Facebook voudrait connecter les utilisateurs par "points communs"

28 août 2018 à 17h55
0
facebook

Facebook travaille sur un outil qui pourrait amener les utilisateurs à se « connecter » entre eux s'ils ont plusieurs points communs.

Le réseau social au plus de deux milliards d'utilisateurs recherche toujours plus de moyens pour connecter le monde. De fait, un récent article de CNET indique que Facebook travaille sur une fonctionnalité capable de proposer aux utilisateurs de faire connaissance.

Pour se faire, l'outil baptisé « things in common » (littéralement « choses en commun ») se base sur des données telles que la ville, l'entreprise actuelle ou l'établissement scolaire (école, faculté...). Si ces informations sont similaires à celles d'un autre utilisateur, Facebook pourra les mettre en avant afin qu'elles soient visibles. Étant donné que les commentaires sont un espace favorisant particulièrement (et logiquement) les conversations entre les utilisateurs qui ne sont pas amis, les mentions seront affichées ici, au-dessus du nom des personnes qui commentent.

Le média américain a confirmé l'existence de la fonctionnalité après avoir discuté avec un porte-parole qui a indiqué : « Savoir qu'ils ont des choses qu'ils ont en commun aide les gens à se connecter [...] Nous testons l'ajout d'une mention qui apparaîtra au-dessus des commentaires des personnes avec lesquelles vous n'êtes pas amis, mais avec lesquelles vous pourriez avoir quelque chose en commun ».

Connecter les gens, mais aussi stimuler l'engagement


Comme Facebook l'avait annoncé en début d'année, il souhaite se concentrer à nouveau sur les utilisateurs plutôt que sur les pages. Cette nouvelle fonctionnalité semble aller dans ce sens en ce qu'elle pourrait permettre de générer plus de commentaires et plus d'interactions. De la même façon, mettre les points communs en avant peut être une manière de combattre le harcèlement et les désaccords présents sur la plateforme.

Facebook a tenu à préciser qu'il se baserait uniquement sur les informations que les utilisateurs ont souhaité partager en public, auquel cas la mention n'apparaîtrait pas. Néanmoins, il semble qu'il soit impossible de désactiver l'outil pour l'instant.

Actuellement, la fonctionnalité « things in common » est en test aux États-Unis. Comme la majorité des tests de Facebook, il n'est pas sûr que celle-ci aboutisse à un déploiement.

2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top