Facebook va apposer son nom à Instagram et WhatsApp

05 août 2019 à 12h19
0
facebook
© AlesiaKan / Shutterstock.com

Les deux applications vont ajouter le nom du réseau social sur leurs écrans d'accueil. Facebook souhaiterait apporter plus de transparence sur ses acquisitions après une plainte déposée par la FTC à ce sujet.

Facebook possède aujourd'hui deux applications parmi les plus utilisées au monde, mais la plupart des utilisateurs ne le sait même pas. Pour clarifier la situation le réseau social va désormais faire apparaître la mention « from Facebook » au dessous des logos de WhatsApp et Instagram, sur leurs écrans de démarrage respectifs.


De nombreuses personnes utilisent des applications Facebook sans même le savoir

Cette confusion a profité au groupe de Mark Zuckerberg durant des années mais la Federal Trade Commission (FTC) se penche aujourd'hui sur ses nombreuses acquisitions (90 au total) et la volonté supposée de Facebook de supprimer toute concurrence par ce biais.

L'ajout de la mention Facebook permettrait de dissiper ce malentendu et de calmer le jeu auprès des autorités. Il ouvrirait également la voie à l'unification des différentes messageries détenues par le groupe, un chantier immense qui devrait être finalisé d'ici 2020.

Source : The Verge
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top