ligne, une base de données comprenant des informations sur une myriade d'utilisateurs Facebook. Et par « myriade », comprenez bien plus que 10 000 (sens originel du mot), puisque dans ce cas, le fichier proposé au téléchargement contenait exactement 267 140 436 enregistrements.

Des pirates ont ainsi pu avoir accès à des données personnelles, telles que le nom complet, le numéro de téléphone, ou encore l'ID Facebook (numéro d'identifiant unique utilisé sur le réseau social). Les auteurs de la découverte craignent donc que ces informations puissent être utilisées pour des campagnes de spam ou de phishing.

Heureusement, depuis hier, la base de données n'est plus accessible. Elle a été retirée, à la suite d'un signalement adressé par Bob Diachenko au FAI gérant l'adresse IP du serveur sur lequel elle était hébergée.

Encore une nouvelle affaire...

Pour l'heure, on ne sait pas vraiment comment une telle quantité d'information a pu se retrouver en ligne. Les chercheurs pensent que la fuite a pu provenir d'un scraping illégal de données ou d'une utilisation abusive des API de Facebook, qui serait intervenue avant que le réseau social n'en restreigne l'accès.

Cette dernière hypothèse semble celle privilégiée par la plateforme pour le moment. Une porte-parole de l'entreprise a ainsi déclaré : « Nous nous penchons sur cette question, mais nous pensons qu'il s'agit probablement d'informations obtenues avant les changements que nous avons apportés au cours des dernières années, pour mieux protéger les données personnelles ».

Il vaudrait mieux pour Facebook, car après les précédentes fuites, dont celle ayant impliqué plus de 540 millions de personnes, les utilisateurs pourraient finir par perdre définitivement foi en la plateforme.

Source : Engadget
Modifié le 20/12/2019 à 16h57
8
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
Au tour d'AMD de publier ses pilotes activant la planification GPU
scroll top