Facebook : une ex-modératrice traumatisée porte plainte contre le réseau social

Pierre Crochart
Expert smartphone & gaming
25 septembre 2018 à 18h54
0
Facebook plainte modératrice

Selena Scola, une ex-modératrice de contenus chez Facebook s'étant fait diagnostiquer des troubles post-traumatiques, porte plainte contre le réseau social.

La vie d'un modérateur de contenus n'est pas rose. Et pour les 7 500 petites mains qui veillent à ce que Facebook reste un endroit convivial, cela peut mener à des traumatismes profonds.

C'est le cas de Selena Scola, une ex-modératrice de Facebook employée par un sous-traitant, Pro Unlimited. Après avoir passé 9 mois à trier le bon grain de l'ivraie et s'être fait diagnostiquer des troubles de stress post-traumatique, la jeune femme attaque Facebook pour « exposition à un contenu hautement toxique, dangereux et préjudiciable au cours de son emploi ».



Maximiser les profits et cultiver son image

Accusé de ne pas fournir à ses employés et sous-traitants un environnement de travail et un accompagnement psychologique sains, Facebook est cloué au pilori par l'avocat de Selena Scola.

Tous les jours, les utilisateurs de Facebook publient des vidéos, images et streams de pédopornographie, viols, torture, bestialité, décapitations, suicides et meurtres. Pour maintenir une plate-forme saine, maximiser ses profits et cultiver son image, Facebook se repose sur des gens comme Mme Scola.


La principale intéressée, elle, se retient de dévoiler quelque détail que ce soit sur la nature réelle de son travail - craignant des représailles pour violation de clause de non-divulgation.

Pour Facebook, les modérateurs sont formés à ce travail

Facebook, pour sa part, prend acte de la plainte, et acquiesce : « Nous reconnaissons que ce travail peut souvent se révéler difficile. ». Des difficultés auxquelles le réseau social estime néanmoins répondre convenablement, notamment par le biais de « leur formation, les avantages et le soutien psychologique et les ressources de bien-être » mis à disposition des modérateurs.

Selena Scola, elle, juge ces mesures insuffisantes. Elle demande la mise en place d'un programme de suivi médical facilitant le diagnostic et l'accompagnement des modérateurs traumatisés.

Une longue bataille judiciaire s'engage. Facebook, de son côté, compte augmenter ses effectifs de modération, passant de 7500 à 20 000 personnes d'ici la fin de l'année.

Facebook devrait-il déléguer la modération à des intelligences artificielles selon vous ?



Retrouvez nos actus, dossiers et diaporamas sur le plus grand réseau social du monde : Facebook !

Modifié le 04/10/2018 à 11h10
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte
Faire des déchets nucléaires des batteries diamants ultra autonomes, une promesse qui donne espoir
Dune : le film de Denis Villeneuve sortirait le 23 décembre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top