Après Instagram, Facebook pourrait cacher le nombre de "Like" reçus

05 septembre 2019 à 20h54
2
Like Facebook

Le réseau social souhaiterait masquer cette information pour empêcher la course aux « Like » et encourager le partage de publications sur sa plateforme par le plus grand nombre d'utilisateurs.

Les réseaux sociaux ont pour conséquence une forme de pression sociale régie par la course aux « J'aime » et autres réactions positives. Les utilisateurs les plus assidus cherchent à maximiser le nombre de leurs « Like » afin de satisfaire leur ego, d'augmenter leur popularité et de partager une image positive de leur quotidien.

Facebook étend le test qu'il a effectué sur Instagram

Cette course aux interactions a déjà pu lasser bon nombre d'utilisateurs souhaitant simplement partager des souvenirs ou des photos avec leur petit groupe de proches. Or le faible nombre d'interactions obtenues, et la comparaison avec d'autres proches, plus populaires en apparence, pouvait avoir des conséquences sur le moral des personnes, et finir par les décourager de poster quoi que ce soit sur le réseau social.

Cette information n'allant forcément pas dans le sens de Facebook, l'entreprise a lancé il y a quelques mois, dans certains pays une version d'Instagram masquant le nombre de « Like » obtenus par publication. Si elle n'a pas communiqué les résultats de cet essai, il doit manifestement être concluant puisque l'on apprend aujourd'hui que Facebook pourrait à moyen terme se passer également de cette fonctionnalité.

C'est Jane Manchun Wong, une ingénieure reconnue pour ses découvertes sur les nouveautés préparées par les réseaux sociaux, qui a repéré cette information depuis l'application de son smartphone Android. Dans cette version en cours de test, seul le nom d'un ami est indiqué mais le réseau social ne donne plus le nombre exact de «&,nsp;Like ».





Vers la disparition du « Like » ?

Interrogés par TechCrunch, les ingénieurs de Facebook ont confirmé tester cette nouvelle manière de présenter les interactions propres à une publication. Ils ont ajouté dans le même temps réfléchir à la disparition pure et simple du compteur de « Like », même si la décision n'a pas été arrêtée en interne.

On peut comprendre le dilemme de Facebook sur cette question. Le retrait du « J'aime » pourrait avoir des effets bénéfiques sur la communauté mais pourrait dans le même temps ne pas faire plaisir aux annonceurs, qui basent une partie de leurs campagnes publicitaires sur ce nombre de mentions.

Source : TechCrunch
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
userresu
Peut être que l’on ne connaîtra plus le nombre exact de “Like” sur une publication mais je ne pense pas que le “Like” disparaîtra ; ce symbole de pouce en l’air est malgré tout une sorte de symbole publicitaire connoté à Facebook pour de nombreuses personnes (exemple, la vignette de cet article)
m_enfin
Je pense que la disparition des like est une bonne chose. On voit trop de course au like, avec du contenu au rabais. Idiocratie n’est pas loin avec ce système.<br /> Les grandes plateformes comme Facebook, Instagram ou encore Youtube se rendent compte que la qualité des contenus les plus populaires ne fait que baisser (il suffit de regarder l’onglet “tendances” sur Youtube ou Twitter), et il ne doit pas être très gratifiant en tant qu’informaticien, ingénieur, développeur, codeur de travailler pour ce type de contenu. Sans parler des questions morales et éthiques que cela pose eu égard à la construction de notre société : ingénieur informatique pour construire un monde idiocrate, ça doit quand même faire réfléchir…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Réforme de l'audiovisuel : retour du cinéma, investissement des plateformes... les réunions ont démarré
Ford annonce des versions électriques de plusieurs modèles iconiques, dont le pick-up F-150
Free a perdu plus de 90 000 abonnés fixe et mobile au premier semestre
Star Citizen : la campagne solo Squadron 42, repoussée de 3 mois
Un satellite de SpaceX a manqué d'entrer en collision avec un satellite de l'ESA
Deepfake : une nouvelle appli chinoise, Zao, rencontre succès et critiques éthiques sur la confidentialité
5G : le Coréen SK Telecom devient le premier opérateur à franchir le million d'abonnés
CRISPR-Cas9 : une équipe de chercheurs a créé les premiers lézards génétiquement modifiés
🔥 GeForce GTX 1660 Ti et RTX 2080 en promo pour la rentrée !
Haut de page