Facebook utilise des vidéos d'entraînement de la police pour reconnaître les tueries de masse

19 septembre 2019 à 17h37
1
Facebook

Les équipes du réseau social utilisent des images des entraînements à main armée de la police pour entraîner leurs algorithmes à reconnaître les diffusions en direct de tueries de masse.

Après l'attentat de Christchurch, Facebook a été sous le feu des critiques pour avoir laissé en ligne durant quelques minutes la vidéo diffusée en direct par le tireur. Des centaines de milliers d'abonnés ont pu avoir accès à ces terribles images avant que les modérateurs ne la retirent de la plateforme.

Un apprentissage automatique basé sur les entraînements des forces de police

Le réseau social veut éviter que ce genre de situation se reproduise et The Verge nous apprend qu'à partir du mois d'octobre, les ingénieurs de Facebook vont avoir accès aux images vidéo tournées par les forces de l'ordre du Metropolitan Police Service, opérant dans la banlieue de Londres, au Royaume-Uni.

Ces séquences seront filmées par des caméras portées par les policiers lors de leurs entraînements avec des armes à feu. Elles seront prises notamment lors d'exercices de formation pour empêcher des attentats terroristes ou des prises d'otage.


Ces images, fournies gratuitement par les forces de police, seront ensuite intégrées aux intelligences artificielles de Facebook pour entraîner les algorithmes à identifier ce type de scène, pour ainsi bloquer automatiquement et immédiatement les diffusions en direct de meurtres de masse.

Facebook prend de nombreuses mesures pour empêcher la diffusion d'images terroristes

« La vidéo de l'attaque de Christchurch n'a pas été réparée par nos systèmes de détection automatique car nous n'avions pas assez de contenu décrivant à la première personne des séquences d'événements violents pour former efficacement notre technologie d'apprentissage automatique », explique Facebook, qui va également intégrer ces nouveaux paramètres de reconnaissance d'image à Instagram.


Facebook serait également en discussions avec les forces de l'ordre américaines pour obtenir le même type de documents vidéo. En attendant que l'apprentissage automatique soit opérant, le réseau social a déjà mis en œuvre des mesures pour empêcher les personnes ayant violé les règles d'utilisation de se servir des outils de diffusion en ligne.

Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Aux États-Unis, les internautes vont pouvoir régler leurs achats Amazon... en espèces
Oracle fait sensation avec son super ordinateur composé de 1060 Raspberry Pi
Contrôle parental : Google Family Link permet maintenant de limiter le temps d'utilisation par application
WhatsApp : la fonction
Les Stadia Founder's Edition ont été tous vendus (en Europe)
🔥 Les 7 jours Samsung : toutes les meilleures offres smartphone, Smart TV et barre de son
OptiPlex 7070 Ultra : Quand Dell invente l'ordinateur qui tient dans un pied d'écran
Call of Duty Mobile, le Battle Royale à 100, sera disponible début octobre
GitLab, principal concurrent de GitHub, lève 268 millions de dollars
Huawei lance la Watch GT 2 et la Huawei Vision : un téléviseur pensé comme un smartphone
Haut de page