Des chercheurs ont découvert une fuite de données de 267 millions d'utilisateurs Facebook

20 décembre 2019 à 16h56
0
Facebook données personnelles

Cela devient décidément une triste habitude. Une nouvelle fuite massive de données concernant Facebook a été mise au jour par des chercheurs en sécurité informatique. Cette fois, ce sont plus de 267 millions de personnes qui ont vu leur nom et leur numéro de téléphone publiés dans une base de données aisément accessible.

La découverte est l'œuvre de Bob Diachenko, consultant en cybersécurité, et de l'entreprise Comparitech, spécialisée dans la sécurité informatique, qui a publié l'information sur son site.

Noms et numéros de téléphone dévoilés

Les chercheurs ont ainsi découvert, sur un forum de hackers en ligne, une base de données comprenant des informations sur une myriade d'utilisateurs Facebook. Et par « myriade », comprenez bien plus que 10 000 (sens originel du mot), puisque dans ce cas, le fichier proposé au téléchargement contenait exactement 267 140 436 enregistrements.

Des pirates ont ainsi pu avoir accès à des données personnelles, telles que le nom complet, le numéro de téléphone, ou encore l'ID Facebook (numéro d'identifiant unique utilisé sur le réseau social). Les auteurs de la découverte craignent donc que ces informations puissent être utilisées pour des campagnes de spam ou de phishing.

Heureusement, depuis hier, la base de données n'est plus accessible. Elle a été retirée, à la suite d'un signalement adressé par Bob Diachenko au FAI gérant l'adresse IP du serveur sur lequel elle était hébergée.

Encore une nouvelle affaire...

Pour l'heure, on ne sait pas vraiment comment une telle quantité d'information a pu se retrouver en ligne. Les chercheurs pensent que la fuite a pu provenir d'un scraping illégal de données ou d'une utilisation abusive des API de Facebook, qui serait intervenue avant que le réseau social n'en restreigne l'accès.

Cette dernière hypothèse semble celle privilégiée par la plateforme pour le moment. Une porte-parole de l'entreprise a ainsi déclaré : « Nous nous penchons sur cette question, mais nous pensons qu'il s'agit probablement d'informations obtenues avant les changements que nous avons apportés au cours des dernières années, pour mieux protéger les données personnelles ».

Il vaudrait mieux pour Facebook, car après les précédentes fuites, dont celle ayant impliqué plus de 540 millions de personnes, les utilisateurs pourraient finir par perdre définitivement foi en la plateforme.

Source : Engadget
Modifié le 20/12/2019 à 16h57
8
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Windows 10 : le système de fichiers de Linux bientôt accessible dans l'Explorer
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
scroll top