Facebook : l'Allemagne va limiter la collecte de données utilisateur

Par
Le 14 janvier 2019
 0
facebook à la loupe

L'Office Fédéral de lutte contre les cartels va émettre une injonction à Facebook pour l'obliger à réduire drastiquement sa collecte de données utilisateurs, notamment via ses applications tierces comme WhatsApp et Instagram.

L'organisme antitrust allemand va s'attaquer frontalement à Facebook, rapporte le quotidien Bild am Sonntag.

Facebook nie en bloc et compte bien poursuivre sur sa lancée

Alors que l'« Office Fédéral de lutte contre les cartels » allemand fera suivre à Facebook ses injonctions dans les prochaines semaines, le réseau social a d'ores et déjà fait savoir qu'il ne les prendrait pas en compte. « Une porte-parole de Facebook annonce que l'entreprise conteste les découvertes de l'organisme antitrust, et continuera de défendre cette position », rapporte l'agence de presse Reuters.

Sont particulièrement pointées par l'organisme allemand les méthodes de collecte des données personnelles des personnes utilisant WhatsApp, Instagram, mais aussi les jeux et applications hébergés directement sur Facebook - ce qui rappelle évidemment l'affaire Cambridge Analytica.



Des mesures encore floues

Mais selon le Bild, qui révèle l'affaire, on ignore encore à quel point les mesures prévues par l'Office Fédéral de lutte contre les Cartels seront coercitives à l'encontre de Facebook. Le journal devine que l'organisme préférera poser un ultimatum à Facebook plutôt que de le contraindre à des actions immédiates.

Quant à savoir si cette deadline sera plus ou moins permissive, la question reste entière.
Modifié le 14/01/2019 à 14h16

Les dernières actualités Facebook

scroll top